Kourou



Kourou - Tour Dreyfus

A 60 kilomètres au nord-ouest de Cayenne, la ville de Kourou est reconnue mondialement pour la présence du Centre spatial guyanais situé à une quinzaine de kilomètres et d'où s'envolent les fusées Ariane poour mettre en orbite des satellites du monde entier.
Mais Kourou existait bien longtemps avant l'installation de l'Agence spatiale européenne. Située au bord de l'Océan Atlantique avec ses côtes envahies par la mangrove et offrant de belles plages bordées de cocotiers, la région de Kourou était peuplée jadis par les indiens Kali'na qui ont laissé leurs traces avec des pétroglyphes visibles sur le site des Roches Gravées près du mont Carapa.

C'est en 1500 que les européens aperçoivent les côtes de Kourou pour la première fois lors d'une expédition menée par Vicente Yañez Pinzon. Mais il faudra attendre 1645 pour que deux religieux décident de s'y installer et quelques années plus tard un relais est bâti à "Caourou", entre les forts de Sinnamary et Cayenne. Pendant longtemps, le site allait être occupé par les Jésuites qui'efforçaient d'évangéliser les indiens, mais la mission de Kourou allait être pratiquement abandonnée en 1762 suite à l'expulsion de cet ordre religieux. Malgré tout, les derniers occupant résistèrent en 1763 à une invasion dirigée par les anglais et la France décida alors de renforcer Kourou et la Guyane.

Le bourg de Kourou vécut ensuite paisiblement en se consacrant à l'élevage et aux cultures vivrières puis un canal fut creusé depuis le port pour faciliter le transport des marchandises à travers les marais.
En 1856 le bagne de Kourou est inauguré et les prisonniers sont utilisés pour des travaux agricoles. Les vestiges de ce bagne se trouvent près de la Plage des Roches, sur une presqu'île à l'embouchure de la rivière Kourou avec l'Océan Atlantique. On y verra la Tour Dreyfus qui porte le nom d'un de ses prisonniers les plus célèbres, les ruines du four et celles du vieux ponton.
Mais d'autres centres pénitentiers sont installés sur les îles du Salut, un bagne beaucoup plus dur que celui de Kourou. Situées à une dizaine de kilomètres des côtes, c'est à partir du port de Kourou que la plupart des touristes iront visiter les vestiges de ces anciennes prisons.

Que voir à Kourou

Centre Spatial Guyanais Mais c'est l'arrivée de l'Agence Spatiale Européenne en 1965 qui allait transformer totalement la destinée de Kourou. Grâce à l'implatation du Centre Spatial Guyanais, la petite commune de 200 habitants allait devenir la quatrième plus grande ville de Guyane avec plus de 26 000 habitants aujourd'hui.
Si le Centre Spatial Guyanais a créé de nombreux emplois à Kourou, la population de la ville a beaucoup augmenté en raison de la présence de nombreuses entreprises associées aux activités de la recherche spatiale, mais aussi pour assurer la sécurité de la base. Cette sécurité est assurée par les Forces armées de Guyane, des escadrons de gendarmerie, un détachement des sapeurs-pompiers de Paris et le 3ème Régiment étranger d'infanterie, un des régiments les plus prestigieux de la Légion étrangère.
Le Centre Spatial Guayanais attire aussi de nombreux touristes qui peuvent visiter le Musée de l'Espace et assister de loin quand cela se produit aux lancements des fusées Ariane.

A quelques kilomètres de là, sur le territoire de la commune de Sinnamary, un espace de lancement a été aménagé pour les fusées Soyouz suite à un accord entre la France et la Russie. La première fusée Soyouz a été lancée de cette base le 21 octobre 2011, profitant de la situation géographique près de l'Equateur pour réduire les frais de lancement.

Kourou Mais Kourou ne se résume pas à son ancien bagne, son port pour rejoindre les îles du Salut et le Centre Spatial Guyanais. En se promenant dans les rues de la ville on pourra apprécier l'architecture créole des églises Sainte-Catherine et Notre-Dame, sentir les odeurs des fruits tropicaux et des épices sur le marché, ou découvrir l'activité des pêcheurs quand ils reviennent au port.
Depuis Kourou on découvrira la faune et la flore qui entoure cette ville nouvelle et il ne vous faudra pas marcher longtemps pour y voir de nombreux animaux comme des agoutis, des capybaras, des porcs-épics, des tapirs, des tatous et même des jaguars en s'aventurant dans la forêt toute proche.

La mangrove qui occupe une grande partie de la côte et les rivières abrite elle aussi une faune très intéressante. Si les pêcheurs guyanais y récupèrent de nombreuses crevettes, les oiseaux y trouvent aussi leur compte dans ces eaux très poissonneuses. Les passionnés d'ornythologie pourront y observer de nombreux hérons, des aigrettes, des urubus noirs, des ibis rouges ou blancs et des spatules rosées. Les reptiles ne manquent pas non plus dans cette région et on y verra de nombreux iguanes et serpents, ainsi que des caïmans. Avec un peu de chance, vous pourrez même voir des lamantins des Caraïbes à l'embouchure de la rivière Kourou.

A 15 kilomètres au sud-ouest de Kourou on découvrira la Montagne des Singes qui culmine à 161 mètres d'altitude. Un sentier de 3 kilomètres qui vous permettra de faire une belle randonnée dans la forêt en longeant des ruisseaux et des marécages. Au cours de cette balade vous découvrirez 7 écosystèmes différents avec de nombreux palmiers sur les branches desquels on apercevra des toucans, des perroquets ou des piauhaus hurleurs.



Sinnamary

Sinnamary

A 47 kilomètres au nord-ouest de Kourou, Sinnamary est située sur la rive droite du fleuve du même nom, à quelques kilomètres de l'Océan Atlantique.
C'est en 1770 que les premiers colons français s'installèrent sur l'emplacement d'un village amérindien et quelques années plus tard, pendant la Révolution Française, un bagne fut créé à Sinnamary pour recevoir les déportés politiques comme Billaud-Varenne ou Collot d'Herbois.
Au cours de la deuxième moitié du 19ème siècle, Sinnamary va voir sa population augmenter avec l'arrivée de chercheurs d'or. En 1933, une nouvelle prison fut construite à Sinnamary pour y déporter les opposants indochinois.

L'économie de la petite ville dépend en grande partie du Centre Spatial Guyanais situé entre Sinnamary et Kourou. C'est d'ailleurs sur le territoire de Sinnamary que se trouve la base de lancement des fusées Soyouz.
Pour fournir l'énergie nécessaire au bon fonctionnement de cette base une centrale hydroélectrique a été construite au sud de Sinnamary, alimentée par le Barrage de Petit-Saut mis en service en 1994. Le lac artificiel alimenté en eau par le fleuve Sinnamary couvre une superficie de 365 km², la plus vaste retenue de France. Le Barrage d'une longueur de 740 mètres sur 47 mètres de hauteur permet à la centrale de générer suffisamment d'électricité pour alimenter le Centre Spatial Guyanais et les villes de Cayenne, Kourou et Saint-Laurent du Maroni.

Ibis rouges à Sinnamary Les amateurs de randonnées trouveront un sentier qui démarre de la Maison de la Nature, située à 10 kilomètres de Sinnamary en direction de Saint-Laurent du Maroni, un sentier qui leur permettra d'observer de nombreux oiseaux dans les Marais de la Crique Yiyi.
La Maison de la Nature est un écomusée qui présente aux visiteurs la faune et la flore de la région. Des canoës sont mis à la disposition des touristes qui souhaitent naviguer le long des criques et deux observatoires ornythologiques ont été construits près du marais pour pouvoir mieux voir les différentes espèces d'oiseaux de la région comme les magnifiques ibis rouges.

Dans la commune de Sinnamary vous découvrirez de nombreux ateliers d'artisans qui vous proposeront leurs oeuvres en bois sculptés, mais aussi des bijoux originaux en or ou en argent, des objets de vannerie très réputés, des chapeaux ou des vêtements.
Des excursions sur le fleuve et les criques voisines sont organisées à partir de Sinnamary, vous permettant de découvrir la forêt équatoriale et sa faune qui l'habite.


Comment aller à Kourou

TIGKourou est une ville assez proche de Cayenne puisqu'elle se situe à seulement 60 kilomètres du centre de la capitale de la Guyane Française par la Nationale 1. On pourra donc envisager l'aller/retour dans la journée si on ne prévoit pas de poursuivre son voyage plus loin.

Les bus des lignes 4 et 8 du TIG partant de la Gare Routière de Cayenne font le trajet pour 15 et 8 € seulement, les taxis collectifs (minibus de 9 personnes environ) proposant le trajet pour un prix à peine plus élevé quand ils sont complets.

Pour plus de liberté vous pourrez louer une voiture à Cayenne pour vous rendre à Kourou et visiter plus facilement la ville, le Centre Spatial Guyanais et la commune de Sinnamary à proximité. Vous trouverez facilement un véhicule en le réservant auprès de l'agence Sixt.

Circuler à Kourou et dans les environs

Kourou dispose d'un système de transport public très récent puisqu'il a été mis en service le 2 janvier 2014. Le transport public de Kourou K-lyann a fonctionné gratuitement pendant deux mois, mais il est devenu payant depuis le 1er mars 2014.
Trois lignes de bus desservent la ville (Colibri, Picolette et Ara) et les véhicules peuvent transporter jusqu'à 87 passagers. Le prix du ticket est de 1 € s'il est acheté dans les points de vente ou 1,50 € à bord du véhicule. Vous découvrirez les itinéraires des lignes et les tarifs sur le site de la compagnie K-lyann.

Pour vous déplacer à Kourou et ses environs vous pouvez également faire appel aux taxis locaux mais les tarifs seront bien sûr plus élevés qu'en utilisant les bus.


Liste de taxis à Kourou

  • Taxi Eduardo : 06 94 26 54 35
  • Taxi Balan : 06 94 23 38 89 (propose des véhicules tout terrain pour 7 personnes
  • Veronique Tibere Krono Plus : 05 94 32 84 93
  • Eli Gudiel Morales Entreprise : 05 94 32 81 42

Partir de Kourou

La Gare Routière de Kourou se trouve en centre ville et plusieurs lignes de bus permettent d'aller à Sinnamary (Lignes 4 et 8 pour pour 10 € et 8 €), à Iracoubo (Ligne 8 pour 10 €) ou à Saint-Laurent du Maroni (Lignes 7 et 8 pour 25 € 20 €), les prix dépendant de la durée du voyages et du nombre d'arrêts.

Pour se rendre au Centre Spatial Guyanais il faudra prendre un taxi collectif ou vous y rendre avec votre voiture de location. Sachez cependant que si les visites du CSG sont gratuites il faudra demander auparavant une invitation en téléphonant au 05 94 32 61 23.

Hôtels à Kourou

Hôtel Mercure AriatelKourou recevant de nombreux visiteurs qui souhaitent visiter le Centre Spatial Guyanais vous ne devrez pas avoir beaucoup de difficultés à trouver un hébergement dans cette ville, mis à part les jours de lancement de la Fusée Arianne.

Comme à Cayenne, on ne trouve pas beaucoup d'offres sur les centrales de réservations classiques et il faudra le plus souvent réserver sa chambre en se rendant sur le site de l'hôtel ou en téléphonant.

Au cas où vous auriez des difficultés à trouver un hébergement à Kourou, tentez votre chance à Sinnamary qui se trouve à proximité du Centre Spatial Guyanais. Vous y trouverez même des carbets communaux pour y accrocher votre hamac.


  • Le Gros Bec : Studio pour 2 à partir de 74 €
  • Hôtel Ballahou : Chambre double avec kitchenette à partir de 58 €
  • Hotel des Roches : Chambres doubles à partir de 185 €
  • Hôtel Mercure Ariatel : chambres doubles à partir de 192 €
  • Hôtel Atlantis Kourou : A mi-chemin entre le Port Spatial de l'Europe et Kourou pour 130 € la nuit
  • Auberge des îles du Salut : Sur l'île Royale, à partir de 70 € la chambre double, possibilité de dormir en hamac pour 10 €
  • Villa Eugénie : à partir de 55 € la nuit
  • Hôtel Bel Elan : au centre ville - Tél. 05 94 32 31 10
  • Hôtel du Fleuve : Situé au bord du fleuve Sinnamary, à partir de 120 €
  • Mr Gaucher Bruno et Josépha : Gîte à Sinnamary à partir de 30 € la nuit pour 2 personnes

Annonces publicitaires

Plan de Kourou

Billet d'avion, hôtel, voiture

Suggestion de voyage

Tourisme en Guyane

$expiration) { readfile($FichierCache); // Si le fichier de cache existe et qu'il n'est pas périmé, on affiche le contenu du fichier } else { // Sinon, nous récupérons nos données normalement ob_start(); // Ouverture de la mémoire tampon $rss = 'http://www.americas-fr.com/tourisme/tag/guyane/feed'; $xml = @simplexml_load_file($rss); $i = 0; foreach ($xml->channel->item as $promo) { if ($i<8){ echo '* '.utf8_decode(str_replace("€", "€", str_replace("’", "'", $promo->title))).''; echo '
'; echo substr(utf8_decode(str_replace("€", "€", str_replace("’", "'", $promo->description))),0,160); echo ' [...]'; $i++; echo '
'; } } $donnees = ob_get_contents(); // On récupère les données présentes dans la mémoire tampon ob_end_clean(); // On ferme et on détruit la mémoire tampon file_put_contents($FichierCache, $donnees); // On insert nos données dans le fichier de cache echo $donnees; // On affiche les données de notre page } ?>
Retrouvez toute l'actualité du tourisme sur le
Magazine du Tourisme

Vidéo

Photos de la Guyane