Actualité du voyage en France et dans le Monde

Crash du vol 409 d’Ethiopian Airlines

Par • Catégorie: Actualité

Annonce publicitaire :



Un Boeing 737 de la compagnie Ethiopian Airlines s’est abîmé au large du Liban quelques minutes après son décollage de l’aéroport de Beyrouth, au Liban.

Le vol ET 409 d’Ethiopian Airlines transportait 90 personnes à bord, 54 libanais, 22 éthiopiens, 2 britanniques, 1 syrien, 1 canadien, 1 russe, 1 irakien, une française et 7 membres d’équipages.

La passagère française du vol ET 409, Marla Sanchez Pietton, est l’épouse du nouvel ambassadeur de France au Liban, Denis Pietton.

Le Boeing 737-800 d’Ethiopian Airlines avait décollé à 02h20 ce lundi 25 janvier 2010 (01h20 heure de Paris) et devait atterrir à 07h50 à Addis Abeba à 07h50 (heure locale).

L’accident s’est produit à une vingtaine de kilomètres au sud de l’aéroport et à 5 kilomètres au large des côtes, au sud de de la ville côtière de Naameh. Les radars ont perdu sa trace 4 minutes après son décollage.

Un des responsables de l’aéroport affirme avoir vu une boule de feu alors que les conditions météorologiques étaient très mauvaises. Une forte pluie s’abattait en effet sur Beyrouth au moment du décollage de l’avion et certains penseraient que l’appareil aient été touché par la foudre.

Les équipes de sauvetages aidées par des membres de la Finul au Liban ont repêché plusieurs corps près de l’épave de l’avion.

Le premier ministre libanais, Saad Hariri, a déclaré que le Liban fera tout son possible pour retrouver les boites noires du Boeing 737 d’Ethiopian Airlines. De son côté, le président de la République du Liban, Michel Sleiman, rejette la piste d’un acte terroriste.

Ethiopian Airlines venait d’annoncer le vendredi 22 janvier la commande de 10 nouveaux Boeing 737-800.

Opérationnel depuis les années 1960, le Boeing 737 est considéré comme un des avions les plus sûrs. L’appareil d’Ethiopian Airlines qui s’est abîmé en mer était un appareil très récent.

Ethiopian Airlines avait une très bonne réputation pour la qualité de ses services comparativement à la plupart des compagnies aériennes africaines, et n’avait souffert en 20 ans que de deux accidents notables.

En novembre 1996 un avion d’Ethiopian Airlines avait été détourné par des pirates de l’air qui voulaient se rendre en Australie. L’appareil s’était abîmé dans l’Océan Indien au large des Comores faisant 126 morts sur les 175 personnes à bord après que le pilote eut tenté un amerrissage d’urgence à moins de 500 mètres de la côte.

Le Boeing 767 d’Ethiopian Airlines qui assurait la liaison Addis-Abeba-Nairobi-Brazzaville-Lagos-Abidjan le 23 novembre 1996 s’était retrouvé à court de carburant et n’avait pas pu atteindre l’aéroport de Moroni aux Comores.

Le 15 septembre septembre 1988, un appareil d’Ethiopian Airlines s’était crashé après avoir heurté des oiseaux. L’accident avait fait 31 victimes sur les 104 passagers et membres d’équipage que transportait l’avion. Le pilote avait tentait un atterrissage d’urgence à cause de la perte de puissance des moteurs qui avaient happé des pigeons.

Article rédigé le 25 Jan, 2010




Liens publicitaires




Marqué comme: , , , ,

Laisser un Commentaire