Actualité du voyage en France et dans le Monde

Malev se redresse financièrement

Par • Catégorie: Actualité

Annonce publicitaire :



La compagnie aérienne Malev a vu sa situation financière s’améliorer très nettement à la suite de sa nationalisation en 2010.

Face à une situation catastrophique, le Gouvernement de Hongrie avait décidé en février 2010 de renationaliser la compagnie aérienne Malev. Moins de deux ans plus tard la situation financière de la compagnie hongroise s’est considérablement améliorée et son directeur commercial, Otto Gergy, estime qu’elle sera de nouveau rentable en 2012.

Otto Gergy a déclaré que Malev était proche de la rentabilité même si la compagnie restera toujours dans le rouge en raison de son endettement très important.

Mais suite à une gestion efficace entreprise par le Gouvernement Hongrois, le niveau des réservations a atteint des sommets ces derniers mois, même si les capacités de la compagnie restent inférieures à 2010.

Les recettes de la compagnie aérienne hongroise ont augmenté en septembre 2011 de 12 à 13% et le trafic passager est en hausse de 5%. Pour le mois d’octobre, Malev s’attend également à de très bons chiffres en dépit des faibles capacités offertes.

En 2010 la compagnie s’est restructurée en se concentrant sur les lignes où la demande était stable tout au long de l’année, laissant un peu de côté les destinations de loisirs et saisonnières.

Le transporteur s’est également intéressé aux voyageurs d’affaires sur ses liaisons internationales, qu’ils choisissent de voyager en Première Classe ou en Classe Économique.

Une des liaisons qui a le mieux fonctionné est celle entre Budapest et Londres Gatwick. Sur cette ligne Malev offre maintenant 21 vols par semaine.

A l’opposé, la ligne Budapest – Damas a été peu performante et la compagnie a donc décidé de réduire ses fréquences en passant à trois vols par semaine puis bientôt à un sel vol hebdomadaire.

Si Malev a une présence relativement importante en Europe de l’Est, la compagnie hongroise est consciente qu’elle est très éloignée des grandes compagnies européennes et cherche à se faire un nom.

Mais tous ces efforts pour redresser la compagnie ont été faits par le Gouvernement Hongrois dans le but de la reprivatiser en 2012. Mais cette fois le Gouvernement sera extrêmement prudent dans la sélection d’un repreneur.

Afin d’obtenir une valeur ajoutée Malev cherche des partenariats avec d’autres compagnies aériennes comme celles de l’alliance Oneworld à laquelle elle appartient depuis 2007.

American Airlines, British Airways et Finnair sont actuellement les seuls partenaires de Malev qui permettent à la compagnie d’ouvrir son réseau aux américains voyageant des États-Unis vers Budapest.

Si Malev compte beaucoup sur ces alliances pour s’ouvrir au monde, la compagnie hongroise tente également de reconstruire son propre réseau long-courrier, un élément capital pour que la compagnie prenne véritablement de la valeur.

Malév Hungarian Airlines

Hôtels à Budapest

Voyage en Hongrie





Article rédigé le 21 Oct, 2011




Liens publicitaires




Marqué comme: , ,

Laisser un Commentaire