Nazca



NazcaNazca était le siège d'une civilisation très évoluée avant que les Incas dominent le Pérou. Cette civilisation, parmi les plus anciennes du Nouveau Monde, nous a laissé des preuves de son développement très avancé à travers ses superbes poteries et ses fameux tissages richement décorés.

Mais quand on pense à Nazca, c'est l'idée d'un mystère qui nous vient tout de suite en tête : les fameuses lignes de Nazca, une des plus grandes énigmes sur Terre, et le but de nombreux touristes qui veulent réellement se faire une idée sur elles en les découvrant de leurs propres yeux.

C'est dans un désert que le mystère commence. Une région si sèche que pas une goutte d'eau peut ne pas y tomber durant des années. Et dans ce désert, il y a plus de 1 500 ans, des hommes y ont tracé des lignes étranges sur plusieurs kilomètres. Des lignes qui représentent des animaux, des plantes, des formes géométriques, dont la plupart ne se voient clairement qu'en les survolant.

Que voir à Nazca

Fondée le 17 novembre 1591, la petite ville de Nzaca est connue sous le nom de la "Cité de l'été éternel" avec un climat sec et ensoleillé pratiquement toute l'année.

A part le Musée Municipal qui possède une belle collection de poteries et de tissages de la culture Nazca, la ville en elle-même ne présente guère d'intérêt pour les visiteurs qui s'y rendront surtout pour aller voir les Lignes de Nazca et les quelques curiosités aux alentours comme la citadelle de Cahuachi, le Cimetière de Chauchilla, les Aqueducs de Cantalloc, le site archéologique Los Paredones ou le Cerro Blanco.

Depuis Nazca on se rendra facilement à Ica, la capitale du département qui ne manque pas d'attrait avec un centre historique bien conservé et des curiosités naturelles comme la Lagune de Huacachina.

Ica est située à proximité de la Réserve Nationale de Paracas où vous pourrez observer une faune marine abondante, notamment sur les îles Ballestas depuis lesquelles on pourra observe une des figures des fameuses lignes de Nazca.


Les lignes de Nazca


Selon Maria Reich, une archéologue Allemande qui consacra sa vie à l'étude et à la préservation de ces mystérieuses lignes dans les Pampas de Jumana, elles représenteraient le mouvement des étoiles et apportaient aux anciens péruviens une aide précieuse pour le développement de l'agriculture dans une zone aussi aride.

La profondeur des lignes n'excède jamais 30 centimètres, mais quand le soleil est bas, le relief s'accentue et on peut reconnaître les différentes formes telles qu'un oiseau de 300 mètres, un lézard de 180 mètres, un pélican de 135 mètres, un condor et un singe de la même dimension, et une araignée de 42 mètres. C'est cette taille impressionnante qui provoque l'émerveillement des milliers de touristes venus du monde entier pour s'imprégner du mystère des lignes de Nazca.


Lignes de Nazca

Parmi toutes les figure géométriques que l'on peut observer, on y distingue d'autres dessins représentant des animaux : une baleine, un chien, deux lamas, de nombreux oiseaux comme le héron, le pélican, la mouette, le perroquet et le magnifique colibri.
On y voit également un iguane, un serpent et un lézard dont les lignes furent malheureusement coupées au moment de la construction de la route Panaméricaine.

Ces lignes sont parfaites, admirablement bien proportionnées, surtout si on tient compte du fait que leurs créateurs n'avaient jamais pu s'élever dans les airs pour voir le résultat de leurs œuvres !
C'est cette prouesse qui ajoute au mystère des lignes de Nazca. Et certains oseront avancer que ces lignes furent tracées pour délivrer un message à des extra-terrestres.


Lignes de Nazca

Mais d'autres hypothèses on été formulées à propos de ces lignes. Une carte des étoiles, un calendrier pour les moissons, un système pour tendre les fils des fameux tissages de Nazca, un chemin spirituel...


Comment voir les lignes de Nazca


Survol des lignes de NazcaNazca se situe à 433 km au sud de Lima et à 570 km au nord-ouest d'Arequipa. On y accède assez facilement par le bus grâce à la Panaméricaine qui longe l'océan Pacifique.
Il existe de nombreuses possibilités d'hébergements et la ville offre quelques curiosités telles que : le site archéologique de Paredones situé à 2 km, les aqueducs de Cantalloc à 4 km, le cimetière de Chauchilla à 28 km au sud, pillé par les huaqueros à le recherche de trésors dans les tombes, et le site archéologique de Cahuachi à 17 km au nord, ancienne capitale de la civilisation Nazca.

Mais les touristes viennent surtout à Nazca pour voir les lignes dont les premières se situent à 500 mètres de la ville. Elles couvrent une surface de 350 km² entre les km 419 et km 465 de la Route Panaméricaine, et pour bien les observer il va falloir s'élever. Pour cela, quelques solutions :

La plus économique, c'est de se rendre au Mirador de 12 mètres de haut situé à 30 km de Nazca qui permet de voir trois grandes figures, mirador situé à proximité de la maison où vivait Maria Reiche.
Un autre Mirador de 35 mètres de hauteur se trouve près de Llipata et vous permettra d'observer une dizaine de figures.
Par la mer, en revenant de la péninsule de Paracas, on peut observer une figure uniquement visible depuis l'océan, le Chandelier.
Par les airs, en louant les services des petits avions qui survolent les lignes durant 45 minutes. Comptez au minimum 70 € par personne pour réaliser un survol dans de bonnes conditions. Cela peut sembler cher, mais le spectacle est unique au monde !

La civilisation Nazca

Poterie Nazca

Elle s'est développée dans la région d'Ica, au sud du Pérou, à la suite de la civilisation de Paracas entre 200 avant J.C. et l'an 600. La capital des Nazca étaient Cahuachi, au bord de l'Aja. Il y avait une énorme pyramide de près de 20 mètres de haut érigée sur 6 terrasses. Son influence s'étendait de Pisco à Arequipa au sud, et jusqu'à Ayacucho à l'est.

La civilisation Nazca est surtout connue pour ses céramiques polychromes et ses poteries colorées montrant des silhouettes d'hommes, d'animaux et de plantes.
Le travail des métaux n'étaient pas aussi développé que celui de Chavin de Huantar, au nord du Pérou. Les Nazca avaient par contre hérité de l'art du tissage des Paracas, si l'on en juge par les superbes ouvrages colorés qu'ils confectionnaient.

L'autre activité notable des Nazca, ce sont ces lignes si particulières tracées dans le désert, ce qui prouveraient chez eux une grande connaissance de la géographie et de l'astronomie.

L'économie de Nazca était basée sur l'agriculture, et il leur fallait trouver un moyen d'irriguer les terres arides où ils vivaient. Ils construisirent des aqueducs et des canaux souterrains pour amener l'eau dans la région tout au long de l'année.

Les autres attractions de Nazca et ses alentours

Los Paredones

Los Paredones : Le site archéologique Los Paredones est un ancien complexe datant de l'époque des Incas situé à 2 kilomètres de Nazca, sur la route rejoignant Cuzco. Cette enceinte de 2 kilomètres de long sur 80 mètres de largeur pourra décevoir les visiteurs habitués aux sites archéologiques plus spectaculaires, mais les amateurs de vieilles pierres apprécieront la qualité de la construction des murs.
La cité de Los Paredones fut construite par les Incas pour servir de contrôle administratif entre la côte et la montagne. On y a découvert des habitations, un temple des Vierges du Soleil et d'autres temples cérémoniels, tous contruits dans le plus pur style inca. La cité était dirigée par un Gouverneur représentant Cuzco sur cette région côtière conquise par les Incas.


Aqueducs de Cantalloc

Aqueducs de Cantalloc : A seulement 4 kilomètres au nord de Nazca les Aqueducs de Cantalloc impressionneront les visiteurs qui pourront ainsi se rendre compte du génie hydraulique de la civilisation Nazca pour irriguer les terres dans une région aussi désertique.
Plus de 40 aqueducs ont été construits entre le 1er et le 6ème siècle par cette civilisation pour permettre de développer une agriculture suffisante afin d'alimenter la population de la cité.
Ces aqueducs sont toujours fonctionnels et on se rendra compte sur place comment les anciens Nazca captaient l'eau du sous-sol et la transportaient grâce à ces canaux d'une hauteur de 90 centimètres en moyenne sur une profondeur de 60 centimètres. Ces canaux peuvent parcourir plusieurs kilomètres en dessous de la terre, jusqu'à une profondeur de 12 mètres, avant d'apparaître en surface pour irriguer les terres. Sur le long du parcours des canaux on découvrira d'étonnants puits d'aération en forme de spirale descendant parfois très profondément. La spirale a été conçue par les anciens Nazca pour éviter l'érosion et résister aux secousses sismiques fréquentes dans la région, permettant aussi le passage d'un homme pour procéder au nettoyage du puits.
Les paysans qui vivent dans la région utilisent toujours ces anciens canaux pour cultiver sur ces terres arides du coton, du maïs, des haricots, des pommes de terres et des fruits.


Cahuachi

Cahuachi : A une vingtaine de kilomètres à l'ouest de Nazca on découvrira le site archéologique de Cahuachi qui était un ancien centre cérémoniel de la civilsation Nazca. Découvert en 1982 par l'archéologue italien Giuseppe Orefici, le site de Cahuachi est très bien conservé en raison du climat très sec de la région.
La cité de Cahuachi a été fondée au 4ème siècle avant J.C. et elle perdit de son importance à la fin du 3ème siècle après J.C. suite à l'arrivée de la civilisation Huari. 34 constructions ont été découvertes à l'intérieur de l'enceinte de la cité et la plus remarquable est la Grande Pyramide de 7 étages mesurant 150 mètres de côté sur 28 mètres de hauteur.
On portera également son attention sur le Templo Escalonado où l'on a découvert un mur de 5 mètres de hauteur sur 25 de longueur et comportant des inscriptions et des frises.
Toutes les constructions de Cahuachi ont été réalisées en adobe et se confondent ainsi avec le paysage très sec et désertique de la région. Malgré la superficie du site on estime que le nombre d'habitants de Cahuachi était peu élevé. Ils vivaient de l'agriculture et leur cité était surtout un centre de pèlerinage de la civilisation Nazca.


Nécropole de Chauchilla

Nécropole de Chauchilla : A 27 kilomètres au sud de Nazca on pourra visiter la Nécropole de Chauchilla que certains archéologues attribuent à la Civilisation Nazca et d'autres à la Civilisation Huari. En prennant un petit chemin à l'est de la Route Panaméricaine en se dirigeant vers le sud, on découvrira ce site archéologique qui a la particularité d'être le seul au Pérou où l'on peut voir des momies dans leurs tombes originales. Malgré leur ancienneté, les momies sont très bien conservées et plusieurs d'entre elles ont conservé leurs cheuveux et mêmes pour certaines un peu de peau. Leur parfait état de conservation est du à l'aridité de la région, une des plus sèches du monde.
Si les momies représentent les principales attractions de la Nécropole de Chauchilla on ne manquera pas cependant de regarder les quelques objets mis à jour sur le site (céramiques et tissus) et qui n'ont pas été dérobés par les pilleurs de tombes.


Cerro Blanco

Cerro Blanco : A une dizaine de kilomètres à l'est de Nazca les amateurs de glisse découvriront le Cerro Blanco qui est considéré comme la dune la plus haute du monde, à 2 078 mètres d'altitude.
Le Cerro Blanco est un véritable paradis pour les sportifs qui pourront dévaler ses pentes sur une sorte de snowboard ou s'envoler en parapente pour admirer la région de Nazca depuis les cieux.
Le Cerro Blanco attirent de plus en plus de touristes qui prennent plaisir à faire du sandboard sur cette immense dune de sable blanc en attendant de partir à la découverte des lignes de Nazca. Sachez cependant qu'il vous faudra au moins deux heures de marche pour atteindre le sommet de cette dune avant de pouvoir la descendre en beaucoup moins de temps sur une planche spécialement conçue pour cela. Mais avant de dévaler la pente, en suivant les conseils des spécialistes pour éviter les brûlures en cas de chute, il ne faudra pas manquer d'admirer les paysage depuis les hauteurs de la dune. Les débutants comme les plus expérimentés pourront faire quelques tests sur des pistes relativement courtes avant de s'engager sur la piste principale longue de plus d'un kilomètre.


Lagune de Huacachina

Lagune de Huacachina : Voici un lieu surprenant pour ceux qui visitent l'Amérique Latine et qui en arrivant à Huacachina auront certainement l'impression de se retrouver en plein milieu du désert du Sahara.
La lagune de Huacachina est une véritable oasis entrourée par les dunes de sable blanc à seulement 5 kilomètres à l'ouest d'Ica, la capitale du département. Cette oasis s'est créée autour d'une lagune aux eaux vert émeraude entourée de palmiers, d'eucalyptus et d'une espèce d'algarrobo connue sous le nom de Huarango. Refuge pour de nombreux oiseaux migrateurs, la Lagune de Huacachina s'est transformée en station balnéaire et on y trouvera des hôtels dont certains d'entre eux ont été construits au début du 20ème siècle pour ceux qui souhaitaient profiter du charme de cette belle oasis au milieu du désert.
Selon la légende, une jeune femme appelée Huacay China était tombée amoureuse d'un jeune guerrier qui devait partir à la guerre peu après son mariage. Mais le guerrier mourut et apprenant la nouvelle, Huacay China se mit à pleurer dans le champs de tournesols où ils s'étaient rencontrés pour la première fois. Sa tristesse était si grande que ses larmes formèrent une petite lagune. Un jour, un jeune guerrier qui passait par là vit la jeune femme qui voulut s'échapper et se jeta dans la lagune. Elle attendit plusieurs heures en attendant que le guerrier s'en aille mais au moment de sortir de la lagune elle se rendit compte qu'elle n'avait plus de jambes; elle était devenue une belle sirène. On dit que tous les soirs le Nouvelle Lune, Huacay China sort de la lagune pour pleurer son mari mort au combat.


Ica

Ica : La capitale du département est située à 144 kilomètres au nord-ouest de Nazca, à 71 km de Paracas et à 317 km de Lima. Fondée le 17 juin 1563 par Jerónimo Luis de Cabrera sous le nom de "Villa de Valverde del Valle de Ica", la ville se distingue par son activité agricole malgré sa situation sans le Désert du Pacifique. Les lieux furent d'ailleurs occupés par la Civilisation Paracas entre 600 avant J.C, et 100 après J.C., puis par les Nazca, les Huari, les Ica et les Incas. En arrivant sur les lieux les espagnols y trouvèrent même des conditions favorables pour y planter des vignes à Pisco (à 70 km au nord d'Ica), produisant un raisin qui allait être à la base de la célèbre eau de vie péruvienne.
A Ica les touristes découvriront la Plaza de Armas bordée au nord par le Palais Municipal avec ses arcades, la Cathédrale de style néo-classique au coin sud-ouest de la place, et divers boutiques.
Parmi les autres édifices les plus caractéristiques de la ville on citera le Sanctuaire du Seigneur de Luren, une église de style néo-classique qui abritait le Saint Patron d'Ica mais qui a été en grande partie détruite par le tremblement de terre du 15 août 2007. Deux belles demeures coloniales ont été épargnées par les tremblements de terre, la Casona del Marqués de Torre Hermoza (connue aussi sous le nom de Casa Bolivar) et la Casona Mendiola, deux édifices à visiter pour découvrir l'architecture coloniale à l'époque de la Vice-Royaute.
On pourra également visiter le Musée Régional Adolfo Bermúdez Jenkins qui présente une belle collection de pièces venant des cultures Paracas, Nazca, Huari, Ica et Inca, ainsi que le Musée de Piedras exposant une série de pierres mystérieuses gravées montrant différentes activités humaines.


Réserve Nationale de Paracas

Réserve Nationale de Paracas : Située au sud de Pisco et à l'ouest d'Ica, la Réserve Nationale de Paracas est un des lieux les plus désertiques de la côte péruvienne, offrant aux visiteurs de magnifiques paysages le long de l'Océan Pacifique. Grâce au courant de Humboldt qui longe la côte ouest de l'Amérique du Sud, la Péninsule de Paracas se trouve dans un secteur maritime très riche, attirant une grande quantité d'animaux marins et d'oiseaux qui viennent se régaler dans ces eaux riches en poissons et en planctons.
Sur la Péninsule, les amateurs d'écotourisme pourront y observer de nombreux pélicans, des mouettes, des sternes incas, des bec-en-ciseaux noir, des pluviers argentés, des cormorans de Gaimard, des cormorans de Bougainville, des manchots de Humboldt, des flamants du Chili et même des condors.
Parmi les espèces de mammifères les plus abondantes sur la Péninsule de Paracas on observera des lions de mer, des otaries à fourrure australe, des dauphins et des loutres de mer.
La Réserve de Paracas abrite également des tortues luth, des tortues vertes du genre Chelonia, de nombreux lézards, céphalopodes et craustacés.
Les paysages de la Péninsule de Paracas sont également admirables à observer, notamment ceux façonnés par les vagues de l'océan qui fouettent les côtes comme c'est le cas de la "Cathédrale" érodée par les eaux mais qui s'est malheureusement effondrée lors du tremblement de terre de 2007.
Au nord-ouest de la Baie de Paracas on pourra admirer le fameux "Chandelier de Paracas", un immense géoglyphe d'une longueur de 120 mètres gravé dans la roche et qui aurait été créé à l'époque des Nazca.


Îles Ballestas

Îles Ballestas : Cet archipel fait partie de la Réserve Nationale de Paracas et abrite de grandes colonies d'oiseaux marins et de lions de mer. On accède à ces îles depuis le port de Paracas situé à une trentaine de kilomètres de Pisco. Là, des bateaux vous proposeront une excursion jusqu'aux îles Ballestas où vous aurez l'impression d'être entouré à 360° par les animaux comme c'est le cas pour les visiteurs des îles Galapagos au large de l'Equateur. Le voyage pour rejoindre les îles dure environ deux heures pendant lesquelles on en profitera pour admirer les côtes de la Péninsule érodées par l'océan, et pour observer le grand "Chandelier de Paracas" gravé sur la côte nord-ouest de la Baie de Paracas.
Une fois débarqué sur l'île vous vous demanderez où vous allez bien pouvoir mettre les pieds en découvrant la profusion de manchots de Humboldt et de pélicans, et comment se mettre à l'abri des déjections des très nombreux fous de bassan et goléands qui nichent dans les cavités des parois rocheuses.
Si les otaries vous semberont bien curieuses en découvrant les visiteurs qui débarquent sur l'île, vous préfèrerez rester certainement à l'écart de ces imposants loups de mer qui veillent jalousement sur leur harem conquis de haute lutte contre d'autres mâles moins chanceux.


Arriver ou partir de Nazca

Bus PerúbusLes bus qui arrivent et partent de Nazca passent par la Route Panaméricaine Sud en s'arrêtant près de la rotonde appelée "Ovalo de Nazca". On y trouvera les agences des compagnies de bus Ormeño, Cruz del Sur, Soyuz PerúBus, Oltursa , Tepsa et les autres.

Nazca se trouvant à la croisée de la Panaméricaine et de la Route Interocéanique, la ville est très bien connectée avec Lima, Arequipa, Tacna, Abancay et Cuzco.
On trouvera facilement des bus reliant Nazca à Ica, la capitale du département, et on rejoindra aussi facilement Paracas pour se rendre à la Réserve Nationale ou à Pisco.


Exemples de tarifs au départ de Nazca


Ville Distance Durée Prix mini Prix maxi

Abancay 420 Km 09h45 120 120

Arequipa 470 Km 08h45 85 150

Cuzco 663 Km 14h00 120 135

Ica 141 Km 01h45 30 70

Lima 460 Km 07h00 85 150

Paracas 213 Km 03h20 40 95

Tacna 850 Km 13h45 110 150


Les tarifs indicatifs sont exprimés en Soles (1 € = 3,8 Soles en janvier 2014). Pour découvrir les tarifs des bus au départ de Nazca et d'autres villes péruviennes veuillez consulter le site Busportal.

On peut également choisir de se rendre à Nazca depuis Lima en louant une voiture, ce qui vous offrira plus de liberté pour visiter les sites aux alentours sans dépendre des horaires des bus.

Circuler en voiture de Lima à Nazca est relativement simple puisqu'il vous suffit de rester sur la Route Panaméricaine qui relie la capitale péruvienne à votre destination en passant par Chincha Alta, Pisco (Péninsule de Paracas), Ica et Palpa. Ce trajet de 460 kilomètres peut se faire à votre rythme, vous laissant ainsi la liberté de découvrir toutes les attractions citées plus haut.

Plusieurs agences de location à Lima vous proposeront des véhicules pour un prix correct avec une limite de 200 kilomètres par jour, c'est à dire suffisante pour le voyage proposé.
Rentalcars propose un véhicule à partir de 221 € la semaine, Avis à partir de 234 €, Hertz à partir de 136 €, Sixt à partir de 196 €, Europcar à partir de 211 €, Budget à partir de 175 €.

Hôtels à Nazca

Hôtel Majoro à NazcaOn peut assez facilement trouver un hébergement à Nazca pour visiter les sites archéologiques aux alentours et découvrir les Lignes de Nazca, que ce soit par les airs ou du haut des miradors.

Les hôtels à Nazca sont en général bon marché, même les plus luxueux, ce qui vous permettra d'économiser pour vous offrir un survol des lignes en avion.

Pour ceux qui souhaitent visiter la Réserve Nationale de Paracas il sera sans doute plus judicieux de trouver un hébergement à Ica, Paracas ou Pisco.


Petit budget

The Nasca Sunshine : A seulement 50 mètres de la station de bus cet hôtel est idéalement situé pour voayager aux alentours de Nazca. Il offre une connexio Wifi gratuite et ses chambres sont équipées de la télévision et certaines d'une salle de bain privée, le tout à partir de 18 €.


Nasca Lodge : En plein centre de Nazca ce petit hôtel vous propose une connexion Wifi gratuite et de très belles chambres équipées de la télévision et d'une salle de bain privée à partir de 22 €, petit déjeuner compris.


Budget moyen

Hotel Alegria Nasca : A proximité de la station de bus, l'Hotel Alegria Nasca dispose de son propre restaurant, de piscines intérieure et extérieure et d'une connexion Wifi gratuite à Internet. Les chambres spacieuses sont équipées de la télévision, un bureau et d'une salle de bain privative, et sont proposées à partir de 44 € petit déjeuner compris.


Casa Hacienda Nasca Oasis : cet hôtel aux allures de ranch vous propose de passer un séjour agréable à Nazca en profitant de sa piscine dans un grand jardin avec la vue dégagée sur le paysage environnant. Les chambres de 36 m² disposent d'un patio privé et sont équipées d'un minibar, télévision, mobilier en bois rustique et salle de bain privée. Elles sont proposées à partir de 52 €, petit déjeuner compris.


Grand Luxe

Hotel Majoro : Situé juste en face de l'aéroport, l'Hotel Majoro est idéalement situé pour ceux qui veulent survoler les Lignes de Nazca tôt le matin. Cet hôtel 4 étoiles dispose d'un restaurabt et d'une piscine, et ses chambres sont équipés d'une télévision LCD, d'un minibar et d'une salle de bain privée, le tout à partir de 80 €.


Hotel Nazca Lines : En plein centre de Nazca, l'Hotel Nazca Lines est un établissement élégant avec ses chambres réparties autour de la piscine centrale. L'hôtel dispose d'un restaurant, d'un bar et d'une connexion Wifi gratuite, et ses chambres sont équipées de la climatisation, télévision et salle de bain privée, le tout à partir de 70 € petit déjeuner compris.


Hôtels à Ica, Paracas ou Pisco


Hosteria Suiza à IcaAfin d'éviter les trajets entre Nazca et Paracas lors de votre visite de la Réserve Naturelle de Paracas, choisir un hôtel à Ica ou dans les petites communes de Pisco ou de Paracas est sans doute la meilleure option.

Le prix des hébergements dans ces trois communes est aussi bon marché qu'à Nazca et vous aurez même la possibilité de dormir dans des sites de rêve en choisissant un hôtel au bord de la Lagune de Huacachina ou offrant une belle vue sur la Baie de Paracas.

Vous trouverez ci-dessous une sélection d'hôtels à Ica et Paracas pour tous les types de budgets, des établissements les plus simples aux hôtels les plus luxueux, tous très bien situés pour profiter de votre séjour et visiter la Réserve Nationale de Paracas et le nord du département d'Ica dans de bonnes conditions.


Petit budget

Kokopelli Hostel Paracas : Au bord de la plage de Paracas, le Kokopelli Hostel Paracas est très bien situé pour partir en excursion vers les îles Ballestas ou la Réserve Nationale Paracas. L'hôtel dispose d'une connexion wifi gratuite, d'une piscine, d'une terrasse avec un bar offrant une vue panoramique sur l'océan, une location de kayaks ou de catamarans, et ses chambres avec salle de bain privée sont proposées à partir de 26 €, petit déjeuner compris.


Anka Wasi : Situ au centre de la petite ville de Pisco, l'Anka Wasi dispose d'une connexion Wifi gratuite à Internet, un coin repas, un service de blanchisserie et de bagagerie. Les chambres doubles sont équipées de la télévision, un minibar et une salle de bain privée. Elles sont proposées à partir de 16 €, petit déjeuner en supplément pour seulement 2 € par personne.


Budget moyen

Hosteria Suiza : Dormir au bord de la Lagune de Huacachina, près d'Ica, c'est ce que vous propose l'Hosteria Suiza qui est située en plein coeur de cet oasis au milieu des dunes. L'hôtel dispose d'une piscine, d'une connexion wifi gratuite à internet, une terrasse et un bar. Les chambres sont équipées de la télévision, d'un bureau et d'une salle de bain privée, et sont proposées à partir de 52 € petit déjeuner compris.


Gran Hotel Ica : A proximité de la station de bus et la Place principale d'Ica, le Gran Hotel Ica vous propose de belles chambres équipées d'une télévision LCD et une salle de bain en marbre à partir de 32 €, petit déjeuner compris.


Grand Luxe

Hotel Paracas, a Luxury Collection Resort : Avec ses deux piscines extérieures, son spa, son centre de remise en forme, ses deux restaurants et ses deux bars, l'Hotel Paracas, a Luxury Collection Resort vous propose de passer un séjour inoubliable à Paracas en profitant des paysages sur la péninsule. Les chambres doubles de 48 m² disposent d'une télévision LCD, d'une terrasse en bambou, de la climatisation, d'un coin salon, d'un minivar et une très belle salle de bain. Ces très belles chambres sont proposées à partir de 133 €.


DoubleTree by Hilton Resort Perú Paracas : Juste à l'entrée de la Réserve Nationale de Paracas et avec une vue magnifique sur la Baie, le DoubleTree by Hilton Resort Perú Paracas est un établissement de haut de gamme disposant d'une connexion wifi gratuite, d'un spa Inca avec salons de massage, un restaurant vous proposant une belle carte de fruits de mer, un bar â côté de la piscine et une salle de sport. Les chambres doubles de 55 m² sont équipées d'un balcon privé, une télévision LCD, un coin salon avec canapé, un minibar, une kitchenette et une salle de bain privative. Elles sont proposées à partir de 110 € la nuit pour deux personnes.


Annonces publicitaires

Plan de Nazca

Billet d'avion, hôtel, voiture

Suggestion de voyage

Tourisme au Pérou

$expiration) { readfile($FichierCache); // Si le fichier de cache existe et qu'il n'est pas périmé, on affiche le contenu du fichier } else { // Sinon, nous récupérons nos données normalement ob_start(); // Ouverture de la mémoire tampon $rss = 'http://www.americas-fr.com/tourisme/tag/perou/feed'; $xml = @simplexml_load_file($rss); $i = 0; foreach ($xml->channel->item as $promo) { if ($i<8){ echo '* '.utf8_decode(str_replace("€", "€", str_replace("’", "'", $promo->title))).''; echo '
'; echo substr(utf8_decode(str_replace("€", "€", str_replace("’", "'", $promo->description))),0,160); echo ' [...]'; $i++; echo '
'; } } $donnees = ob_get_contents(); // On récupère les données présentes dans la mémoire tampon ob_end_clean(); // On ferme et on détruit la mémoire tampon file_put_contents($FichierCache, $donnees); // On insert nos données dans le fichier de cache echo $donnees; // On affiche les données de notre page } ?>
Retrouvez toute l'actualité du tourisme sur le
Magazine du Tourisme

Vidéo

Photos du Pérou