Légendes Aztèques : Les huicholes et le maïs



La Mère du MaïsLes Huicholes étaient fatigués de manger des choses qu'ils n'aimaient pas. Ils voulaient quelque chose qu'ils pourraient manger tous les jours, mais de façons différentes.

Un jeune Huichol entendit parler du maïs et de ses fameux mets, des tortillas, les chilaquiles et la soupe de tortilla que l'on préparait avec cette céréale. Mais le maïs se trouvait très loin, de l'autre côté de la montagne. Ceci ne le découragea pas et il se mit en marche. Au bout de peu de temps il vit une file de fourmis et comme il savait que certaines d'entre elles étaient les gardiennes du maïs, il les suivit. Mais quand le jeune s'endormit les fourmis, sans aucune gêne, dévorèrent tous ses vêtements, le laissant seul avec son arc et ses flèches. Sans vêtement et affamé le Huichol se mit à se lamenter. C'est alors qu'un oiseau se posa sur un arbre proche. Le jeune pointa son arc vers lui, mais l'oiseau le réprimanda et lui dit qu'elle était la Mère du maïs. Elle l'invita à la suivre jusqu'à la Maison du Maïs où elle l'autoriserait à prendre tout ce qu'il cherchait.

Dans la Maison du Maïs se trouvaient cinq belles demoiselles, les filles de la Mère du maïs : Mazorca Blanca, Mazorca Azul, Mazorca Amarilla, Mazorca Roja et Mazorca Negra. Mazorca Azul le charma avec sa beauté et sa douceur. Ils se marièrent et retournèrent au village Huichol. Comme il n'avait pas encore de maison, ils dormirent un temps dans un lieu dédié aux dieux. Puis, comme par enchantement, la maison des nouveaux mariés se remplissait chaque jour d'épis qui la décoraient comme des fleurs. Les gens venaient de toutes parts car Mazorca Azul leur offrait des épis à pleines mains.

La belle épouse enseigna à son mari à semer le maïs et à entretenir les cultures. En apprenant quels délices offraient ce nouvel aliment, les animaux tentèrent de le dérober. Mazorca Azul enseigna aux gens à placer des feux autour des cultures pour effrayer les bêtes à la recherche d'épis tendres.

Les Anciens racontent que Mazorca Azul, après avoir enseigné tout ce qu'elle savait, se moulut elle-même et c'est de cette façon que les hommes connurent l'excellent atole, une boisson chaude que l'on prépare avec des grains de maïs.


Mazorca : épi de maïs
Blanca : blanche
Azul : bleu
Roja : rouge
Amarilla : jaune
Negra : noire

Mythes et légendes précolombiennes

Découvrez ci-dessous la liste des légendes des civilisations précolombiennes


Légendes Aztèques

Légendes Incas

Légendes Mayas

Vidéo sur la Déesse du Maïs

Découvrez ci-dessous une vidéo sur l'élection de la Déesse du Maïs à Oaxaca, la Déesse Centeotl dans la tradition Aztèque, fille de Xochiquetzal (Déesse de la Beauté) et de Xochipilli (Dieu de l'Amour).