La Bossa nova



Bossa nova

Histoire de la Bossa nova


La Bossa nova est un genre musical qui est apparu dans les années 1950 au Brésil, fusionnant le style traditionnel de la Samba avec le Jazz venu des Etats-Unis.

L'expression "Bossa nova" veut dire "nouveau style" en portugais, c'est à dire une nouvelle façon d'interpréter la Samba typique telle qu'on la connait à Rio de Janeiro en se basant sur une instrumentation simple (la guitare, le piano, la batterie, la conga, se saxophone et la basse) et l'usage de dissonnances pour développer son propre langage et son lyrisme.

Contrairement à la Samba, les percussions ne sont pas des instruments importants pour la Bossa nova et certains interptrètes essaient le plus souvent de s'en passer, utilisant le plus souvent la guitare et le piano.


Origines de la Bossa nova


Le mot "bossa" vient du français "bosse", un terme qui est apparu au 17ème siècle dans la langue portugaise pour définir quelque chose qui ressort puis une mode, un style, un certain talent.
C'est en 1932 que le musicien brésilen Noel Rosa utilisa le mot "bossa" pour la première fois dans une Samba.

En 1956 Antônio Carlos Brasileiro de Almeida Jobim, plus connu sous le nom de Tom Jobim, composa avec le poète Vinicius de Moraes la bande sonore de la pièce de théâtre "Orfeu da Orfeu da Conceição" basée sur la tragédie grecque d'Orphée.
Ce travail allait être le point de départ d'une grande collaboration entre Tom Jobim et Vinicius de Moraes qui composèrent pour cette occasion une de leurs plus belles chansons, "Se todos fossem iguais a você", une oeuvre où l'on distingue déjà tous les éléments mélodiques, rythmiques et harmoniques de la Bossa Nova.

Un an plus tard, ce nouveau style musical va être repris par les étudiants et les groupes amateurs qui se réunissaient au sud de Rio de Janeiro, le long de la Avenida Atlantica qui borde les célèbres plages de Copacabana et Ipanema.
Parmi ces jeunes musiciens on découvrira les nouveaux talents de la Bossa Nova comme Billy Blanco, Carlos Lyra, Roberto Menescal et Sérgio Ricardo, auxquels se joindront Chico Feitosa, João Gilberto, Luiz Carlos Vinhas ou Ronaldo Bôscoli.

C'est également en 1957 que Dorival Caymmi compose "Saudade de Bahia" considérée également comme étant à la base de la Bossa Nova, chanson que l'auteur interprètera par la suite avec Tom Jobim.


Evolution de la Bossa nova


Au mois de mai 1958 João Gilberto, considéré comme le "Pape de la Bossa nova", participe à l'enregistrement de l'album "Canção do amor demais" composé par Tom Jobim et Vinicius de Moraes et interprété par Elizeth Cardoso. Si cet album n'a aps eu un succès immédiat, il est considéré par les spécialistes comme un des points de départ de la Bossa nova grâce à des titres comme "Chega de saudade", "Estrada branca", "Luciana" ou "Outra vez", mais surtout en raison du fameux son de la guitare de João Gilberto avec ses accords dissonnants inspirés du Jazz américain.

Avant l'arrivée de João Gilberto, Tom Jobim composait des arrangements non conventionnels que les chanteurs ne parvenaient pas à interpréter, considérant que sa musique était desaccordée.

Au mois d'août 1958, João Gilberto va enregistrer un 78 tours contenant les chansons "Chega de saudade" et "Bim bom", un disque qui selon certains marquera le début officiel de la Bossa nova.

En 1959, le chanteur et humoriste brésilien Juca Chaves compose et enregistre "Presidente bossa nova", une chanson dédiée au président Juscelino Kubitschek, considéré comme l'artisan du modernisme au Brésil. Cette chanson a un grand succès à la radio et démontre que l'usage de l'expression "Bossa nova" est passé rapidement dans les moeurs pour nommer à la fois ce nouveu style musical et la modernité.

La sortie du film Orfeu Negro en 1959, réalisé par Marcel Camus et récompensé par la Plame d'Or au Festival de Cannes, va permettre à la Bossa nova de sortir de ses frontières et son succès sera assuré au cours des années 1960 grâce au saxophoniste américain Stan Getz.

En 1962, Tom Jobin et Vinicius de Moraes compose "A Garota de Ipanema" (La fille d'Ipanema), intitulée à l'origine "Menina que passa" pour une comédie musicale.
En 1963, Stan Getz enregistre un album à New York avec Tom Jobin et Astrud Gilberto (l'ex épouse de João Gilberto). cet album intitulé "Getz/Gilberto" qui comprend la chanson "A Garota de Ipanema" sera lancé en 1964 et remportera trois Grammy Awards en 1965 dont le Prix du Meilleur Album de l'Année.

Avec "A Garota de Ipanema" la Bossa nova fait alors le tour du monde, faisant rêver les gens qui imaginent alors les plages de Rio de Janeiro avec de belles brésiliennes sous le soleil des tropiques.

Par la suite, la Bossa nova sera représentée par des interprètes comme Edu Lobo, Flora Purim, Airto Moreira, Sergio Mendes, Elis Regina ou le très célèbre Baden Powell qui travaillera avec Vinicius de Moraes, incorporant des sons plus proches du jazz.

La Bossa nova va ensuite évoluer vers la Musique Populaire Brésilienne dont les artistes les plus représentatifs sont Geraldo Vandré, Edu Lobo et Chico Buarque de Holanda, ce dernier travaillant notamment avec Antônio Carlos Jobim, Vinícius de Moraes, Milton Nascimento ou Maria Bethânia entre autres.

Chico Buarque, comme Gilberto Gil, vont ensuite évoluer vers le tropicalisme et les chansons les plus connues de ce grand talent de la musique brésilienne sont "O que será" ou "Essa moça tá diferente", cette dernière très connue en France puisqu'elle a servi comme fond sonore à une publicité télévisée pour la marque "Schweppes".


Danser la Bossa Nova


Danseurs de BoleroContrairement à la Samba dont elle dérive, la Bossa nova est malheureusement très peu dansée dans le monde en raison des accords particuliers de la musique.

La base de la Bossa nova en tant que danse vient toutefois de la Samba, et les danseurs la pratiquent face à face. L'homme en général va commencer le mouvement en faisant un pas en avant vec le pied gauche tout en pliant les genoux, pour ramener son pied droit à côté du premier. La femme va faire le contraire, faisant un pas en arrière avec son pied droit puis le gauche.
Pour le temps suivant, on fera l'inverse, la femme s'avançant alors que l'homme recule pour accompagner le mouvement.

En exerçant ses mouvements basiques, il ne faudra pas oublier de balancer ses hanches au son de la musique. Ce déhanchement est le secret de la Bossa nova qui est plutôt considérée comme une danse lascive et sensuelle.

Pour vous donner une idée plus précise de comment danser la Bossa nova, regardez avec attention les pas exécutés par ce couple dans la vidéo ci-dessous.




Chanteurs et musiciens de Bossa Nova

Découvrez ci-dessous une sélection des meilleurs artistes de Bossa Nova et quelques unes de leurs oeuvres les plus connues :


Vidéo de Bossa Nova

Découvrez ci-dessous le vidéo clip de Chico Buarque chantant la Bossa nova intitulée "Essa moça tá diferente" qui a été reprise pour faire la publicité d'une marque de boisson connue :