Palenque : Cité Maya



PalenqueA 210 kilomètres de San Cristobal de Las Casas, Palenque est une des cités Mayas les mieux conservées du Mexique.
Palenque signifie en langue Maya "entourée d'arbres", car le site se trouve en pleine forêt tropicale, ce qui lui confère un cachet exceptionnel.

C'est au baron Jean-Frédéric Waldek, ancien grognard napoléonien, que l'on doit la renommée de Palenque. Le site fut signalé par de nombreux voyageurs au cours du XVIIIème siècle, mais le baron autrichien y séjourna durant deux années (1830-1832) et fit connaître la cité Maya au Monde avec ses reproductions des fresques et des palais de Palenque.

Le site de Palenque fut habité avant le début de notre ère, mais il n'a connu son apogée qu'au cours du VIème siècle. L'importance politique de la cité ne devait pas être très grande, si on en juge par la taille des édifices, relativement petits par rapport à ceux de Tikal ou de Copan.

Palenque est très marquée par le règne du roi Pakal (615-683) dont on retrouve son effigie sur de nombreuses fresques, des sculptures en stuc, et son tombeau récemment mis à jour dans la "Pyramide des inscriptions".

C'est à la fin du Xème siècle que la civilisation de Palenque prit fin, sans doute après une invasion des Totonaques, qui y séjournèrent quelques temps avant de l'abandonner à la forêt.

Palenque était connue des Mayas sous le nom de Lakam Ha, ce qui veut dire dans leur langue "Grandes Eaux" car le site est entouré de cascades comme celles très connues d'Agua Azul ou de Misol Ha qui attirent de nombreux touristes.

Les Mayas seraient arrivés très tôt dans la région, fondant la petite cité de Lakam Ha aux alentours de l'année 100 avant J.C. pour profiter des nombreuses ressources en eau qui l'entourent.
La Cité s'étendit entre 200 et 600 et devint la capitale du royaume B'akaal qui s'étendait sur le Chiapas et le Tabasco, s'alliant à Tikal pour faire face au Royaume du Serpent dont la capitale était Calakmul, dans l'Etat actuel de Campeche, à plus de 300 kilomètres de Palenque et 200 kilomètres de Chetumal.

Tombe du roi PakalLe premier Seigneur de B'akaal connu se nommait K'uk B'alam Ier (Quetzal Jaguar) et règna sur Palenque de 431 à 435. Ch'aaj K'ik', que les archéologues appellèrent Casper (fantôme) lui succéda et gouverna le royaume jusqu'en 487.

Plusieurs souverains se sont ensuite succédé jusqu'au IXème siècle, mais les plus renommés furent Ahkal Mo' Naab' Ier (501 -524) mentionné plusieurs fois par le roi Pakal connu aussi sous le nom de K'inich Janaab' Pakal et dont on retrouve de nombreuses représentations sur tout le site de Palenque.

Si Pakal le Grand est le personnage le plus célèbre de Palenque en raison de son long règne (615-683) et des nombreux vestiges le représentant, on notera cependant le rôle de K'inich Kan Balam II qui succéda à son père et qui poursuivit son oeuvre de 683 à 702.

Wak Kimi Janaab' Pakal est le dernier souverain connu de Palenque et seule la date de son couronnement est connue, le 13 novembre 799. On perd alors toute trace du Royaume de B'akaal et Palenque fut abandonnée peu à peu au cours du IXème siècle.

La cité oubliée fut ensuite découverte en 1567 par le missionaire espagnol Pedro Lorenzo de la Nada qui tentait de convertir les indigènes de la région au catholicisme. Mais ce n'est qu'à la fin du XVIIIème siècle que les espagnols commencèrent à s'intéresser aux ruines de Palenque quand l'architecte Antonio Bernasconi en dessina les plans en 1785.
D'autres expéditions furent menées ensuite comme celle de Guillermo Dupaix et Luciano Castañeda, mais une des plus célèbres est celle réalisée par Jean-Frédéric Waldeck qui passa deux années sur le site à dessiner les temples et les fresques.
Les dessins réalisés par Waldeck sont surprenants et permirent au monde de découvrir la splendeur de l'art Maya, mais c'est sans doute à Frederick Catherwood que l'on doit les représentations les plus fidèles avant que le photographe Désiré Charnay ne prennent les premières photos de Palenque en 1858 puis en 1881.

Temple des InscriptionsUne des découvertes majeures de Palenque allait se produire en 1949 quand une expédition de l'Institut National d'Anthropologie et d'Histoire dirigée par Alberto Ruz Lhuillier découvrit la Tombe du roi Pakal sous le Temple des Inscriptions.

Le Temple des Inscriptions a été construit sous le règne du roi Pakal et se dresse au sommet d'une pyramide d'une vingtaine de mètres de hauteur. Le temple doit son nom aux nombreux glyphes mauas qui ont été découverts et qui relatent l'histoire de Palenque entre 514 et 672.
C'est depuis le temple que se trouvait le passage vers la tombe du roi Pakal, située 22 mètres plus bas, dans une crypte à laquelle on accède par un escalier très étroit.
La pierre posée sur la tombe du roi Pakal est un véritable chef d'oeuvre illustrant le souverain le plus célèbre de Palenque tombant dans la gueule du monde au coucher du soleil.

L'autre structure la plus connue de Palenque est le Palais qui regroupe plusieurs édifices autour d'une terrasse à laquelle on accède par de grands escaliers.
La plupart des éfifices de ce palais furent construits sous le règne du roi Pakal et le plus remarquable est sans doute la Tour de quatre étages qui domine l'ensemble et qui devait servir d'observatoire.

En visitant Palenque on ne manquera pas non plus d'aller voir des temples plus petits connus sous le nom de Temple de la Croix, Temple du Soleil et Temple de la Croix feuillue, des temples perchés sur des pyramides et qui conservent encore de magnifiques fresques et bas-reliefs.

Situé à 140 kilomètres de Villahermosa où se trouve le Parc Musée La Venta, et à 210 kilomètres de San Cristobal de las Casas, le village de Palenque propose de nombreux hôtels et restaurants aux touristes qui souhaitent y séjourner et des navettes de minibus les transporteront jusqu'au site archéologique.

Informations pratiques


Ouverture du site : de lundi à dimanche, de 08h00 à 16h30
Ouverture du musée : de lundi à dimanche, de 09h00 à 16h15
Tarif des entrées (2013) : 57 pesos
Tarif après 17h00 : 191 pesos



Sites archéologiques précolombiens

Découvrez ci-dessous la liste des pricipaux sites archéologiques des civilisations précolombiennes :

Vidéo sur Palenque

Présentation du site de Palenque, capitale du Royaume Maya de B'akaal, par l'Institut National d'Anthropologie et d'Histoire (INAH).