Gotan Project



Gotan Project

Gotan Project : Biographie


Carte d'Identité

Nom : Gotan Project
Membres : Philippe Cohen Solal, Christoph H. Mueller et Eduardo Makaroff
Création du groupe : 1999
Premier album : La Revancha del Tango (2001)
Label : Ya Basta

Gotan Project, c'est le mariage de la musique argentine (tango et milonga) et de la musique électronique.

C'est presque de manière artisanale que le groupe s'est créé entre le français Philippe Cohen Solal, le suisse Christoph H. Mueller et l'argentin Eduardo Makaroff. En 1995, Philippe Cohen Solal et Christoph Mueller se rencontrent à Paris et décident de créer un genre alliant leur passion pour la musique latino et la musique électronique. Ils vont fonder le label "Ya Basta", influencé par le sous-commandant Marcos, révolutionnaire mexicain du Chiapas.

Philippe Cohen Solal a travaillé dans le monde du cinéma auprès de Lars Von Trier, Nikita Mikhalkov, Yolande Zauberman, Bertrand Tavernier, Didier Le Pêcheur y Christian Vincent. Il a composé des musiques de court-métrage, documentaires et publicités sous la direction notamment de Jean-Baptiste Mondino.

Christoph H. Mueller est entré dans le monde de la musique électronique dès l'âge de 16 ans. Co-fondateur du groupe techno "Touch El Arab", son titre "Muhammar" obtiendra un succès mondial dans les discothèques entre 1986 et 1987. Avec Gabriela Arnon, il formera un groupe nommé Ten Mother Tongues, où la musique acoustique et électronique se mélange.

Après une riche carrière en Argentine, composant des musiques de films et de séries télévisées, Eduardo Makaroff arrive à Paris en 1990 où il crée le groupe "Mano a Mano" et produit le spectacle "Joyful Tango" qui obtient un grand succès en France et en Europe.

Entre 1996 et 2000, Philippe Cohen Solal et Christoph H. Mueller montent des projets nommés Boys from Brazil, Stereo Action Unlimited entre autres, qui mixent des sons du Brésil avec la musique électronique.

En 1999 les deux hommes vont faire une rencontre décisive en la personne d'Eduardo Malakoff, cet argentin émigré à Paris depuis 1990, guitariste et chanteur qui a composé, comme Cohen Solal, pour le cinéma et la télévision argentine. Eduardo Malakoff est chef d'orchestre du Club Tango de la Coupole à Paris.


Création de Gotan Project


C'est donc en 1999 que va naître Gotan Project, Gotan voulant dire Tango en verlan. Les trois hommes vont puiser dans le tango, la milonga et la chacarera, des sons typiquements argentins qui vont les inspirer et les mixer avec la musique électronique, renforçant les percussions qui rappellent les racines africaines de la musique latine. Cette nouvelle musique sera considérée comme "electrauthentica", une musique électronique authentique, teintée de beaucoup d'émotions.

Les trois hommes font appels à d'autres musiciens soigneusement choisis : les Argentins Gustavo Beytelmann au piano, Nini Flores au bandonéon et Edi Tomassi à la percussion. Conférant un caractère international au groupe, la Danoise Line Kruse les rejoint au violon et la voix de Gotan Project sera celle de la chanteuse Catalane Cristina Vilallonga. Le groupe sera rejoint ensuite par l'excellent joueur de bandonéon Victor Villena.

C'est avec cet ensemble que Gotan Project va sortir son premier Maxi CD en janvier 2000 et intitulé "El capitalismo Foraneo/Vuelvo al sur". En juin 2000 va sortir le second CD sous le nom de "Triptico/Last Tango in Paris".
Très vite, le groupe va être reconnu par le public et la presse spécialisée qui ne lui fait des éloges.


En route vers le succès


Le troisième CD va sortir en avril 2001 sous le nom de "Santa Maria (del Buen Ayre)/Chunga's revenge". Jusque là, les trois maxi CD sont accueillis avec pas mal de succès, mais on attend avec impatience la sortie de leur premier album qui sortira en octobre 2001 sous le nom de "la Revancha del Tango". Gotan Project ne s'est pas trompé en intitulant son album de la sorte car c'est un véritable succès. La presse française et européenne est unanime et encense le disque. Le tango prend sa revanche en arrivant en tête des classements des hit parade.

Outre le style nouveau insufflé au tango, le groupe soigne son image en s'habillant de costumes sombres et portant un chapeau, rappelant la façon de s'habiller de certains tangueros argentins. Le spectacle n'est pas seulement auditif, des videos et des photos d'Argentine sont montrées au public, et cette mise en scène rappelle l'origine cinématographique des fondateurs du groupe. Les images qui sont parfois de caractère politique accompagnent l'esprit contestataire de Gotan Project.

Conquête de l'Amérique


Le groupe fait des tournées partout en Europe. Il est très bien accueilli en Italie et au Portugal où il obtient son premier Disque d'or. En décembre 2001 Gotan Project est acclamé pendant les Transmusicales de Rennes et le succès est confirmé deux mois plus tard au Bataclan en février 2002.

En 2003, Le groupe commence une grande tournée mondiale à travers le Canada, les Etats-Unis, le Japon, l'Australie et le Brésil. Le succès n'est plus seulement européen, Gotan Project est reconnu mondialement. Cependant, et malgré le succès dans ce pays, le Gotan Project n'a pas encore donné de concert en Argentine.

En février 2003 il reçoit le prix Best Newcomer décerné lors des BBC World Music Awards. "La Revancha del Tango" est considéré comme un des meilleurs albums de l'année et se vend à plus de 850 000 exemplaires.

En 2004 va sortir "Inspiracion-Espiracion", une création électronique mixant du tango, du hip hop et de la techno. Ce disque est une compilation qui rassemble des morceaux inédits mais également des titres très inattendus tels qu'une country alternative de Calexico ou le tube de Chet Baker intitulé "Round around Midnight".

En 2004, la chanson "Santa María del Buen Ayre" du groupe Gotan Project est utilisée dans le film "Shall We Dance?" réalisé par Peter Chelsom et qui met en scène Richard Gere et Jennifer Lopez dansant un tango.


En 2005, Gotan Project sort "La Revancha del Tango Live" un album enregistré en direct lors de la tournée du groupe à Londres, à Paris et à Buenos Aires.

En 2006 est lancé le véritable deuxième album de studio de Gotan Project avec "Lunático" pour lequel plusieurs artistes ont collaboré comme le groupe de country Calexico, Gustavo Beytelmann, Cristina Vilallonga ou les rappeurs Jimi Santos, Càceres et Koxmoz. Lunático fait référence au nom du cheval d'un autre grabd compositeur et interprète de Tango : Carlos Gardel.

Cette même année, le 14 novembre 2006, Gotan Project lance un maxi single intitulé "El Norte" et comprenant 5 titres : "El Norte", "Santa María (del Buen Ayre)", "Arrabal", "Diferente" et "Mi confesión".

En 2008 un nouvel album en direct sera lancé sous le nom de "Gotan Project Live", un disque enregistré los du concert de Gotan Project à l'Oympia le 15 décembre.

Tango 3.0 est le troisième album de studio de Gotan Project. Le disque est lancé en 2010 et le deuxième titre de cet album "Rayuela" fait référence à un roman de l'écrivain argentin Julio Cortazar.

En 2011 une nouvelle compilation du groupe est lancée sous le titre "La revancha en cumbia", un album réalisé avec la participation de jeunes artistes argentins comme Trémor, le duo Bomba Esteréo, Tom Zé, King Goya, El Remolon ou Chancha via Circuito. On y retrouve les plus grands succès du premier album de Gotan Project comme "Queremos paz", "Epoca", "Triptico", "Santa Maria (Del Buen Ayre)", mais aussi le fameux "Vuelvo al Sur" d'Astor Piazzolla, tous ces airs remixé avec un rythme de cumbia.

Après cette incursion dans le monde de la cumbia, le 21 avril 2012, Gotan Project se lance dans le mixage du tango avec les rythmes du rap sud-africain en présentant deux nouveaux titres "Strength to Love" et "Checkmate / Jaque Mate" basés sur les chansons de Tumi qui collabore à l'enregistrement.


Discographie de Gotan Project

Vidéo Clip de Gotan Project

Découvrez notre sélection du moment avec ce vidéo clip de Gotan Project interprétant "Rayuela" tiré de l'album "Tango 3.0" :