0

L’OMS considère le maté comme cancérigène

Pepe Mujica, grand amateur de maté

Coup dur pour les producteurs de maté en Argentine, en Uruguay et au Brésil puisque l’Agence Internationale pour la Recherche sur le Cancer qui dépend de l’Organisation Mondiale de la Santé a inscrit le maté chaud parmi les substances « probablement cancérigènes ».

C’est la BBC qui a diffusé cette information en publiant ce rapport de l’OMS incluant dans la liste de substances cancérigènes plusieurs dizaines de produits dont le maté qui serait affecté par l’utilisation de l’herbicide glyphosate.

L’OMS s’est basée sur des enquêtes réalisées par des laboratoires indépendants qui soulignent le risque possible de cancer de l’œsophage suite à la consommation de maté chaud, comme c’est le cas dans les pays du cône sud comme l’Argentine, l’Uruguay et le sud du Brésil, contrairement au Paraguay où le maté est bu froid.

Les travaux réalisés par un scientifique argentin, un uruguayen et un italien mettent en garde les consommateurs de maté chaud qui favoriserait le risque de cancer de l’œsophage, du larynx et de la cavité buccale.

Selon ces travaux, la température du liquide pourrait influer en endommageant la muqueuse ou en accélérant certaines réactions métaboliques avec d’autres substances cancérigènes comme le tabac ou l’alcool.

Cependant, les études ne sont pas encore assez avancées pour affirmer que la consommation de maté serait un facteur de risque de cancer et que d’autres recherches plus poussées doivent être menées pour établir définitivement cette probabilité.

En 2012, la revue Head & Neck Oncology avait fait savoir qu’après une étude réalisée sur 50 personnes de Porto Alegre, au Brésil, on a retrouvé un composant cancérigène qui proviendrait de l’herbe à maté, le Benzopyrène reconnu comme une substance dangereuse mais qui est présente également dans le cigare, la bière, certains produits laitiers et la viande.

Pour ceux qui s’inquièteraient au sujet de cette boisson traditionnelle en Amérique du Sud, sachez que l’ancien Président de l’Uruguay Pepe Mujica, 80 ans, ainsi que le Pape François (Francisco), 78 ans, sont tous deux de grands consommateurs de maté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *