Actualité du voyage en France et dans le Monde

Les aéroports de Moscou pourraient se retrouver sans carburant

Par • Catégorie: Actualité

Annonce publicitaire :



Bien que la Russie soit un des principaux producteurs de pétrole et malgré un large réseau de raffineries, les autorités des aéroports moscovites ont fait part de leurs craintes face à une pénurie de carburant pour ses avions.

Ni la direction des aéroports, ni les compagnies de chemin de fer chargées de l’approvisionnement, ni les compagnies pétrolières ne veulent reconnaître leur responsabilité face à une situation qui risque de paralyser les vols à Moscou d’ici le 10 septembre.

La semaine dernière, seulement 5 000 tonnes de combustible pour les avions ont été commercialisées, alors qu’habituellement ce chiffre varie entre 30 et 40 000 tonnes.

Les causes de cette pénurie viennent d’une hausse inhabituelle du nombre de passagers au cours du mois d’août et d’une baisse de la production de carburant pour les avions.

Une réunion d’urgence a été décidée avec les principales compagnies pétrolières de Russie pour tenter de trouver une solution rapide au problème. La situation est si grave que les autorités russes admettent même que l’on pourrait utiliser une partie des réserves stratégiques de carburant.

Selon la radio Echo de Moscou, en une semaine le prix de la tonne de combustible a augmenté de 1000 roubles, soit un peu plus de 30 dollars.

L’aéroport de la capitale qui se trouve dans la situation la plus délicate est celui de Sheremetyevo qui ne possèderait plus que trois jours de réserve.

Pour éviter ce genre de problème le vice-ministre de l’Énergie, Serguei Kudriashev, estime que l’on devra sans doute élever les minima de disponibilité de carburant de 3 à 7 jours dans les aéroports.

Hôtels à Moscou

Voyage en Russie





Article rédigé le 3 Sep, 2011




Liens publicitaires




Marqué comme: , ,

Laisser un Commentaire