Americas > Litterature > Litterature

Littérature Latino Américaine



Littérature Latino

La littérature latino-américaine est connue en dehors de ses frontières à travers les œuvres de des grands auteurs qui ont obtenu le Prix Nobel de Littérature comme Pablo Neruda, Gabriel García Marquez, Octavio Paz, Mario Vargas Llosa, et dans une moindre mesure Miguel Ángel Asturias et Gabriela Mistral.

Les premières œuvres provenant du continent latino-américain sont celles réalisées peu après l'arrivée des Conquistadores, des chroniques relatant la Conquête du Mexique par Hernan Cortés comme "L'Histoire véridique de la Conquête de la Nouvelle Espagne" de Bernal Díaz del Castillo, ou "L'Histoire Générale des Indes" de Francisco López de Gómara. A ces deux œuvres nous pourrions rajouter "L'Histoire des Indes" du prêtre Bartolomé de Las Casas, mais une grande partie de l'ouvrage fut rédigé en Espagne.

Pour beaucoup de spécialistes, Gómez Suárez de Figueroa, surnommé Inca Garcilaso de la Vega (1539-1616), est considéré comme le premier véritable auteur latino-américain. Fils du Conquistador espagnol Sebastián Garcilaso de la Vega et de la Princesse Inca Isabel Chimpu Ocllo (nièce de l'empereur Inca Huayna Capac), il est l'auteur de plusieurs œuvres comme "La Florida del Inca" publiée en 1605 à Lisbonne, ou "Comentarios Reales de los Incas" (Commentaires royaux des Incas) publiée également à Lisbonne en 1609.

Il faudra cependant attendre le XIXème siècle et les premiers mouvements d'indépendance pour voir émerger les premières œuvres romanesques propres à ce continent. "El periquillo Sarniento" (La Perruche galeuse) écrit en 1816 par José Joaquín Fernández de Lizardi est considéré comme le premier roman latino-américain, un roman picaresque qui dépeint la société mexicaine à la veille de l'Indépendance.

Après l'indépendance de l'Espagne, une littérature propre à la diversité culturelle de chacun des pays nouvellement constitués allait naître.


La littérature par pays latino-américain


En Argentine on parlera de "Littérature Gauchesque" représenté par "Martín Fierro" (1872) de José Hernández, considéré comme une des œuvres majeures de ce pays.
Au XXème siècle, l'Argentine va devenir un des pays les plus prolifiques avec des auteurs de renommée mondiale comme Jorge Luis Borges, Roberto Arlt, Adolfo Bioy Casares, Silvina Ocampo, Ernesto Sabato, Julio Cortázar ou Manuel Puig.
La plupart de ces auteurs sont issus de la confrontation entre les groupes Florida et Boedo. Le groupe Florida rassemble l'élite économique de Buenos Aires et une de ses figures de proue est Jorge Luis Borges. Quant au groupe Boedo, il représente le mouvement avant-gardiste de la littérature argentine, soucieux des problèmes économiques et sociaux des travailleurs.

En Bolivie, la littérature se base surtout sur l'indigénisme comme on le découvrira dans les œuvres d’Alcides Arguedas, ou sur la Guerre du Chaco avec le Paraguay relatée par exemple par Augusto Céspedes.
Jaime Sáenz (1921-1986), journaliste et professeur, est également reconnu comme une des plus grands écrivains de la littérature bolivienne.

Au Brésil, comme sur tout le continent latino-américain, la littérature propre à ce pays commence à partir de son indépendance du Portugal en 1822.
José de Alencar est considéré comme le patriarche de la littérature brésilienne et l'indigène occupe un rôle important dans son œuvre, présenté comme un héros national. Après Alencar, viendront les auteurs romantiques comme Álvares de Azevedo ou Casimiro de Abreu avec des œuvres chargées de pessimisme et de désillusion. Ce courant sera ensuite suivi par les libertaires Castro Alves et Tobias Barreto, influencés par Victor Hugo, puis par les réalistes Machado de Assis et Euclides da Cunha.
Au cours du XXème siècle, les auteurs brésiliens qui se sont fait connaître internationalement sont surtout le poète Carlos Drummond de Andrade et le très célèbre romancier de l'école moderniste Jorge Amado dont l'œuvre la plus connue en France est sans doute "Bahia de Tous les Saints".
Mais le plus connu de tous les auteurs brésiliens est sans aucun doute Paulo Coelho, un romancier mystique qui a écrit plusieurs livres qui ont remporté un franc succès dans de très nombreux pays.

Le Chili est le seul pays d'Amérique Latine à avoir eu deux auteurs récompensés par le Prix Nobel de Littérature : Gabriela Mistral en 1945 et Pablo Neruda en 1971.
Mais la littérature chilienne ne se résume pas à ces deux grandes figures; d'autres auteurs de renom ont su capter l'attention d'un large public en dehors des frontières du Chili. Parmi les plus importants on citera les poètes Vicente Huidobro et Nicanor Parra, ainsi que les romanciers Eduardo Barrios, Joaquín Edwards Bello, Manuel Rojas, Fernando Alegría ou José Donoso.
Plus récemment, d'autres auteurs chiliens comme Isabel Allende, Francisco Coloane, Luis Sepúlveda ou Roberto Bolaño, ont conquis eux aussi un public international.

En Colombie, la littérature créole s'est longtemps imposée jusqu'à ce que des auteurs colombiens réussissent à exprimer le particularisme de leur pays à travers son héritage espagnol, indigène et noir.
Un homme surtout va incarner à lui seul le "Réalisme Magique" en Colombie, l'écrivain Gabriel García Márquez dont les œuvres ont été reconnues mondialement avec l'attribution du Prix Nobel de Littérature en 1982.

A Cuba, la littérature a fait son apparition très tôt en raison de l'arrivée des Conquistadores espagnols qui se sont servis de cette île comme la base principale de leurs explorations en Amérique.
Mais c'est au XIXème siècle que la littérature cubaine va véritablement se développer avec des auteurs qui vont se faire connaître rapidement dans le monde entier.
La Littérature cubaine se caractérise par une grande tradition poétique dont les plus illustres représentants sont José María Heredia, Nicolás Guillén, José Lezama Lima ou José Martí, ce dernier étant considéré comme le Père de la Patrie.
En ce qui concerne le roman, les auteurs cubains les plus représentatifs sont Virgilio Piñera, Severo Sarduy, Reinaldo Arenas et surtout Alejo Carpentier, un écrivain qui va beaucoup influencer la littérature latino-américaine dans son ensemble avec l'introduction du "Réalisme merveilleux".

Au Guatemala, la littérature est incarnée par Miguel Angel Asturias qui a reçu le Prix Nobel de Littérature en 1967 pour l'ensemble de ses œuvres, marquées au début par ses études d'anthropologie et les mythes précolombiens, passant par le surréalisme des années 1920, pour finir avec son engagement politique contre la dictature avec son livre "Monsieur le président" (El Señor Presidente).
La dictature et les guerres civiles vont être d'ailleurs à la base des ouvrages de la plupart des auteurs guatémaltèques les plus connus comme Luis Cardoza y Aragón ou Augusto Monterroso.

Au Mexique, la littérature va être marquée pendant de nombreuses années par la Révolution Mexicaine qui va alimenter les œuvres des auteurs les plus connus du début du XXème siècle comme Mariano Azuela, Martín Luis Guzmán, José Rubén Romero ou Rafael Felipe Muñoz. Puis le style littéraire va évoluer lentement vers une vision plus contemporaine de la société avec les œuvres d'Agustín Yáñez, Juan Rulfo ou Juan José Arreola.
Internationalement, deux auteurs mexicains sont de loin les plus connus du public. Il s'agit d'Octavio Paz qui a reçu le Prix Nobel de Littérature en 1990, et de Carlos Fuentes dont les ouvrages ont été récompensés aux quatre coins de la planète.
Parmi les auteurs mexicains les plus récents, quelques uns ont réussi à se faire connaitre en dehors de leurs frontières comme Mario Bellatin, Carmen Boullosa, Laura Esquivel, Alberto Ruy-Sánchez, Enrique Serna, Jordi Soler, David Toscana ou Jorge Volpi.

Le Pérou est également un des pays les plus prolifiques en auteurs de renom, sans doute en raison de la très grande diversité culturelle de ce pays. Si les premières œuvres datent de la fin du XVIème siècle et du début du XVIIème avec les chroniqueurs indigènes comme Titu Cusi Yupanqui, Felipe Guaman Poma de Ayala ou Juan de Santa Cruz Pachacuti Yamqui Salcamaygua, ou les chroniqueurs métis comme Blas Valera et l'Inca Garcilaso de la Vega, c'est au XIXème siècle que la littérature péruvienne va prendre sa véritable dimension en se basant sur les réalités et les coutumes du monde andin. De cette période la figure qui se détache le plus est celle de Ricardo Palma a qui on doit un ouvrage très important, "Tradiciones Peruanas".
Au XXème siècle, plusieurs auteurs de talents vont faire découvrir le Pérou au monde entier avec des œuvres qui placent l'indigène au cœur de la société. Parmi ces auteurs les plus connus on citera César Vallejo, José Carlos Mariátegui, Ciro Alegría, José María Arguedas ou Manuel Scorza.
Deux autres auteurs péruviens vont également se faire connaître internationalement avec des ouvrages plus centrés sur la société urbaine; il s'agit d'Alfredo Bryce Echenique et de Mario Vargas Llosa, ce dernier ayant été récompensé en 2010 en recevant le Prix Nobel de Littérature.

L'Uruguay est un petit pays à côté de ces voisins gigantesques que sont le Brésil et l'Argentine. Mais ce pays possède lui aussi de grands auteurs reconnus internationalement.
Parmi ces auteurs on citera Horacio Quiroga qui a vécu une grande partie de sa vie en Argentine. Mais l'existence de Quiroga est surtout marquée par la mort des êtres qui l'entourent et qui sera omniprésente dans son œuvre, jusqu'à son suicide en 1937.
La dictature en Uruguay influencera beaucoup les œuvres de deux grands auteurs uruguayens, Juan Carlos Onetti et Mario Benedetti, des œuvres poétiques et narratives marquées par l'amertume et le pessimisme.
Eduardo Galeano, comme Juan Carlos Onetti et Mario Benedetti, a lui aussi été contraint à l'exil pendant la dictature, mais contrairement à ces deux derniers son œuvre est optimiste, plus ouverte et abordant des thèmes sociaux beaucoup plus variés.

La littérature des autres pays latino-américains s'est fait connaître dans le monde à travers les œuvres d'auteurs comme Rubén Darío au Nicaragua, Oscar Acosta au Honduras, Jorge Icaza en Equateur, Augusto Roa Bastos au Paraguay ou Miguel Otero Silva au Venezuela.


Livres conseillés

Découvrez ci-dessous une sélection de livres de la littérature latino-américaine conseillés.


Annonces publicitaires

Billet d'avion, hôtel, voiture

Suggestion de voyage

D'autres articles ou annonces qui pourraient vous intéresser