0

Les latinos sont moins bien payés que les blancs aux USA

Travailleur Latino à Miami

Les travailleurs latino-américains gagnent en moyenne 28% de moins que les blancs aux États-Unis et sont souvent plus touchés par le chômage, selon une enquête du Congressional Hispanic Caucus (CHC).

« Nous ne parlons pas seulement des chiffres. Il y a beaucoup de familles de travailleurs qui sont en train de lutter pour décrocher le rêve américain », a fait savoir la présidente du congrès Linda Sánchez.

Un travailleur latino-américain gagne en moyenne 72% de ce que gagne un blanc selon ce rapport sur « l’état de l’économie de la communauté latino aux États-Unis » préparé par le groupe démocrate du CHC.

Le revenu moyen annuel des foyers latino-américains est de 42 500 dollars, 18 000 de moins que celui des foyers blancs. Et les foyers latinos ont deux fois plus de probabilités de vivre dans la pauvreté que les foyers blancs.

Pour ceux qui ne seraient pas nés sur le territoire des États-Unis la différence est encore plus importante puisque leur revenu moyen annuel est évalué à 34 600 dollars.

Les employés à plein temps d’origine latino gagnent en moyenne 602 dollars par semaine contre 829 dollars pour un blanc. Ils sont souvent surreprésentés dans les secteurs d’activités les moins bien rémunérés comme la construction, l’agriculture, l’hôtellerie et les loisirs.

Les latinos sont également plus touchés par le chômage que les blancs. Le taux de chômage des latinos est actuellement de 6,4% contre seulement 4,4% pour les blancs.

Quant à la situation des femmes elle est encore plus défavorable car pour chaque dollar gagné par un travailleur blanc elles ne touchent que 0,55 dollar et 0,88 dollar par rapport à un homme d’origine latino.

Cependant, ce rapport explique que les latinos jouent un grand rôle dans l’économie des États-Unis puisqu’ils sont propriétaires de 3,2 millions de boutiques ou d’entreprises, générant annuellement plus de 500 milliards de dollars.

Les Latinos sont donc plus entreprenants que les blancs puisque selon l’indice Kauffman de l’activité des entreprises un latino a 1,5 fois plus de probabilités de monter une entreprise que l’ensemble de la population en général.

Représentant 17,1% de la population totale des États-Unis, les latinos représentent le groupe ethnique le plus important du pays après les blancs (62,6%) et devant les noirs (13,2%) et les asiatiques (5,3%). On compte aujourd’hui 55 millions de latinos vivant aux États-Unis et on estime qu’ils représenteront près de 30% de la population en 2060.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *