Actualité du voyage en France et dans le Monde

IAG intéressée par le rachat de BMI, Aer Lingus et TAP

Par • Catégorie: Actualité

Annonce publicitaire :



IAG, le groupe formé par la fusion de British Airways et Iberia, ne cache pas son intérêt pour le rachat des compagnies aériennes BMI, Aer Lingus et TAP.

La fusion entre Iberia et British Airways n’était qu’une étape vers la création d’un groupe plus important en rachetant d’autres compagnies aériennes.

Si IAG peut compter sur un réseau très important grâce à l’alliance Oneworld dans laquelle figure American Airlines, Cathay Pacific, Japan Airlines et Qantas, le groupe lorgne également du côté du Portugal et de l’Irlande avec la privatisation de TAP Portugal et d’Aer Lingus.

En rachetant ses compagnies IAG pourrait lutter avec ses deux plus grandes rivales en Europe, les compagnies low cost Ryanair et easyJet, et rétablir un équilibre avec les deux autres grands groupes européens Air FranceKLM et le groupe Lufthansa.

L’annonce récente de Lufthansa de la vente de BMI tombe à point nommé pour IAG qui pourrait alors s’emparer de slots très intéressants sur l’aéroport de Londres Heathrow, ce qui permettrait au groupe de se renforcer sur cet aéroport stratégique.

BMI est le second opérateur à Heathrow avec 11% de part de la capacité, derrière British Airways qui occupe 42% des créneaux aériens sur le principal aéroport de Londres. Sur un aéroport saturé et avec peu de possibilités d’extension, les slots de BMI valent de l’or, 720 millions d’euros.

La privatisation forcée d’Aer Lingus par le Gouvernement Irlandais en proie à de sérieuses difficultés économiques pourrait également bien faire l’affaire d’IAG.

L’Irlande se prépare en effet à vendre ses 25% de participation et Ryanair a déjà annoncé qu’elle n’était plus intéressée par la reprise d’Aer Lingus malgré ses 29,8% de parts. En rachetant la part de l’Etat Irlandais IAG se renforcerait sur les destinations couvertes par Aer Lingus au départ de Dublin, un réseau de lignes très intéressantes en Europe et vers les États-Unis.

Le troisième front se trouve à Lisbonne avec la privatisation de TAP Portugal pour des raisons économiques également. là encore, le rachat de TAP Portugal permettrait à IAG de s’imposer sur le marché latino-américain et notamment le Brésil en cumulant les vols opérés par la compagnie portugaise et Iberia.

TAP Portugal a fait également des efforts ces derniers temps sur l’Afrique du Nord, et son intégration au sein du groupe IAG permettrait à celui-ci de lutter à armes égales avec Air France et Lufthansa sur ce continent.

Réservez votre vol Paris – Londres avec Bristish Airways


Hôtels à Londres

Voyage en Angleterre





Article rédigé le 12 Sep, 2011




Liens publicitaires




Marqué comme: , , , , , , ,

Commentaires Clos.