Actualité du voyage en France et dans le Monde

Le président de Bhoja Air arrêté

Par • Catégorie: Actualité

Annonce publicitaire :



Le Gouvernement du Pakistan a ordonné la détention préventive de Farooq Bhoja, président de la compagnie Bhoja Air dont un avion s’est écrasé le 20 avril avec 127 personnes à bord.

L’accident s’est produit alors que le vol 213 de la compagnie Bhoja Air venant de Karachi s’approchait de l’aéroport international Benazir Bhutto d’Islamabad, au milieu d’une forte tempête.

Trois minutes avant l’accident le pilote de l’avion, transportant 118 passagers et 9 membres d’équipage, a indiqué à la tour de contrôle que l’appareil était devenu incontrôlable.

Selon les premiers éléments de l’enquête l’avion se serait incendié avant de s’écraser, probablement touché par la foudre. De plus, l’avion volait à une vitesse excessive pour pouvoir effectuer un atterrissage d’urgence. Lors de son approche des vents croisés assez violents ont pu dévier l’appareil au moment de l’atterrissage.

Pour la compagnie aérienne, ce sont les mauvaises conditions météorologiques qui sont les causes de cet accident. Mais l’explication n’a pas convaincu le Ministre de l’Intérieur, Rehman Malik, qui a ordonné la détention préventive du président de Bjoja Air.

Farooq Bhoja a même été placé sur la liste des personnes à surveiller pour éviter qu’il ne quitte le Pakistan.

« La compagnie aérienne serait la coupable de cet accident puisqu’elle a acheté un avion très vieux. Si la compagnie ne possède pas une trésorerie suffisante, elle n’a pas acheter un avion de 30 ans ou plus comme s’il s’agissait d’un tricycle », a déclaré le Ministre.

« Nous allons vérifier si l’avion avait dépassé sa vie utile, s’il s’agit d’une faille technique, s’il s’agit d’un sabotage ou toute autre raison ».

Malgré les mesures prises, la presse pakistanaise a émis de fortes critiques contre le Gouvernement, faisant allusion à sa « légèreté » pour avoir octroyer une licence de vol à Bhoja, une des trois compagnies aériennes privées du pays.

Les journalistes doutent beaucoup du sérieux de l’enquête et que des sanctions soient prises contre le dirigeant de la compagnie en raison de ses relations politiques.

La compagnie Bhoja Air avait cessé ses opérations en 2000 en raison de difficultés financières et venait de reprendre ses vols le 6 mars 2012.

Article rédigé le 24 Avr, 2012




Liens publicitaires




Marqué comme: , , , ,

Laisser un Commentaire