Bonampak : Cité Maya



BonampakAu Coeur de la forêt du Chiapas, près de la frontière du Guatemala, se cachent les temples Mayas de Bonampak. Le site est beaucoup plus intime que les autres. Les édifices ne sont pas très grands. Mais à l'intérieur des temples les archéologues ont mis à jour des fresques de toute beauté.

De la période classique, Bonampak fut le siège d'une petite principauté Maya gouvernée par des prêtres et les membres d'une aristocratie militaire. Isolée au milieu de la jungle, elle est pourtant très évoluée dans le domaine artistique (en témoignent les fresques illustrant des cohortes de musiciens).

Mais Bonampak est très difficile d'accès pour les touristes. Il faut y aller en avionette ou à défaut, en utilisant des bus brinquebalant sur des pistes défoncées. C'est près de Bonampak que vivent les Lacandons, un groupe d'indiens en voie de disparition qui fuyaient d'autres ethnies Mayas et l'avancée des Conquistadores espagnols.

Situé à 30 kilomètres du site de Yaxchilan, près de la frontière du Guatemala, on peut accéder à Bonampak depuis Palenque qui se trouve à 150 kilomètres au nord-ouest.

une des fresques de BonampakDans la langue des Mayas, Bonampak veut dire "murs peints", en raison des magnifiques fresques qui ont été découvertes à l'intérieur des temples de cette cité qui fut édifiée entre 580 et 800.

C'est en 1946 que Bonampak fut découvert par Giles Healy et Carlos Frey en suivant les indications des Indiens Lacandons José Pepe Chambor et Acasio Chan.
Deux ans plus tard, en 1948, une expédition menée par l'Institut Carnegie et l'Institut National d'Anthropologie et D'Histoire (UNAH), nettoya les murs pour faire apparaître les superbes fresques mayas.

Les fresques de Bonampak datent de 790 et représentent une procession de prêtres et de nobles, un orcherstre avec des trompettes et et des tambours, des dignitaires discutant entre eux, des prisonniers torturés et prêts à être sacrifiés, des danseurs portants des masques à l'éfigie des dieux, et des membres de la famille royale se transperçant la langue avec des épines de cactus pour verser leur sang.

Pour ceux qui voudraient éviter le long voyage jusqu'à Bonampak, ils pourront découvrir une reconstitution d'un de ses temples avec ses superbes fresques au Musée National d'Anthropologie de Mexico.

Informations pratiques


Ouverture du site : de lundi à dimanche, de 08h00 à 16h45
Tarifs des entrées (2013) : 46 pesos



Sites archéologiques précolombiens

Découvrez ci-dessous la liste des pricipaux sites archéologiques des civilisations précolombiennes :

Vidéo sur Bonampak

Documentaire en espagnol qui nous fait découvrir la cité Maya de Bonampak et ses fresques qui nous racontent l'histoire de ses habitants et de ses souverains.