Guadalajara



GuadalajaraAvec 1,5 millions d'habitants (4,6 millions en comptant l'agglomération), la capitale de l'Etat de Jalisco forme la deuxième plus grande zone métropolitaine du Mexique après Mexico. Fondée le 14 février 1542 par Cristóbal de Oñate, Guadalajara fait pourtant figure de ville jeune et dynamique avec ses édifices modernes qui abritent de grandes entreprises internationales, mais en parcourant les rues de son centre historique on découvrira toute la richesse culturelle de cette cité qui a marqué l'histoire du pays.

C'est en effet à Guadalajara que le curé Miguel Hidalgo y Costilla, le "Père de la Patrie", déclara la fin de l'esclavage peu avant l'indépendance du Mexique en 1810.
Guadalajara est également considérée comme le berceau des Mariachis et un grand festival international y est réalisé tous les ans pendant la première semaine de septembre.
C'est aussi de Guadalajara que vous prendrez place à bord du José Cuervo Express, un train de luxe qui vous amènera jusqu'à Tequila, la boisson nationale mexicaine qui s'est diffusée depuis l'Etat du Jalisco.

Le peintre mexicain Gerardo Murillo originaire de Guadalajara est également considéré comme le fondateur du mouvement muraliste représenté par des artistes talentueux comme José Clemente Orozco, David Alfaro Siqueiros et Diego Rivera. On découvrira des fresques réalisées par Orozco sur les murs des édifices les plus notables de la ville comme l'Hospice Cabañas, le Palais du Gouvernement ou l'Université de Guadalajara.

Que voir à Guadalajara

Cathédrale de Guadalajara

La Cathédrale de Guadalajara est un des édifices les plus symboliques de la ville, située entre quatre places importantes du centre historique dont la Plaza de Armas et la Plaza de la Liberación. L'histoire de la cathédrale remonte à l'année 1561 quand il fut décidé de construire un nouvel édifice pour remplacer l'église actuelle Santa María de Gracia construite en 1541.
La Cathédrale de la Asunción de María Santísima fut détruite par un incendie en 1574, reconstruite en 1618, endommagée plusieurs fois par des tremblements de terre, mais elle reste un des symboles de la ville en raison de son élégance et de la richesse de sa décoration. On y verra 52 sièges en bois sculptés tout comme la chaise du cardinal, un autel de marbre et d'agent, des vitraux colorés importés de France, des représentations de nombreux saints et vierges dont la Virgen de Zapopan considérée comme la patronne de Guadalajara, et des cryptes où sont enterrés plusieurs religieux de haut rang. De l'extérieur on admirera l'élégance de cet ensemble dominé par ses deux tours de 66 mètres de hauteur et abritant 22 cloches dont la plus grande pèse 9 tonnes.

Théâtre Degollado Près de la Cathédrale on découvrira d'autres monuments et édifices notables de Guadalajara comme le Palais Municipal, la Rotonde des Hommes Illustres, le Musée Régional, le Palais du Gouvernement, le Théâtre Degollado ou le Couvent San Agustín.
Inauguré en 1866 en face de la Cathédrale et de l'autre côté de la Plaza de la Liberación, le Théâtre Degollado est un édifice de style néoclassique ressemblant aux théâtres italiens avec sa façade comptant 16 colonnes et un fronton en marbre ou sont sculptés Apollon et les neuf muses.
A l'intérieur de cet impressionnant édifice de 97 mètres de longueur sur 36 de largeur on pourra apprécier sur la voûte de belles fresques réalisées par Gerardo Suárez et Jacobo Gálvez.
Juste à côté du Théâtre Degollado se trouve l'ancien Couvent San Agustín qui abrite aujourd'hui le siège de l'Ecole de Musique de l'Université de Guadalajara.

Palais du Gouvernement de l'Etat de Jalisco Le Palais du Gouvernement occupe une partie du côté sud de la Plaza de la Liberación et le côté est de la Plaza de Armas. Le premier édifice fut construit en 1650, mais celui-ci fut détruit en 1750 par un tremblement de terre. Reconstruit en 1790 en pierre de Huentitán grâce aux fonds provenant de l'impôt sur le mezcal, le Palais du Gouvernement est un édifice de deux étages avec une porte principale entourée de belles colonnes et surmontée par une horloge installée en 1885.
La cour intérieure est élégante et harmonieuse aves ses colonnes et ses arcades, et en arrivant à l'escalier principal on admirera de superbes fresques peintes par José Clemente Orozco.
C'est dans cet édifice que Miguel Hidalgo y Costilla publia le décret sur l'abolition de l'esclavage en 1810, et que le président Benito Juárez fut sur le point d'être assassiné le 14 mars 1858.
Aujourd'hui cet édifice abrite un musée qui retrace son histoire depuis l'époque coloniale.

Palais Municipal de Guadalajara Le Palais Municipal, à ne pas confondre avec le précédent, occupe quant à lui la partie nord de la Plaza Guadalajara. De construction plus récente puisqe l'édifice fut bâti entre 1949 et 1952 par l'architecte Vicente Mendiola, il respecte le style néoclassique du centre historique de Guadalajara avec son grand patio entouré par deux galeries d'acades soutenues par d'imposantes colonnes.
On y découvrira une fresque réalisée en 1963 par Gabriel Flores qui nous relate en cinq panneaux l'histoire de la fondation Guadalajara avec la Conqûete Espagnole, la Chute de Pedro de Álvarado, les Fondateurs de Guadalajara, la Conquête Spirituelle et le Paseo del Pendón (une cérémonie pendant laquelle défilaient les personnalités les plus importantes de la ville).
Juste en face du Palais Municipal, de l'autre côté de la Plaza Guadalajara, on ne manquera pas de visiter le Museo del Tequila y Mariachi.

Rotonda de los Jaliscienses Ilustres A l'est du Palais Municipal et au nord de la Cathédrale on pourra voir la Rotonda de los Jaliscienses Ilustres sur la place du même nom qui rend hommage aux habitants les plus valeureux de l'histoire de l'Etat de Jalisco.
Construite en 1952 par l'architecte Vicente Mendiola, cette rotonde compte 17 colonnes soutenant un anneau central sur lequel on pourra lire l'inscription "Jalisco a sus hijos esclarecidos". Au centre on y verra un encensoir et les 98 niches où reposent les hommes et les femmes les plus importants de l'histoire de Jalisco comme Dr. Atl, José Clemente Orozco, Gabriel Flores García, le président Valentín Gómez Farías, Enrique González Martínez, Pedro Moreno González de Hermosillo, Ignacio Luis Vallarta et bien d'autres.
Autour de la rotonde on pourra également voir 22 statues représentant quelques uns des Jaliscienses les plus importants.

Hospice Cabañas L'Hospice Cabañas est un édifice de style néoclassique inscrit au Patrimoine Mondial de l'Humanité par l'UNESCO. Construit ente 1805 et 1845, il avait pour vocation de donner asile aux orphelins, aux personnes âgées et aux plus démunis. C'est depuis 1983 un institut culturel chargé de promouvoir et diffuser la culture de l'Etat de Jalisco à travers ses expositions de peintures, de sculptures et de photographies.
Mais ce qui attirera le plus les touristes ce sont les merveilleuses fresques peintes par José Clemente Orozco entre 1937 et 1939. En deux ans, l'artiste a peint 53 fresques sur les murs de l'édifice ainsi que sur la voûte et la coupole de la chapelle, des fresques illustrant l'histoire du Mexique depuis la période la conquête jusquau 20ème siècle. L'une des ces plus belles fresques est celle appelée "Hombre en Llamas", l'Homme dans les flammes.

Sanctuaire de Notre-Dame de Guadalupe D'autres édifices de Guadalajara attireront l'attention du visiteur comme le Sanctuaire de Notre-Dame de Guadalupe construit en 1781 dans un style churriqueresque et néoclassique, situé 10 cuadras au nord de la Cathédrale en prenant la Avenida Fray Antonio Alcalde. C'est d'ailleurs l'évêque Fray Antonio Alcalde qui eut l'idée de faire construire cette église dans la partie nord de la ville qui était pratique inhabitée.
Comme le Palais du Gouvernement l'église fut construite avec des pierres jaunes provenant de la Barranca de Huentitán. Si l'extérieur est assez austère à l'intérieur du Sanctuaire de Notre-Dame de Guadalupe on appréciera les autels dorés de style néoclassique, les 28 peintures représentant la Vierge Marie, les évangélistes et les papes les plus importants. La représentation de Notre Dame de Guadalupe se trouve sur le Maître Autel, une peinture réalisée en 1779 par Don José de Alcíbar.

Temple Expiatoire du Saint Sacrement A l'ouest de la Cathédrale, en prenant la Avenida Juárez on arrivera à L'Université de Guadalajara et au Temple Expiatoire du Saint Sacrement (Templo Expiatorio del Santísimo Sacramento).
De style néogothique, la construction de l'église commença en 1897 mais ne fut terminée qu'en 1972. Construite en pierres de taille, l'église est ornée de vitraux réalisés par les Français Jaques et Gerard Degusseau sous la direction de l'artiste Maurice Rocher. On remarquera encore les portes en bois incrustées de figures en bronze, les trois tympans de la façade principale ornés de mosaïques provenant du Vatican et l'horloge à quatre faces importée d'Allemagne.
Le carillon du Temple Expiatoire du Saint Sacrement est une grande attraction de la ville grâce à ses 25 cloches qui jouent 25 morceaux de musique différents du répertoire religieux comme du folklore poulaire. On pourra en effet écouter le célèbre Ave Maria mais aussi la célèbre chanson Guadalajara composée par Pepe Guizar, Las Mañanitas souvent jouée par les mariachis comme une sérénade, México Lindo y Querido ou Las Golondrinas. Durant chacun de ces morceaux on pourra voir défiler les 12 apôtres.

Barranca de Huentitán S'il fait très chaud en été à Guadalajara, la ville possède néanmoins de nombreux parcs pour se détendre et se protéger du soleil. Parmi ces espaces verts on citera le très grand Parque Morelos, le Jardin San Francisco autour de l'église du même nom, le Jardin de l'église Aranzazú, le Parque de Los Colomos et son magnifique jardin japonais, le Jardin de La Reforma, le Parque del Refugio, le grand Parc Rehilete Alcalde avec son plan d'eau près de l'université ou, plus éloigné, le Parque Mirador Independencia au bord de la Barranca de Huentitán qui forme un magnifique canyon d'une profondeur de 600 mètres et offrant un paysage spectaculaire.
Les parcs, les jardins, les places et les rues sont souvent très fleuries et Guadalajara est connue sous le nom de la "Ville des Roses".

Zapopan En s'éloignant du centre on découvrira les quartiers pittoresques de Tlaquepaque, Zapopan et Tonalá, des municipalités qui ont finalement été absorbées par la grande agglomération de Guadalajara mais qui comptent également de très beaux édifices datant de la période coloniale.
Le Centre Historique de Zapopan charmera le visiteur avec l'Arche d'entrée à la cité haute de 20 mètres sur le Paseo Teopiltzintli, son Palais Municipal, ou la très belle Plaza de las Américas-Juan Pablo II au bout de laquelle se dresse la magnifique Basilique de Zapopan et le Couvent de Nuestra Señora de la Expectación.
C'est en 1541 que fut fondé par les missionaires espagnols le village de Nuestra Señora de la Concepción de Tzapopan et en 1689 commença la construction du couvent qui abrite aujourd'hui plusieurs oeuvres d'art dont la représentation de la Vierge de Zapopan datant du 16ème siècle et réalisée par des artistes autochtones du Michoacán.
La Basilique quant à elle fut construite au 18ème siècle et son atrium présente deux sculptures en bronze de Fray Antonio de Segovia et du Pape Jean-Paul II accompagné d'un enfant qui représente l'Etat du Jalisco.
A côté de la Basilique on pourra visiter le Musée Huichol pour en savoir davantage sur l'art de cette ethnie ainsi que l'artisanat d'autres groupes ethniques comme les Tepehuanes et les Coras.


Que voir aux alentours de Guadalajara


Tequila

Dans l'Etat de Jalisco on ne manquera pas de visiter les petites communes de Mazamitla, San Miguel el Alto, Tapalpa, San Juan de los Lagos, Talpa de Allende, et bien sûr Tequila où est née la boisson alcolisée la plus célèbre du Mexique.
On pourra se rendre à Tequila par la route ou en train en traversant les immenses plantations d'agaves bleus dont se servaient autrefois les Aztèques pour produire le pulque, une boisson légèrement alcoolisée.
C'est bien sûr dans ce "Village Magique" que se déroule la "Feria Nacional del Tequila" entre le 30 novembre et le 12 décembre, une fête pendant laquelle est élue la Reine de la Tequila et de nombreux événements sont organisés avec la présence bien sûr des Mariachis. Vous pourrez bien évidemment déguster la tequila produite par les plus grandes marques du pays qui se sont installées dans le village comme José Cuervo ou Sauza.

Guachimontones Les amateurs de vieilles pierres se rendront jusqu'à Teuchitlán pour visiter le site archéologique de Guachimontones. Occupé dès le 4ème siècle avant J.C. par la civilisation dite de Teuchitlán, le site comprend pas moins de 400 édifices circulaires construits durant différentes périodes. La cité de Guachimontones eut son apogée entre 200 et 500 après J.C et fut abandonnée aux alentours de l'an 900.
La pyramide circulaire "La Iguana" n'est pas la plus élevée du site (devancée par le "Gran Guachi") mais c'est sans aucun doute la plus spectaculaire avec ses 115 mètres de diamètre, ses 13 étages concentriques menant à l'autel supérieur comprenant 4 étages. Les chiffres sont très importants car leur combinaison permet d'atteindre les 52 années du calendrier de cette civilisation précolombienne, une constante pour pratiquement toutes les civilisations mésoaméricaines.
Entre "El Guachi" et "La Iguana" se trouve un grand Jeu de Balle, une tradition également très répandue en Amérique Centrale.

Lac de Chapala A moins de 50 kilomètres au sud de Guadajara vous découvrirez le Lac de Chapala d'une longueur de 80 kilomètres sur 18 de largeur, le plus grand lac du Mexique.
Très apprécié des mexicains et des touristes étrangers qui viennent y observer les oiseaux ou faire des excursions en barque pour se rendre sur ses deux iles, Isla Escorpión et Isla Mezcala, le Lac de Chapala a vu très rapidement ses rives investies par des villas, des terrains de sport, des pistes cyclables, des piscines, des hôtels, des restaurants et des ateliers artisanaux.
Dans un cadre enchanteur, le Lac de Chapala est le lieu idéal pour faire des randonnées à pied, à vélo ou à cheval, découvrir les villages au bord de ses rives comme Chapala dont l'église San Francisco fut construite en 1528, Ajijic qui a été choisi par de nombreux retraités américains et canadiens, ou Jocotepec qui conserve de beaux édifices coloniaux.

Puerto Vallarta En se dirigeant vers la côte Pacifique de l'Etat de Jalisco, à 300 kilomètres à l'ouest de Guadalajara, on retrouvera les belles plages de Puerto Vallarta autour de la Baie de Banderas.
Puerto Vallarta est une des stations balnéaires les plus fréquentées du Mexique, notamment par les touristes nord-américains qui apprécient non seulement le charme de la ville avec ses places, l'église Nuestra Señora de Guadalupe, son Malecón le long de la Baie de Banderas fréquentés par de nombreux artistes, les nombreuses statues du Malecón dont celle du cheval de mer (El caballito) réalisée par Rafael Zamarripa et qui est un des symboles de la ville, mais surtout ses belles plages le long de l'Océan Pacifique.
Playa de los Muertos est la plus connue et la plus fréquentée de Puerto Vallarta, mais on en découvrira beaucoup d'autres comme les Playas Gemelas, Playa los Camarones, Playa Mismaloya ou la très belle Playa Garza Blanca.



Comment aller à Guadalajara

Interjet

Guadalajara est très bien connectée au reste du pays par la route avec de nombreuses compagnies de bus mais aussi par les airs grâce à la présence de l'aéroport international Miguel Hidalgo y Costilla, le troisième plus important du pays avec plus de 8 millions de passagers.

Guadalajara est reliée par avion depuis Mexico, Monterrey, Puerto Vallarta, San José del Cabo et Tijuana avec la compagnie Interjet.

Aeromexico propose des vols au départ de Chihuahua, Mexico, Ciudad Juárez, Ciudad Obregón, Culiacán, Hermosillo, La Paz, Los Mochis, Mazatlán, Mexicali, Monterrey, Puerto Vallarta, Tijuana, Torreón et Veracruz.

Volaris propose des vols à Guadalajara depuis Cancún, Chihuahua, Mexico, Ciudad Juárez, Ciudad Obregón, Culiacán, Hermosillo, La Paz, Los Mochis, Mazatlán, Mérida, Mexicali, Monterrey, San José del Cabo, Tampico, Tijuana, Tuxtla Gutiérrez, Veracruz et Villahermosa.

La compagnie aérienne TAR (Transportes Aéreos Regionales) réalise des vols vers Guadalajara depuis Acapulco, Durango, Ixtapa-Zihuatanejo, Los Mochis, Puerto Vallarta, Querétaro et Toluca.

Quant à Viva Aerobus qui occupe le nouveau Terminal 2, elle dessert Guadalajara a départ de Cancún, Mexico, Ciudad Juárez, Hermosillo, La Paz, Mérida, Monterrey, Reynosa, San José del Cabo, Tampico, Torreón/Gómez Palacio, Tuxtla Gutiérrez, Veracruz et Villahermosa.

L'aéroport de Guadalajara est également desservi par les compagnies aérienne Delta Air Lines, United, Alaska Airlines et plusieurs compagnies mexicaines depuis plusieurs villes des Etats-Unis comme Atlanta, Chicago, Dallas, Denver, Houston, Las Vegas, Los Angeles, New York, Phoenix, Sacramento, San Antonio, San Francisco ou San José.
La compagnie aérienne Copa Airlines propose également des vols au départ de Panama City, ce qui permet la connexion avec d'autres villes d'Amérique Centrale et d'Amérique du Sud.


Billet d'avionBillets d'avion au Mexique

L'aéroport de Guadalajara se site à 20 kilomètres au sud du centre ville et dispose de son propre terminal de bus connecté au deux terminaux de la capitale de l'Etat de Jalisco.
Pour ce trajet, comptez 14 Pesos en bus, 90 Pesos avec les navettes de minibus et 250 Pesos en taxi.
Si vous voyagez en bus depuis Mexico, Morelia, Lázaro Cardenas, Puerto Vallarta, Mazatlán, Zacatecas, San Luis Potosí, Dolores Hidalgo, Santiago de Quéretaro ou d'autres villes bien plus éloignées, c'est au nouveau terminal connu sous le nom de "Nueva Central Camionera" que vous arriverez à Guadalajara. Située à 10 kilomètres du centre historique de Guadalajara, il vous faudra donc prendre un bus urbain ou le taxi si vous avez décidé de séjourner au centre ville.

Comment circuler à Guadalajara

Train léger de GuadalajaraL'agglomération de Guadalajara est immense mais le système de transport public géré par la SITEUR est assez bien pensé pour faciliter les trajets entre la périphérie et le centre ville.
Guadalajara dispose de deux lignes de train léger desservant 29 stations et qui se connectent à la Station "Juárez" située près du Rectorat de l'Université de Guadalajara et du Temple Expiatoire du Saint Sacrement.
Ces lignes permettent de relier les municipalités de Zapopan, Guadalajara et Tlaquepaque.

Le Pre-Tren est un système de bus qui complète le tracé de la Ligne 2 du train léger jusqu'au Terminal de Zapopan en partant de la Avenida Juárez.

A cela s'ajoute le Macrobús qui est une ligne de bus rapides desservant 37 stations sur une ligne traversant Guadalajara du Nord au sud et étant connectée à la ligne 2 du train léger à la la station "San Juan de Dios".

Ces trois systèmes de transports sont alimentés par de nombreuses lignes de bus urbains et suburbains qui sillonent les rues de Guadalajara, Zapopan, Tlaquepaque, Tonalá, Tlajomulco de Zúñiga, Juanacatlán et El Salto.
Au total, 17 compagnies de bus desservent l'agglomération couvrant de très nombreuses lignes. Si vous comptez utiliser les bus urbains pour vous déplacer à Guadalajara jetez un coup d'oeil sur le site Rutas Guadalajara ou Ruta Fácil pour découvrir les lignes qui passent près des lieux où vous souhaitez vous rendre.
Quant au tarif du ticket de transport urbain (train léger et bus) il est de 7 Pesos dans la Zone Métropolitaine de Guadalajara et 12 Pesos pour les services dits de luxe.
L'autre moyen de circuler à Guadalajara c'est de faire appel aux taxis qui sont très nombreux dans l'agglomération et reconnaissables par leur couleur jaune.
Comptez environ 50 Pesos pour une course courte en centre ville et 130 Pesos pour faire le trajet entre la Nueva Central Camionera et la Cathédrale de Guadalajara (10 km).


Partir de Guadalajara


Terminal de Guadalajara

La Nueva Central Camionera de Guadalajara est un des plus grands terminaux de bus du pays d'où partent et arrivent les voyageurs de tout le Mexique, mise à part la plupart des villes du sud-est.
Située à l'angle de la Avenida de Las Torres et de la Avenida Patria à Tlaquepaque, ce terminal reçoit de nombreuses compagnies comme Autobuses Americanos, Autocamiones y Transportes Cihuatlan, Autotransportes Mazamitla, Chihuahuenses , Rojo de los Altos (du groupe Estrella Blanca), Elite, Estrella Blanca, ETN, Flecha Amarilla, Futura, Autotransportes La Alteña, LaLínea, Línea Azul, Norte de Sonora, Omnibus de México, Primera Plus, Servicios Coordinados, Sur de Jalisco, TAP Transportes y Autobuses del Pacífico, Transportes del Norte, Transportes del Pacífico, Turistar Lujo, Vía Plus.

Après l'ouverture du nouveau terminal la "Antigua Central Camionera de Guadalajara" située à côté du Parque Agua Azul est restée en service et réalise des voyages courts à l'intérieur de l'Etat de Jalisco. Parmi les principales villes desservies on citera Tonalá, Zapopan, San Juan de los Lagos, Lagos de Moreno, Tala, Magdalena, Tequila, Cosalá, Chapala, Jocotepec, Ajijic, el Salto, el Zapote, Tlajomulco, Cajititlán et de nombreuses autres localités de Jalisco.
Pour ceux par exemple qui ne souhaiteraient pas prendre le train de luxe qui se rend à Tequila, la compagnie de bus Tequila Plus propose de faire le trajet depuis l'ancien Terminal de Guadalajara.


Exemples de tarifs de bus au départ de Guadalajara


Ville Distance Durée Prix

Acapulco 853 km 11h30 1425 Pesos

Durango 615 km 9h00 791 Pesos

León 212 km 3h00 390 Pesos

Los Mochis 894 km 12h45 830 Pesos

Manzanillo 304 km 4h40 365 Pesos

Mazatlán 488 km 7h30 425 Pesos

Mexico 528 km 7h45 563 Pesos

Morelia 278 km 4h50 344 Pesos

Puebla 656 km 9h00 995 Pesos

Puerto Vallarta 313 km 5h45 444 Pesos

Quéretaro 340 km 5h00 454 Pesos

San Luis Potosí 321 km 5h00 444 Pesos

San Miguel Allende 338 km 5h15 610 Pesos

Tequila 64 km 1h50 85 Pesos

Zacatecas 331 km 5h00 420 Pesos


Tarifs constatés au mois d'octobre 2014 sur les sites des différentes compagnies de transports indiquées ci-dessus, 1 € = 17 Pesos Mexicains à cette date.

Hôtels à Guadalajara

Villa Ganz Boutique HotelVille d'affaires et de loisirs, Guadalajara possède bien évidemment une excellente infrastructure hôtelière et on y trouvera des hébergements pour tous les goûts et tous le budgets, de la petite pension aux hôtels les plus luxueux. Par rapport à des villes comme Cancún ou Cabo San Lucas, les tarifs des hôtels sont relativement bon marché et on pourra même séjourner dans de magnifiques édifices coloniaux pour un prix très intéressant.
La ville étant très étendue, il est cependant conseillé de choisir un hôtel à proximité ou dans le centre historique de Guadalajara si votre but est de découvrir ses anciens édifices coloniaux.
Mais si vous souhaitez approfondir votre visite et vous rendre dans les communes de Tlaquepaque, Zapopan ou Tonalá qui font partie de l'agglomération de Guadalajra, vous devrez de toute façon utiliser le transport urbain de la ville.


Petit budget

Hotel Posada San Pablo : A 6 cuadras de la Plaza de Armas et à proximité du Mercado Libertad, l'Hotel Posada San Pablo est un établissement agréable avec un jardin, une cuisine commune et une connexion wifi. la Posada San Pablo propose des chambres doubles avec téléviseur, bureau, ventilateur et salle de bains privée à partir de 18 €.


Hotel Dali Plaza Ejecutivo : Idéalement situé entre la Cathédrale et le Temple Expiatoire, l'Hotel Dali Plaza Ejecutivo est un établissement moderne et confortable disposant d'un bar et d'un salon. Ses chambres doubles sont très spacieuses, climatisées et disposent d'un téléviseur, une connexion wifi, un bureau et une salle de bains privée, le tout à partir de 28 €.


Budget moyen

Hotel Frances : A deux pas de la cathédrale et dans un bel édifice de style colonial, l'Hotel Frances possède une terrasse qui vous offrira une belle vue sur le centre historique, un restaurant et de belles chambres distribuées autour d'un patio central recouvert par une belle verrière. Ses chambres doubles disposent d'un téléviseur, un ventilateur, un bureau, une connexion wifi et une salle de bains privée, le tout à partir de 32 €.


Hotel Morales Historical & Colonial : Dans un magnifique bâtiment de style colonial, l'Hotel Morales Historical & Colonial vous donnera l'impression de remonter le temps tout en bénéficiant de belles prestations grâce à sa salle de remise en forme, une piscine, un restaurant et un bar. Ses suites climatisées sont équipées d'un téléviseur, une connexion wifi, une cafetière, un coin salon et une salle de bains privée, le tout à partir de 51 €.


Grand Luxe

Quinta Real Guadalajara : Dans un quartier résidentiel situé entre le centre de Guadalajara et Zapopan, cet hôtel de luxe dispose de beaux jardins, une piscine, une salle de sport, un restaurant gastronomique et un bar, l'ensemble étant décoré dans un style élégant du 19ème siècle. Les suites sont meublées de la même façon que l'ensemble de l'hôtel et disposent de la climatisation, une terrasse avec vue sur le jardin, un minibar, un coin salon avec canapé, un bureau et une salle de bains privée, le tout à partir de 158 €.


Villa Ganz Boutique Hotel : Légèrement excentrée à l'ouest du Centre Historique, la Villa Ganz occupe une ancienne demeure mexicaine qui a beaucoup de charme. L'hôtel dispose d'un beau jardin, de salons avec des canapés et des fauteuils très confortbables, et propose de très belles suites avec balcon, connexion wifi, téléviseur, minibar et salle de bains privée à partir de 156 €, petit déjeuner compris.


Pour trouver votre hôtel au meilleur prix nous vous conseillons d'utiliser notre comparateur d'hôtels à Guadalajara.

Annonces publicitaires

Plan de Guadalajara

Billet d'avion, hôtel, voiture

Suggestion de voyage

Tourisme au Mexique

$expiration) { readfile($FichierCache); // Si le fichier de cache existe et qu'il n'est pas périmé, on affiche le contenu du fichier } else { // Sinon, nous récupérons nos données normalement ob_start(); // Ouverture de la mémoire tampon $rss = 'http://www.americas-fr.com/tourisme/tag/mexique/feed'; $xml = @simplexml_load_file($rss); $i = 0; foreach ($xml->channel->item as $promo) { if ($i<8){ echo '* '.utf8_decode(str_replace("€", "€", str_replace("’", "'", $promo->title))).''; echo '
'; echo substr(utf8_decode(str_replace("€", "€", str_replace("’", "'", $promo->description))),0,160); echo ' [...]'; $i++; echo '
'; } } $donnees = ob_get_contents(); // On récupère les données présentes dans la mémoire tampon ob_end_clean(); // On ferme et on détruit la mémoire tampon file_put_contents($FichierCache, $donnees); // On insert nos données dans le fichier de cache echo $donnees; // On affiche les données de notre page } ?>

Vidéo

Photos du Mexique