Actualité du voyage en France et dans le Monde

Aerolineas Argentinas annule ses vols internationaux

Par • Catégorie: Actualité

Annonce publicitaire :



La compagnie aérienne Aerolineas Argentinas a été contrainte d’annuler tous ses vols internationaux ce samedi 12 novembre à la suite d’un conflit avec les syndicats.

Le ton est monté entre le président de la compagnie nationalisée Mariano Recalde et les syndicats de pilotes, le personnel navigant et les employés au sol.

A la source de ce conflit, les accusations du jeune président de la compagnie qui accuse certains pilotes de s’enrichir sans effectuer les heures de vols prévues dans leur contrat.

Selon Mariano Recalde ces pilotes gagneraient entre 8 et 10 mille dollars par mois, dormiraient dans des hôtels 5 étoiles et ne feraient qu’un voyage par mois.

De leur côté les pilotes dénoncent la gestion désastreuse de la compagnie Aerolineas Argentinas qui accumule des pertes énormes depuis sa nationalisation par le Gouvernement Argentin.

Selon eux, Aerolineas Argentinas est dirigée par des personnes qui ne connaissent rien du monde de l’aéronautique et qui malgré les difficultés de la compagnie jouissent de très hauts salaires.

Comme exemple de cette gestion calamiteuse ils reprennent les accusations de leur président en expliquant que s’ils volaient aussi peu c’est que la compagnie possède trop de pilotes. Alors pourquoi avoir recruté 235 nouveaux pilote ces 12 derniers mois ?

Ces pilotes reprochent d’ailleurs à la direction de ne pas faire les bons choix qui selon eux seraient de reprendre les lignes abandonnées depuis la nationalisation, celles entre autre allant de Buenos Aires à Londres, Rome et Paris.

Qui à tort, qui à raison ? On serait tenté de croire les pilotes qui expliquent que cette compagnie ne possède que deux avions neufs achetés alors que tous les autres sont vieux ou loués.

On peut également se poser des questions sur la compétence de la direction de la compagnie quand on regarde de près le profil de son président Mariano Recale, 39 ans, militant peroniste proche de la présidente du pays, avocat qui a obtenu son doctorat en droit en 2007. On ne peut pas dire que ce soit un profil qui corresponde vraiment à la gestion d’une compagnie aérienne.

D’un autre côté les syndicats sont très puissants et bloquent toute tentative de restructuration de l’entreprise. Avec un réseau aérien qui a fondu comme neige au soleil, Aerolineas Argentinas conserve près de 10 000 employés.

Avec 42 avions dont la grande majorité sont en fin de vie ou loués, ce qui implique de grosses dépenses à venir pour rénover la flotte, Aerolineas Argentinas ne dessert que 56 destinations dont 34 en Argentine.

A titre de comparaison la compagnie aérienne nationale du Portugal, TAP Portugal, emploie moins de 7000 personnes et dispose de 71 avions pour desservir 77 destinations dont seulement 8 au Portugal, aux Açores et à Madère. TAP Portugal possède en outre une flotte composée d’avions relativement jeunes, ce qui n’est pas le cas d’Aerolineas Argentinas.

Hôtels à Buenos Aires

Voyage en Argentine

>





Article rédigé le 13 Nov, 2011




Liens publicitaires




Marqué comme: , , , ,

Laisser un Commentaire