Cuitláhuac : 10ème Tlatoani



CuitláhuacNé en 1476, Cuitláhuac était le fils de Axayacatl et son nom dans la langue Nahuatl fait toujours l'objet de polémiques. Pour certains cela voudrait dire "être chargé de" quelque chose et pour d'autres "Aigle sur l'eau".
Selon d'autres versions c'est Malinche, la compagne indigène de Hernan Cortés qui l'avait nommé ainsi en se moquant de lui, et c'est ce nom qui fut retenu par les chroniqueurs espagnols.

A l'arrivée des espagnols à Tenochtitlan, Cuitláhuac, frère de Moctezuma, "Huey Tlatoani" des Aztèques, fut fait prisonnier avec d'autres nobles par les envahisseurs.

Après le massacre du Grand Temple, ordonné par Pedro de Alvarado, on lui concéda la liberté pour qu'il oeuvre en tant que médiateur entre les conquistadores et les Aztèques.
Mais, bien au contraire, Cuitláhuac en profita pour organiser le combat de son peuple et demanda assistance à Tlaxcala, Cholula et Michoacan. Il participa au combat et fut à l'origine de "la noche triste" de Cortés, la fuite des conquistadores de Tenochtitlan.

A la mort de Moctezuma, Cuitláhuac lui succéda sur le trône, et tous les espagnols et leurs alliés qui ne purent s'enfuir furent sacrififiés le jour de son couronnement le 7 septembre 1520.

Après sa défaite, Hernan Cortés demanda à Malinche qui commandait les Mexicas. Celle-ci lui répondit avec ironie : "Un certain Cuitláhuac", ce qui traduit familièrement et dans le contexte voudrait dire : "Une merde d'homme".

Mais le règne de Cuitláhuac n'allait durer que 80 jours, la variole l'emportant le 25 novembre 1520. Il avait rassemblé une armée composée de trois divisions et de plus de 500 000 homes, mille fois plus nombreuse que les forces de Cortés ou que toutes celles des espagnols qui se trouvaient à Cuba
C'est alors son neveu, Cuauhtémoc, qui devint Huey Tlataonai et allait diriger la rébellion des Aztèques contre les espagnols.



Vidéo sur les Aztèques

Pour en savoir davantage sur la civilisation Aztèque, découvrez ci-dessous ce très beau documentaire réalisé sur cette civilisation guerrière qui a dominé la vallée de Mexico et une grande partie du Mexique.