Légendes Aztèques : La montagne de maïs



Le Maïs, plante sacrée des Aztèques Les dieux se demandaient ce que pourraient bien manger les hommes.

Un jour, Quetzalcoatl rencontra une fourmi rouge dans les environs de Teotihuacan. La fourmi portait un grain de maïs. Très intéressé, Quetzalcoatl lui demanda où elle l'avait trouvé. Dans un premier temps, la fourmi fit comme si de rien n'était et poursuivit sa route. Mais face à l'insistance du dieu elle lui répondit qu'elle l'avait extrait de la "Montagne de Notre Alimentation" et l'invita à la suivre.

Mais Quetzalcoatl était trop grand pour pénétrer dans cet endroit comme les autres fourmis. Alors il dut recourir à la magie et se transforma en fourmi noire. La fourmi rouge l'attendait à l'intérieur, et elle le guida jusqu'au lieu où se trouvaient des tas et des tas de maïs. Puis elle l'aida à ramasser suffisamment de grains pour les partager avec les autres dieux. Le grand Quetzalcoatl la remercia puis s'en alla. Quetzalcoatl portait le maïs aux autres dieux qui, plus tard, le donneront à manger aux hommes. L'aliment était bon.

On avait besoin de plus de maïs, mais c'était une tâche fatigante que de se transformer en fourmi pour ramener les grains petit à petit. Quetzalcoatl tenta de ramener la "Montagne" entière mais il ne réussit pas. Les dieux demandèrent alors de l'aide au devin Oxomo et sa femme Cipactonal pour qu'ils jettent un sort. Ils leur révélèrent que si Nanahuatl lançait la foudre, la "Montagne de notre alimentation" resterait ouverte.

Les Tlaloques (dieux de la pluie) descendirent et il commença à pleuvoir tandis que Nanahuatl lançait la foudre vers la "Montagne" qui s'ouvrit, laissant libres les grains de notre alimentation : maïs, haricots, blettes... que les dieux apportèrent à l'humanité.



Mythes et légendes précolombiennes

Découvrez ci-dessous la liste des légendes des civilisations précolombiennes


Légendes Aztèques

Légendes Incas

Légendes Mayas

Vidéo sur la montagne de maïs

Découvrez ci-dessous une animation originale en espagnol relatant la légende de la montagne de maïs, la plante qui allait servir de base à l'alimentation des Aztèques.