Actualité du voyage en France et dans le Monde

Découvertes archéologiques importantes en Egypte

Par • Catégorie: Actualité

Annonce publicitaire :



De nouvelles tombes des ouvriers qui construisirent la pyramide de Khéops ont été découvertes en Égypte, une des plus grandes découvertes de ces deux derniers siècles.

Une équipe d’archéologues égyptiens a découvert plusieurs tombes de travailleurs qui ont participé à la construction de la grande pyramide de Khéops, apportant des informations importantes sur ces ouvriers de l’Égypte Ancienne.

La pyramide de Khéops se trouve sur le site archéologique de Gizeh avec les pyramides de Khéphren et de Mykérinos, près de la capitale Le Caire.

Selon les déclarations de Farouk Hosni, le Ministre de la Culture Égyptien, l’origine des tombes découvertes remonte au règne du Pharaon Khéops qui gouverna entre 2609 et 2584 avant Jésus Christ, deuxième Pharaon de la Quatrième Dynastie.

Zahi Hawas, Secrétaire Général du Conseil des Antiquités, considère que cette découverte est une des plus importantes de ces 200 dernières années puisqu’elle permet d’établir que ces ouvriers n’étaient pas des esclaves mais des travailleurs du Delta du Nil qui ne payaient pas d’impôts.

Selon Zahi Hawas, le nombre d’ouvriers ayant participé à la construction des grandes pyramides d’Égypte ne devaient pas excéder les 10000 et beaucoup d’entre eux n’étaient pas asservis.

Ces hommes appartenaient à des familles aisées qui vivaient dans le Delta du Nil et en Haute Égypte. Ils envoyaient tous les jours 11 buffles et 23 brebis sur les lieux de la construction pour alimenter des voyageurs qui étaient remplacés tous les 3 mois.

Ces travailleurs ne payaient pas d’impôts car ils participaient à l’édification des grands projets du pays décidés par le Pharaon.

Les tombes de ces travailleurs ont été construites à côte de la Pyramide du Pharaon, ce qui démontre qu’ils étaient tenus en haute estime. La tombe la plus importante est celle d’un travailleur du nom de Idu. Elle est de forme rectangulaire avec une enceinte d’adobe recouverte de plâtre. On peut y voir plusieurs niches recouvertes de chaux.

La partie supérieure de la tombe possède un dôme qui symboliserait la colline éternelle sur laquelle commença la création selon les croyances religieuses de Memphis, ancienne capitale de l’Égypte.

Pour Adel Okasha, superviseur des fouilles, la date de construction des tombes ne fait aucun doute. Elles se situent à l’extrémité d’une nécropole d’un kilomètre de long découverte en 1990.

Ces tombes dataient de l’époque de la IVème et de la Vème Dynastie, et seraient les dernières demeures des ouvriers ayant construit la pyramide de Khéphren, Pharaon d’Égypte qui régna de 2576 à 2551 avant J-C.

Voyage en Egypte





Article rédigé le 10 Jan, 2010




Liens publicitaires




Marqué comme: ,

Laisser un Commentaire