0

800 milllions d’euros pour le métro de Rio de Janeiro

Metro de Rio de Janeiro

Le Gouvernement brésilien a décidé de débloquer la somme de 2,5 milliards de reais (827 millions d’euros) pour la construction de la ligne 3 du Métro de Rio de Janeiro.

La construction de cette nouvelle ligne de 22 kilomètres ne commencera pas avant la Coupe du Monde de Football 2014 mais en 2015, et les travaux devraient être terminés pour les Jeux Olympiques 2016 de Rio.

La ligne 3 du métro permettra de relier les villes de Niteroi et São Gonçalo qui se trouvent de l’autre côté de la baie de Rio, puis elle sera prolongée jusqu’à Itaborai située plus à l’est.

Cette ligne aérienne du métro concerne 1,8 millions de personnes qui pourront voyager plus rapidement entre ces localités et le centre de Rio de Janeiro. Elle sera financée à 60% par l’État de Rio et à 40% par le Gouvernement Fédéral du Brésil.

Le métro de Rio de Janeiro a été inauguré en 1979 et possède 35 stations sur les deux lignes actuelles d’une distance totale de 41 kilomètres.

Le Gouvernement a également décidé de financer une piste cyclable parallèle à la ligne 3 du Métro de Rio de Janeiro.

L’amélioration du système de transports de l’agglomération de Rio de Janeiro n’est pas la seule préoccupation du Gouvernement qui souhaite également développer ses activités navales.

La présidente du Brésil, Dilma Roussef, s’est rendue sur le chantier naval d’Inhauma pour découvrir les travaux de la nouvelle unité flottante destinée au transfert du pétrole et du gaz.

Le terminal de gaz de pétrole liquéfie d’Ilha Comprida pourra stocker et écouler 4 080 tonnes de GPL par jour avec les bateaux destinés au transport de ce combustible.

Dilma Roussef a déclaré que « le Brésil peut montrer au monde que celle qui fut la seconde industrie navale du monde dans les années 1980 revient en force et va devenir l’une des plus grandes industries navales du monde ».

Selon la présidente, le nombre d’emplois dans ce secteur est passé de 2 000 en 2003 à 70 000 en 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *