Actualité du voyage en France et dans le Monde

Annulations de vols en Argentine

Par • Catégorie: Actualité

Annonce publicitaire :



Plusieurs vols ont été annulés en Argentine à cause du nuage de cendres volcaniques s’échappant du volcan Puyehue qui est entré en éruption au Chili.

La Patagonie, le centre touristique hivernal le plus important du pays, est la région la plus affectée à cause des vents très forts qui vont de la Cordillère des Andes à l’Océan Atlantique.

L’aéroport de San Carlos de Bariloche reste fermé en raison du manque de visibilité et la principale station de ski d’Amérique du Sud et ses environs sont recouverts de cendres.

C’est la même situation au poste frontière Cardenal Samore, un des passages les plus importants entre le Chili et l’Argentine par la route.

La compagnie aérienne Aerolineas Argentinas a informé ses clients qu’elle ne réalisera aucun vol depuis ou à destination de Bariloche jusqu’au dimanche 12 juin, tandis que les vols de nuit vers Santiago du Chili et Mendoza sont suspendus jusqu’à jeudi.

Des compagnies aériennes américaines ont également annulés des vols à destination de l’aéroport international d’Ezeiza, le principal aéroport de Buenos Aires.

La télévision argentine a montré des images de Bariloche, le principal centre touristique de la Patagonie, recouverte de cendre volcanique qui ne cesse de tomber.

L’aviation Civile Argentine a également décidé de fermer les aéroports de Chapelco, Esquel, Trelew, Viedma et Bahía Blanca, tandis que de nombreux vols ont été annulés à Río Gallegos, Río Grande, Ushuaia, Comodoro Rivadavia, Mendoza, Santa Rosa, et San Rafael.

Voyage en Argentine

Hôtels à Buenos Aires





Article rédigé le 7 Juin, 2011




Liens publicitaires




Marqué comme: , , , , ,

2 Réponses »

  1. Regardez les très belles photos prises pour le journal chilien El Mercurio, certaines sont très impressionnantes !
    Photos de l’éruption du volcan

  2. Tous les vols du mardi matin 7 juin dans les deux aéroports de Buenos Aires, Aeroparque et Ezeiza, ont été annulés. Les autorités de l’aviation civile étudient les conditions atmosphériques pour savoir si ces aéroports peuvent reprendre leurs activités dans l’après-midi.

    Buenos Aires étant le point névralgique du pays par où passent pratiquement tous les vols de Aerolineas Argentinas et sa filiale Austral, c’est toute l’Argentine qui se voit paralysée par le nuage de cendres volcaniques s’échappant du Puyehue.

Laisser un Commentaire