0

Un jet privé chargé de cocaïne abattu en Colombie

Jet privé abattu par les forces aériennes du Venezuela

Les Forces Aériennes du Venezuela ont abattu un un jet de type Hawker 800 qui s’est écrasé au nord-est de la Colombie, près de la commune de Puerto Colombia.

Le Ministre de la Défense du Venezuela, Vladimir Padrino López, a déclaré que les Forces Aériennes avaient pris en chasse un biréacteur prétendument chargé de cocaïne ce mercredi 20 mai peu avant 03h00. Le pilote du jet ne répondant pas aux ordres, les Forces Aériennes ont abattu l’appareil peu avant que celui-ci entre dans l’espace aérien colombien.

Un réacteur en flamme, l’appareil a commencé à chuter tandis que les autorités vénézuéliennes ont informé la Force Aérienne Colombienne (FAC) de la direction que suivait le jet.
A 03h00, l’avion est alors repéré par les radars de la Défense Aérienne de Colombie, au-dessus de la péninsule de La Guajira.

Cinq avions Citation SR-560 colombiens ont à ce moment intercepté le jet et tenté d’établir le contact avec le pilote pour le faire atterrir, mais l’appareil avec le moteur gauche en feu a essayé de s’enfuir avant de se crasher dans les eaux au large de Puerto Colombia.

Les gardes-côtes se sont alors dirigés sur l’emplacement du crash et ont récupéré 1309 paquets de drogue pesant chacun eviron un kilo, soit une cargaison de 1,3 tonne de cocaïne.

Dans l’épave de l’appareil se trouvait le corps d’un homme de 60 ans avec un passeport mexicain et originaire de Puebla. Les Autorités colombiennes n’ont toutefois pas encore pu déterminer s’il s’agissait de la véritable identité du pilote défunt.

Le Ministre de la Défense du Venezuela a déclaré que les trafiquants ont chargé la drogue dans l’avion au sud d’Elorza, une petite commune située au sud-ouest du Venezuela et proche de la frontière colombienne.
Les jets privés utilisés pour ce genre de trafic prennent ensuite la direction des Antilles ou de l’Amérique Centrale pour tenter d’esquiver les systèmes de défense aérienne.
Malheureusement pour le pilote de cet avion, les Forces Aériennes du Venezuela ont réussi à l’intercepter avant qu’ils puissent arriver à sa destination finale.

Selon le Wall Street Journal plusieurs hauts fonctionnaires vénézuéliens seraient soupçonnés de vouloir transformer le pays en une plaque tournante de la Cocaïne. Parmi les suspects le nom du Président de l’Assemblée Nationale est cité, Diosdado Cabello, l’homme le plus important du Venezuela après le Président Nicolás Maduro.

Cependant, le Ministre de la Défense du Venezuela affirme que son pays a mis en échec le transport de 180 tonnes de drogue dans son espace aérien ces trois dernières années, réduisant le trafic aérien illégal de 80%.

Vidéo venant de la Force Aérienne Colombienne

Voyage en Colombie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *