Les Jours du Calendrier Aztèque : Miquiztli



Miquiztli - Mort

Le protecteur du jour Miquiztli (Mort) est Tecciztecatl, Dieu des coquillages , symbole de Metzli, le Dieu de la Lune, parfois assimilé à Tezcatlipoca.

Il possède un coquillage comme attribut, lequel est associé à la féminité. Miquiztli est l'Inconnu d'où sortent les ombres. C'est un bon jour pour réflechir sur les priorités de la vie, et un mauvais jour pour les ignorer. C'est un jour de transformation, un bref moment entre ce qui doit se terminer et ce qui doit commencer.


Contrairement à ce qu'on pourrait croire, la Mort n'est pas un mauvais signe. Les Aztèques le tenaient pour un signe de vie. Le signe de la Mort induit une quête de l'identité et suscite un goût pour l'introspection. Les natifs s'intéressent à leur être profond et parviennent à une bonne connaissance de leur psychisme.


C'est un signe qui empêche de prendre des risques. Les natifs sont mesurés et prudents dans leurs décisions et leurs comportements. Ils se défient des éclats de voix, des transports amoureux et des exaltations. Cette absence de passion peut se transformer en molesse, voire en apathie.


D'une façon générale, les influences du signe portent à la mélancolie; elles peuvent induire une tendance à l'anorexie et à l'anémie. Les maladies du coeur sont à redouter. Les natifs du signe ont souvent une santé délicate et peu d'appétit.


Mais ce qui pourrait passer pour de la froideur de caractère correspond à un grand contrôle de soi.





Annonces publicitaires