Actualité du voyage en France et dans le Monde

Fausses rumeurs sur le vol AF422 Paris – Bogota

Par • Catégorie: Actualité

Annonce publicitaire :



Le lundi 5 mars 2012 le vol AF 442 allant de Paris à Bogotá, en Colombie, a réalisé un atterrissage d’urgence aux Açores suite à une alarme incendie.

L’atterrissage s’est déroulé correctement et les passagers ont débarqué de l’Airbus A340-300 d’Air France en empruntant les passerelles et non les toboggans comme certains l’avaient annoncé.

Il y a eu beaucoup de bruits autour de cet incident de vol et Air France a tenu a communiqué ce qu’il s’est passé réellement pour faire taire les rumeurs selon lesquelles un vent de panique se serait emparé de l’équipage et des passagers.

Voici l’intégralité de ce communiqué ci-dessous :


    Fausse allarme fumée sur le Vol AF422

Air France tient à présenter ses excuses aux passagers du vol AF 422, reliant Paris CDG à Bogota, qui a dû se dérouter hier 5 mars 2012 à Terceira (Açores)L’ Airbus A340, parti de Paris CDG le 5 mars 2012 avec 274 passagers à bord et 14 membres d’équipage s’est posé à Terceira (Açores) à la suite d’un problème technique.

En vol, à son altitude de croisière et à environ 200 km des côtes de l’archipel des Açores, une alarme fumée s’est déclenchée dans la zone du poste de repos de l’équipage commercial. Le commandant de bord a décidé de se dérouter vers l’aéroport le plus proche par mesure de précaution afin de garantir la sécurité des passagers. Cette décision est en tout point conforme aux procédures du constructeur et aux consignes de la Compagnie.

Aucune émanation de fumée n’a été détectée.

L’équipage a néanmoins poursuivi vers l’aéroport de Terceira, après avoir procédé à une vidange carburant conformément aux procédures du constructeur.

L’équipage a eu le souci d’informer les passagers en français, en anglais et en espagnol, des raisons du déroutement.

L’avion s’est posé normalement une trentaine de minutes plus tard à Terceira à 14H26 heure locale.

Selon l’équipage, aucun blessé, malaise ou mouvement de panique n’a été constaté parmi les passagers qui ont pu débarquer normalement en utilisant deux passerelles de l’aéroport.

Ceux-ci ont été pris en charge par la Compagnie et hébergés dans des hôtels de la zone aéroportuaire.
Après investigation par les pompiers de l’aéroport et les personnels de maintenance, aucune trace de fumée ni aucune anomalie n’ont été détectées sur l’appareil.

Le déroutement en vol d’un appareil est une situation qui ne présente aucun risque, dont les équipages ont l’expérience et pour laquelle ils sont entraînés.

Afin d’acheminer les passagers à Bogota, un Airbus A340 d’Air France a été envoyé à Terceira dans les heures qui ont suivi l’événement. Les passagers ont décollé ce soir à 15h38 heure locale de Terceira à destination de Bogota. L’atterrissage est prévu à 18H43 heure locale de Bogota.

Le Commandant de bord est un pilote et un instructeur expérimenté.

Le Chef de Cabine principal est d’origine argentine et parle couramment l’espagnol.

Voyage en Colombie

Hôtels à Bogota





Article rédigé le 6 Mar, 2012




Liens publicitaires




Marqué comme: , , , ,

Laisser un Commentaire