0

Le Salvador maintient ses prétentions sur Isla Conejo

Isla Conejo

Le Président de la République, Mauricio Funes, affirme qu’il existe des documents pouvant que l’île Conejo (Lapin) appartient au Salvador et non au Honduras.

Pour lui, la levée du drapeau hondurien sur cette île est une provocation de la part du Gouvernement du Honduras qui ne s’intéresse à cette terre que pour les possessions maritimes, ce qui affecterait le Salvador avec le Port de La Unión.

Malgré la polémique entre les deux nations au sujet de la possession de l’île Conejo, le président Funes assure qu’il ne recourra pas à la force.

Mauricio Funes est fermement décidé à épuiser toutes les voies diplomatiques et, en dernier recours, se réunir avec son homologue Porfirio Lobo.

La Chancellerie du Salvador a remis une lettre de protestation au Secrétariat des Relations Extérieures du Honduras au sujet de la « réalisation indue » sur cette île d’un acte commémorant le 192ème anniversaire de l’indépendance de l’Amérique Centrale, mais la lettre a été refusée par le pays voisin.

Isla Conejo est une île de 50 hectares qui se trouve dans le Golfe de Fonseca. Occupée par le Honduras elle fait l’objet d’une revendication du Salvador devant la Court Internationale de Justice depuis 1992.

Le Salvador affirme que l’île a été abandonnée sans explication par l’armée salvadorienne en 1983 et que le Honduras a profité de cette absence pour l’occuper.

Mais selon d’autres sources, l’occupation par le Honduras de l’île Conejo aurait été réalisée suite à des accords non écrits entre les forces armées pour empêcher le trafic d’armes à destination de la guérilla pendant la Guerre civile au Salvador (1980 -1992).

Pour le Honduras, cette petite île représente une base stratégique importante pour ses navires militaires.

Pour les indiens Lenca, vivant sur la côte pacifique du Honduras et du Salvador, Isla Conejo leur appartiendrait. Dans leurs traditions, les Lencas considèrent que les premiers hommes ont été créés avec l’aide de six animaux dont le lapin.

Les îles du Golfe de Fonseca portent les noms des animaux sacrés des Lencas vivant près de la lagune de Managuara, près du port de La Unión au Salvador.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *