Cinéma Colombien



Cinéma Colombien

C'est en 1897 que l'histoire du cinéma va commencer en Colombie avec l'arrivée du premier cinématographe dans le port de Colon (ville située actuellement au Panama) qui poursuivra sa route jusqu'au Théâtre Municipal de Bogota.

La production cinématographique colombienne va prendre du retard à cause de la Guerre des Mille Jours qui a conduit à la séparation de la Colombie et du Panama.

Les premières années, les réalisateurs colombiens se contentent de filmer des paysages et des reportages d'actualité, et ce n'est qu'en 1922 que sort le premier film muet de fiction "María".

Si l'apparition du cinéma sonore en 1927 est considéré comme une avancée formidable par le public, cette technologie coûteuse va retarder une fois de plus la production cinématographique colombienne qui doit aussi faire face à une profusion de films venant du Mexique, d'Argentine et des Etats-Unis. Le succés rencontré par les autres pays latino-américains va cependant encourager la Colombie dans ce secteur et une dizaine de films de fiction vont être réalisés entre 1941 et 1945.

Mais le manque d'investissement ne permet pas au cinéma colombien de se développer malgré l'intervention d'artistes comme Gabriel García Márquez, Enrique Grau ou Fernando Vallejo.

C'est le 28 juillet 1978 qu'est créée FOCINE, une entité du Ministère de la Communication chargée de développer le cinéma en Colombie, ce qui va permettre de réaliser 29 longs métrages et un certain nombre de documentaires et de courts métrages avant la liquidation de la compagnie en 1993.

Suite à la disparition de FOCINE, les cinéastes colombiens vont s'associer aux pays européens pour réaliser quelques films dont les plus remarquables seront sans doute "La estrategia del caracol" (La Stratégie de l'Escargot) en 1993 de Sergio Cabrera, récompensé au Festival de Berlin et au Festival de Biarritz, certaines oeuvres réalisées par Víctor Gaviria comme "La vendedora de rosas" (La Petite Marchande de roses) en 1998, ou "María, llena eres de gracia" (María pleine de grâce) en 2004, coproduit avec les Etats-Unis.

Une nouvelle loi sur le cinéma approuvée en 2003 va permettre au cinéma colombien de se développer et d'attirer le public local dans les salles. Un des films les plus appréciés sera "Soñar no cuesta nada" réalisé par Rodrigo Triana en 2006, et en 2008, le film "Perro come perro" de Carlos Moreno est récompensé par plusieurs festivals internationaux.


Films colombiens

Découvrez ci-dessous une sélection de films colombiens avec leur propre fiche descriptive (scénario, réalisateur, année de production, acteurs) accompagnée de la bande officielle ou d'un extrait vidéo.


Film colombien à voir

Découvrez ci-dessous la vidéo d'un film colombien à découvrir : La Playa (La Plage), un film réalisé en 2012 par le cinéaste colombien Juan Andrés Arango Garcia.