Tiahuanaco



TiahuanacoTiahuanaco ou Tiwanaku se situe au nord de La Paz en Bolivie, sur la route qui se dirige vers le Pérou en passant par le Lac Titicaca. C'était le centre de la culture de Tiahuanaco qui se développa entre 900 avant J.C. et 1000 après J.C.

La civilisation de Tiahuanaco est considérée comme une des civilisations mères de l'Amérique Précolombienne et influença toutes les autres civilisations de la région.
On connait cependant peu de choses de cette civilisation dont la capitale se situe à 3 885 mètres d'altitude à 70 kilomètres au nord de La Paz. On estime que plus de 100.000 habitants vivaient dans la cité.

Si Tiahuanaco est connue depuis l'époque de conquistadors comme le montre la description faite par le chroniqueur espagnol Cieza de Leon, ce n'est que depuis peu que les archéologues s'intéressent à cette cité.

Que voir à Tiahuanaco

Tiahuanaco fut explorée en 1958 par un journaliste français, Roger Delorme, qui avait visité les sites incas de Cuzco, Pachacamac, Ollantaytambo et le Machu Picchu. En découvrant la Porte du Soleil, il tomba sous le charme du site, enquêtant auprès des indiens de la région pour en savoir davantage sur la vieille cité endormie.

Les Aymaras disent de Tiahuanaco que c'est la cité des premiers hommes et qu'elle fut créée par le Dieu Viracocha avant même la naissance du soleil et des étoiles.

Pour le touriste profane le site archéologique de Tiahuanaco ne possède pas la splendeur des ruines du Machu Picchu ou de Ollantaytambo au Pérou, ni celle des splendides pyramides mayas de Chichen Itza ou de Palenque. Il faut imaginer comment avait pu être la cité pour mieux apprécier l'ensemble architectural de Tiahuanaco.


Principaux monuments de Tiahuanaco


La Porte du SoleilLa Porte du Soleil : Un des édifices les plus remarquables de Tiahuanaco est sans aucun doute la Porte du Soleil, d'un seul bloc de pierre de 10 tonnes sculpté de magnifiques bas-reliefs.
La Porte du Soleil serait un repère astronomique si on en juge par son alignement avec le soleil. D'une largeur de 4 mètres sur une hauteur de 3 mètres, la Porte du Soleil faisait partie d'un grand édifice qui selon les archéologues était situé sur la pyramide d'Akapana ou dans le temple de Kalasasaya. Au dessus de la porte on découvrira la repréentation du Dieu aux Bâtons (Dios de los Báculos) généralement confondu avec Viracocha, tenant un sceptre dans sa main gauche et un éclair dans la gauche. Ses mains ont quatre doigts comme la plupart des statues et bas reliefs que l'on peut voir à Tiahuanaco, rappelant la légende de la déesse Oriana qui elle aussi n'avait que quatre doigts pour chaque main, et qui était venue depuis les étoiles à Tiahuanaco pour créer l'humanité.


La Porte de la LuneLa Porte de la Lune : Moins connue que la Porte du Soleil car l'édifice est beaucoup moins spectaculaire, la Porte de la Lune se trouve sur l'emplacement de Putuni où se trouvait le Palais des Sarcophages. D'une hauteur de 2,23 mètres et réalisée comme la Porte du Soleil dans un seul bloc d'andésite, on y remarquera ses bas-reliefs aux motifs zoomorphes. Contrairement à la Porte du Soleil où sont représentés des oiseaux comme le condor, les bas-reliefs de la Porte de la Lune représentent des pumas avec une bouche de poisson.
Comme la Porte du Soleil, la Porte de la Lune devait avoir une très grande importance dans la cosmogonie de Tiahuanaco. Cette porte est d'ailleurs située à l'entrée du cimetière, comme une porte vers un autre monde.


PutuniPutuni : Connu sous le nom de Palais des Sarcophages ou encore "Putuputuni", on pense que c'était la nécropole des diginitaires de la civilisation de Tiahuanaco. Putuni en langage Aymara veut dire "lieu où il y a des trous" et les mur intérieurs de l'édifice sont percés de chambres funéraires donnant sur la cour centrale. Ces chambres funéraires sont fermées par des pierres formant une espèce de porte coulissante.
On pourra voir dans cet édifice une stèle appelée "Monolithe sans tête", une statue dont on a jamais retrouvé cette partie du corps.


Le Temple Semi-souterrainLe Temple Semi-souterrain : L'autre construction importante de Tiahuanaco est un temple semi-souterrain dont une reconstitution existe en plein centre de La Paz. Le temple se situe à 2 mètres en dessous du sol et forme une place de forme pratiquement carrée de 28 mètres sur 26 et dont les murs sont ornés de 175 mystérieuses têtes, toutes différentes et ayant les traits de différentes ethnies. Ces têtes représentent un des plus grnds mystères de Tiahuanaco car certaines d'entre elles montrent des caractères africains, asiatiques ou européens, alors qu'aucune de ces civilisations n'étaient présentes dans cette région avant l'arrivée des Espagnols.
Au milieu du temple se dressait un monolithe haut de 7,30 m. et pesant 20 tonnes, appelé Pachamama ou monolithe de Bennett et qui fut transféré de La Paz vers le Nuevo Museo de piezas Liticas.


BennettBennett : Connu aussi sous le nom de Monolithe Pachamama, c'est la plus grande stèle découverte sur le site archéologique de Tiahuanaco par l'archéologue américain Wendell Bennett en 1932. D'une hauteur de 7,3 mètres pour un poids de 20 tonnes, le Monolithe Bennet a été transporté à La Paz en train pour être placé sur le Paseo del Prado en 1933. Puis i fut transféré en 1994 dans le quartier de Miraflores avant d'être placé définitivement en mars 2002 dans le Musée Régional Archéologique de Tiahuanaco situé près de la Pyramide de Puma Punku.
De forme anthropomorphe et assez ressemblant à Fraile, Bennett serait selon certains archéologues la représentation d'un puissant personnage de Tiahuanaco qui fut divinisé ou la représentation de la Déesse de la Terre, d'où le nom de Monolithe Pachamama qui lui est aussi donné.


KalasasayaKalasasaya : Comme la plupart des temples de Tiahuanaco, celui de Kalasasaya est orienté par rapport aux quatre points cardinaux de telle façon que le soleil apparait aux équinoxes du 21 mars et du 21 septembre au centre de la porte d'entrée à laquelle on accède par un très bel escalier. Pendant le soltisce d'hiver, le 21 juin, le sol apparait sur l'angle nord-est du temple tandis que pendant le solstice d'été, le 21 décembre, il fait son apparition sur l'angle opposé au sud-est.
Son nom veut dire "Temple des Pierres Dressées" faisant allusion aux pierres plus élevées que l'on peut voir tout autour de l'enceinte. A l'intérieur on distinguera les vestiges de pièces semi-souterraines, 7 de chaque côté. Sur le mur nord on pourra voir des orifices imitant l'appareil auditif de l'être humain et qui servaient d'amplificateurs de son pour écouter ce qui se passe à l'extérieur.
C'est sur la grande place de 135 mètres sur 130 du temple de Kalasasaya que l'on observera les trois monuments les plus connus de Tiahuanaco : Ponce, Fraile et la Porte du Soleil.


PoncePonce : C'est donc dans le Temple de Kalasasaya que fut mis à jour en 1957 le Monolithe Ponce, du nom de l'archéologue Carlos Ponce. Ce bloc de pierre de 12 tonnes et de 3 mètres de hauteur représente une divinité très ressemblante à celle que l'on peut voir sur la Porte du Soleil.
Si la forme du monolithe est anthopomorphe, on découvrira sur la pierre des motifs zoomorphes comme des larmes en forme de poissons, des hommes ailés, des condors, des aigles, des plumes et divers motifs géométriques. Les yeux de la statues sont carrés et son nez a la forme d'un T. On distinguera parfaitement ses deux oreilles sculptées sur les côtés et le couvre-chef posé sur sa tête et duquel pendent quelques rubans. Cette statue a été découverte par les espagnols au moment de la conquête comme en témoigne la croix gravée sur l'épaule droite. Puis elle tomba dans l'oubli avant d'être découverte par l'archéologue bolivien Carlos Ponce en 1957.


FraileFraile : L'autre monolithe important découvert dans ce temple est un bloc de pierre nommé "El Fraile" et qui représente un personnage enigmatique, assez ressemblant aux statuettes polynésiennes, représentations du dieu Tiki.
Comme Ponce, il mesure 3 mètres de hauteur et aurait était découvert par les conquistadores espagnols au 16ème siècle. Son apparence porte à croire qu'il faisait l'objet d'un culte de la part des civilisations lacustres qui vivaient au bord du lac Titicaca.
C'est en découvrant des statues semblables à celles-ci sur le continent sud-américain que le norvégien Thor Heyerdahl organisa en 1947 une expédition sur un radeau de balsa pour rejoindre les îles polynésiennes depuis la côte Pacifique du Pérou. Il souhaitait prouver sa théorie sur le peuplement des îles polynésiennes à partir du Pérou.


Kon TikiKon Tiki : Connu sous le nom de Monolithe Barbado, cette stèle représente comme Fraile ou Ponce un personnage avec des ornements zoommorphes. Il a été découvert comme le Monolithe Bennett dans le Temple Semi-souterrain.
Selon une légende, Kon Tiki (ou Kontiki) serait venu de la mer pour enseigner aux indigènes l'astronomie, les mathématiques et les techniques de construction qui permirent d'édifier de grandes cités comme celle de Tiahuanaco. Puis un jour, Kon Tiki s'en alla vers la mer d'où il était venu.
Kon Tiki serait l'ancien nom de Viracocha, le Dieu du Soleil qui aurait envoyé Manco Capac et Mama Occllo fonder Cuzco où son culte aurait été ensuite remplacé par celui d'Inti.


Pyramide d'AkapanaPyramide d'Akapana : Le long du Temple de Kalasasaya et du temple semi-souterrain, on découvrira des ruines de la pyramide d'Akapana. Cet édifice décevra certainement les touristes qui ont connu les constructions grandioses des Mayas au Mexique et au Guatemala, mais avec un peu d'imagination ils se rendont compte de l'importance de cette pyramide.
La Pyramide d'Akapana mesurait 194 mètres sur 182 et atteignait une hauteur de 18 mètres. Constituée de 7 étages, on estime que sa construction a duré très longtemps. Positionnée pour indiquer les quatre points cardinaux, la pyramide était certainement un lieu de culte aux divinités astrales. On y a retrouvé des bas-reliefs sculptés le long des escaliers et représentant Chachapuma, l'Homme Puma. Ces bas-reliefs son exposés au Musée Régional d'Archéologie de Tiahuanaco situé à proximité de la Pyramide de Puma Punku.


Puma PunkuPuma Punku : Puma Punku forme une structure pyramidale composée à l'origine de trois plateformes et qui couvre une superficie de 2 hectares. Edifiée durant la période classique de Tiahuanaco, la pyramide est dominée par un petit temple auquel on accédait par un escalier à l'ouest et dont on peut appercevoir les ruines. L'enceinte principale se trouve au nord-ouest et comportait quatre pièces avec des portes tailées dans des blocs d'andésite semblables à la Porte du Solei. Pillé depuis la conquête, l'édifice conserve cependant quelques vestiges intéressants comme ces dalles carrées montrant deux croix insérées l'une dans l'autre et sculptées dans la pierre.


Musée régional de la Culture de TiahuanacoMusée régional de la Culture de Tiahuanaco : C'est en 1993 qu'a été construit le Musée régional de la Culture de Tiahuanaco qui présente environ 3 500 pièces archéologiques récupérées sur l'ensemble du site depuis 1990. Parmi toutes ces pièces plus de 300 ont été restaurées pour permettre aux visiteur d'apprécier la richesse et le développement de la culture Tiahuanaco. Parmi les pièces les plus impressionnnantes on s'attardera sur une momie andine enveloppée dans une toile de jute et toute une série de cranes déformés volontairement à l'époque de la culture Tiahuanaco.
C'est l'un des deux musées de Tiahuanaco avec le Musée Lithique où vous découvrirez les plus grandes stèles comme la Porte des Etoiles et le Monolithe de Bennett.


Comment aller à Tiahuanaco

Transport à TiahuanacoTiahuanaco est situé à 70 kilomètres de La Paz et à 15 kilomètres du Lac Titicaca. Depuis La Paz, des bus partent toutes les demi-heures de la rue José María Asín, dans le quartier du cimetière, la durée du voyage étant d'une heure et demie environ. Le prix du ticket de bus est d'environ 15 Bolivianos.
On peut également se rendre à Tiahuanaco en utilisant les servives des agences de voyages locales qui proposent cette excursion parfois liée à d'autres visites.

Beaucoup de touristes visitent également Tiahuanaco depuis la ville de Puno au Pérou, soit en s'arrêtant quelques heures pour visiter le site archéologique avant de terminer leur voyage à La Paz, soit en faisant l'aller/retour.
Des minibus partent régulièrement de Puno jusqu'à la frontière entre le Pérou et la Bolivie, à Desaguadero, puis on poursuivra sa route quelques kilomètres avec des bus boliviens jusqu'à Tiahuanaco. Le trajet se fait généralement en moins de 4 heures, mais prévoyez de partir tès tôt si vous voulez avoir le temps de visiter le site archéologique avant de revenir à Puno ou de poursuivre votre route sur La Paz.

Le prix du billet d'entrée au site archéologique est de 80 Bolivianos pour les touristes étrangers, 10 pour les boliviens, et comprend également la visite des deux musées.

Plan de Tiahuanaco

Hôtels à Tiahuanaco

Pour ceux qui voudraient disposer de plus de temps pour visiter le site archéologique de Tiahuanaco qui est bien plus étendu que ce que l'on peut imaginer, il existe qualques hôtels où ils pourront passer la nuit.

Il faut savoir cependant que le nombre de chambres est très réduit et qu'il faudra penser à réserver à l'avance pour être sûr de pouvoir séjourner sur places.

Quelques hôtels dans le petit village de Tiahuanaco

  • Suma Uta : Tiahuanacu, 1014
  • Hotel Tiahuanacu : Avenida Bolivar n°803, Sector Laguna Verde
  • Wiracocha Hostal Restaurante : Calle Santa Barbara N°7
  • Akapana Hotel : (591) 2 246-2215
  • Hostal Restaurante Misterios de Tiawanaku : (591) 02 7350 2014

Annonces publicitaires

Plan de Tiahuanaco

Billet d'avion, hôtel, voiture

Suggestion de voyage

Tourisme en Bolivie

$expiration) { readfile($FichierCache); // Si le fichier de cache existe et qu'il n'est pas périmé, on affiche le contenu du fichier } else { // Sinon, nous récupérons nos données normalement ob_start(); // Ouverture de la mémoire tampon $rss = 'http://www.americas-fr.com/tourisme/tag/bolivie/feed'; $xml = @simplexml_load_file($rss); $i = 0; foreach ($xml->channel->item as $promo) { if ($i<8){ echo '* '.utf8_decode(str_replace("€", "€", str_replace("’", "'", $promo->title))).''; echo '
'; echo substr(utf8_decode(str_replace("€", "€", str_replace("’", "'", $promo->description))),0,160); echo ' [...]'; $i++; echo '
'; } } $donnees = ob_get_contents(); // On récupère les données présentes dans la mémoire tampon ob_end_clean(); // On ferme et on détruit la mémoire tampon file_put_contents($FichierCache, $donnees); // On insert nos données dans le fichier de cache echo $donnees; // On affiche les données de notre page } ?>
Retrouvez toute l'actualité du tourisme sur le
Magazine du Tourisme

Vidéo

Photos de la Bolivie