Actualité du voyage en France et dans le Monde

Air Europa préfère le Boeing 787 à l’Airbus A330

Par • Catégorie: Actualité

Annonce publicitaire :



La compagnie aérienne Air Europa a annoncé qu’elle remplacera sa flotte actuelle de 10 Airbus A330-200 par 12 Boeing 787 Dreamliner avant l’année 2017.

Les 12 Boeing 787-8 commandés par Air Europa devraient être livrés entre 2012 et 2017, et la compagnie a fait le choix de remplacer tous ses Airbus A330-200 pour ne garder qu’un seul constructeur dans sa flotte et réaliser des économies avec un appareil qui serait 20% plus efficace.

Cependant Chema Hoyos, sous directeur de la compagnie, a déclaré que les Boeing 787 étaient plus chers et qu’il faudra trouver un moyen de financer l’achat, ce qui revient à dépenser ce qu’on économise en carburant.

Ces deux dernières années Air Europa a affiché des pertes et la situation ne semble pas s’arranger puisque la compagnie a enregistré une baisse de 500 000 passagers entre novembre 2011 et août 2012. Dans le même temps, la compagnie a été contrainte de payer 15 millions d’euros supplémentaires de taxes.

« Nous payons à AENA 200 millions d’euros par an sur une facturation qui atteint 1,3 milliards d’euros. La hausse des taxes aéroportuaires a été un fléau pour la compagnie, tout comme la hausse de la TVA en Espagne« , a fait remarqué Chema Hoyos.

Mais les taxes ne représentent pas les seuls problèmes d’Air Europa qui a également souffert de la hausse du prix du pétrole. Entre novembre et août la compagnie a réalisé 10 000 heures de vols de moins que l’année précédente, mais elle a du payé 38 millions d’euros de plus en carburant, une dépense non prévue dans son budget.

Chema Hoyos critique aussi le refus de l’AENA pour le transfert de la compagnie dans le Terminal T4 de l’aéroport de Madrid Barajas, un terminal qui sera très intéressant avec l’arrivée de l’AVE, le train à grande vitesse espagnol.

Pour surmonter les obstacles, Air Europa a décidé d’abandonner certaines lignes en Espagne pour en ouvrir de nouvelles au départ d’Amsterdam, Bruxelles ou Genève.

Par ailleurs, Chema Hoyos affirme que la compagnie a besoin d’une plus grande flexibilité avec les syndicats car si on arrive pas à baisser les coûts salariaux la situation sera très préoccupante.

Hôtels à Madrid

Voyage en Espagne





Article rédigé le 29 Sep, 2012




Liens publicitaires




Marqué comme: , , ,

Laisser un Commentaire