Actualité du voyage en France et dans le Monde

McDonald’s fournisseur de carburant

Par • Catégorie: Actualité

Annonce publicitaire :



L’huile de friture des McDonald’s aux États-Unis va permettre aux compagnies aériennes américaines de voler avec un carburant « bio ».

Une des premières compagnies aériennes américaines à utiliser un carburant composé en partie d’huile de friture, c’est Alaska Airlines qui a annoncé que certains de ses vols se feront à partir de cette semaine avec un mélange fait de 80% de kérosène et 20% d’huile végétale recyclée.

C’est la société Dynamic Fuels qui prépare ce biocombustible à partir des huiles de friture récupérées dans les célèbres fast food américains.

Pour l’instant, Alaska Airlines volera avec ce mélange sur quelques liaisons moyen-courrier comme celles entre Seattle et Portland et entre Seattle et Washington.

Grâce à ce biocarburant la compagnie estime réduire de 10% les émissions de gaz à effet de serre. Une bonne nouvelle diront les écologistes mais ces vols restent cependant expérimentaux.

La raison principale est le coût exorbitant de ce biocarburant six fois plus cher que le kérosène. A moins de réduire les prix considérablement les compagnies pétrolières n’ont guère de soucis à se faire.

Dynamixc Fuel est une entreprise qui a été créée en partenariat entre Tyson Food, leader mondial dans la production de poulet, de bœuf et de porc, et Syntroleum Corporation (spécialiste du gaz liquide), est le seul producteur de ce type de carburant aux États-Unis. En fonctionnement depuis un an, la société est en mesure de fabriquer 75 millions de gallons annuels de ce carburant (277 millions de litres).

Mais toute l’huile de cuisson des McDonald’s ne suffirait pas à produire suffisamment de carburant pour faire voler l’ensemble de la flotte américaine. Et même si les américains consommaient davantage de hamburgers, les producteurs de pétrole peuvent dormir tranquille, on aura toujours besoin de leur précieux liquide pour faire voler les avions.

Si l’usage de l’huile de friture pour réaliser ce biocombustible peut sembler une bonne idée puisque cela permet de la recycler et de voler plus propre, on se rend bien compte que pour faire baisser les prix de ce carburant écologique il faudra utiliser beaucoup plus de graisses végétales.

Le problème c’est que pour produire ces quantités énormes de graisses végétales, il faut réserver une grande superficie de l’espace cultivable, ce qui se ferait au détriment de la production alimentaire.

Hôtels à New York

Voyage aux USA





Article rédigé le 8 Nov, 2011




Liens publicitaires




Marqué comme: , ,

Laisser un Commentaire