Actualité du voyage en France et dans le Monde

Punta Cana – Paris la peur au ventre

Par • Catégorie: Actualité

Annonce publicitaire :



L’incident qui s’est déroulé ce lundi 8 février 2010 en République Dominicaine avec un avion d’Air Méditerranée est assez révélateur de la manière dont certaines personnes manipulent les esprits des passagers les plus craintifs.

A 1h00 du matin, les passagers du vol 5084 Punta Cana – Paris sont à l’aéroport pour embarquer dans un avion de la compagnie Air Méditerranée qui devait arriver à 18h30 mais qui a été retardé pour des raisons techniques.

Les passagers avaient alors étaient prévenus par un responsable de l’agence Promovacances, organisatrice de ce voyage en République Dominicaine, et les passagers avaient été conduits dans des hôtels en attendant que les problèmes soient réglés.

Mais déjà les commentaires vont bon train entre les passagers. Sans réellement connaître les raisons de ce retard, certains évoquent des problèmes de freins à répétition sur cet avion qu’on hésite pas à comparer à un cercueil volant.

A l’aéroport la panique gagne une grande partie des passagers influencés par ceux qui tentent de leur faire croire que c’est un avion en fin de vie et qu’il est hors de question de monter dans cet appareil.

L’avion d’Air méditerranée a pourtant atterri sur la piste de l’aéroport de Punta Cana sans le moindre problème, mais ce n’est pas sans difficultés que les responsables de la compagnie et de l’agence de voyage ont pu convaincre les 400 passagers d’embarquer, certains avec la peur au ventre.

A 3h15 du matin l’appareil a pu enfin décoller et atterrira normalement à 16h00. Le voyage s’est déroulé correctement, l’avion n’a pas eu de problèmes de freins et les passagers se sont finalement gâchés la fin de leur vacances avec une psychose qui n’avait pas lieu d’être.

Mais là où l’affaire prend une tournure plus grave c’est quand une certaine Huguette, passagère de ce vol 5084 Punta Cana – Paris, se confie à une journaliste du Parisien certainement en mal de sensations.

Dans une vidéo publiée sur le site web du journal, la journaliste du Parisien offre une tribune à cette touriste française qui donne son impression au sujet d’un avion qu’elle ne semble pas bien connaître mais dont les possibles défaillances justifieraient son refus d’embarquer, entraînant avec elle les autres passagers.

Pour le PDG de la compagnie Air Méditerranée, Antoine Ferretti, cet incident a pris beaucoup plus d’importance qu’il n’aurait du avoir. Ce genre d’incident est assez fréquent chez de nombreuses compagnies aériennes et même les plus cotées.

Peut-on accepter qu’un petit groupe de trublions puisse discréditer de la sorte une Agence de voyage et une compagnie aérienne grâce à la complicité d’un journaliste ?

Est-il intelligent de faire courir de fausses rumeurs sur l’état de l’avion, prenant un certain plaisir à faire paniquer les passagers les plus craintifs, encore marqués par les derniers accidents aériens ?

Air méditerranée est une compagnie Charter connue et appréciée de la plupart des agences de voyage qui affrètent ses avions, comme FRAM, Go Voyage, Look Voyages, Plein Vent Voyages, Point Afrique, Nouvelles Frontières, Voyamar, Karavel et Promovacances.

Quant aux avions utilisés par Air Méditerranée pour ses vols long courrier, les passagers peuvent embarquer sur un Boeing 767-300 ou un des deux Airbus A330-200 prêté par Monarch Airlines. Le Boeing 767 a été mis en service en avril 1997 et les Airbus A330 en mars et avril 1999, moins de 13 et 10 ans, des avions relativement jeunes pour des appareils de ce type.

Offres de séjours en République Dominicaine





Article rédigé le 9 Fév, 2010




Liens publicitaires




Marqué comme: , , , ,

10 Réponses »

  1. Bonjour
    C’est avec des gens comme « Huguette » que les français sont de + en + discrédités à l’étranger, et cela est vérifié à chaqu’un de mes voyages. C’est une honte de laisser des soit disant journalistes diffuser des aneries pareilles sans aucunes sanctions, ces gens veulent, toujours pareil, profiter du système pour récuperer quelques sous. Madame Huguette pensez plutôt à Haiti, faite un don comme moi, et arrétez de dire des conneries. On a même entendu avant d’embarquer que le pilote était ivre car il savait que l’avion était en mauvais état, que l’atterissage était prévu avec filets et pompiers etc….. Cette dame à elle seule a communiqué la psychose et nous a gaché notre dernier jour de vacances.

  2. Bonjour,
    Tout d’abord sur les faits, il y a bien eu un incident sur l’avion. Suite à son atterrissage à Samana, le pilote qui prenait son service (changement d’equipage à Samana) a inspecté l’avion et pris la decision de ne pas repartir. Le freins ont été changé le temps de faire venir la piece de Paris et de proceder à son remplacement. (32h de retard au total) Ce même pilote est finalement reparti le lendemain avec cet appareil il devait donc etre satisfait des reparations effectuées. A Samana nous n’avons pas eu d’info de Promo Vacances et la prise en charge (par la compagnie aerienne) autant pour avoir de quoi boire et manger (5h pour un sandwich et une boisson) que pour le transfert vers un lieu d’hebergement (6h ) a été particulierement long. L’attente de 7 heures en tout dans la salle de transit de l’aeroport a deja permis aux esprits de s’echauffer. Le lendemain les infos de Promovacances ont tardé ce qui a permis à toutes les rumeurs de se developper, nous n’avons rencontré un responsable que vers 18h30. Mais je ne pensais pas qu’un journaliste serieux puisse vraiment s’interesser à une poignée de touristes (je ne suis même pas sur qu’un B767 puisse contenir 400 passagers comme l’info a été donnée) coincée au bord de la mer Caraibe en pension complete dans un 4 etoiles, meme si la situation a provoqué des desagrements pour beaucoup.

  3. Bonjour,

    J’étais dans cet avion le weekend dernier, mais également 15 jrs auparavant pour me rendre en République Dominicaine. J »ai vu de la fumée qui sortait de l’un des trains d’atterrissage à notre arrivée. Les deux fois il n’a pas redécollé suite à des problèmes de freins. Par ailleurs nous avons rencontré d’autres touristes qui eux n’étaient en vacances qu’une semaine. Après leur attérissage en République Dominicaine (il y a donc 1 semaine), de nouveau l’avion a dû rester au sol toujours à cause de problèmes de freins. Donc en 3 semaines, l’avion est resté cloué au sol 3 fois après son attérissage en République Dominicaine.

    Cet article ne parle que du weekend dernier en niant la réalité des problèmes techniques de cet avion : « Sans réellement connaître les raisons de ce retard, certains évoquent des problèmes de freins à répétition sur cet avion ».

    Cela s’appelle de la désinformation, non ?! Je m’interroge sur la fiabilité des autres articles de ce site !

  4. « Cela s’appelle de la désinformation, non ?! Je m’interroge sur la fiabilité des autres articles de ce site ! »

    Faites-vous partie JEZ de ce groupe de touristes que les autres vacanciers accusent de leur avoir gâcher leurs vacances avec des insinuations apparemment sans fondements ?

    Sachez que le fond de tous les articles de ce magazine est toujours vérifié auprès de sources sûres avant qu’ils ne soient publiés. Que cet avion avait un problème technique, personne ne l’a caché, pas même le PDG de la compagnie Air Méditerranée, Antoine Ferretti, comme c’est écrit dans cet article.

    Alors ne cherchez pas à inverser les rôles dans le domaine de la désinformation.

  5. 3 incidents consécutifs, cela nécessiterait peut-être le pluriel à « problème technique », non ?

    Je ne suis pas intervenu dans les opinions exprimés par les touristes, car je n’avais pas assez d’éléments objectifs pour me fonder un avis. Par contre j’ai respecté les différentes sensibilités qui se sont exprimées.

    Salutations.

  6. Bonjour,
    Il y a partout des personnes influençables et souvent de mauvais leaders, la compagnie aérienne a, selon moi, respecté ses engagements : après réparation, la majeure partie des 400 voyageurs a pris le même avion pour arriver sur Paris sans encombre, la honte se trouve plutôt du côté du journaliste qui a donné un écho démesuré aux revendications d’Huguette.
    J’en tiens pour preuve que toutes les informations à ce sujet non pas été mises à jour sur le site du Parisien.fr.
    Les avions comme les voitures tombent en panne, les compagnies aériennes prennent toutes les dispositions pour que l’avion reste le moyen de transport le plus sur.

  7. J’étais dans ce vol 5084 qui a atterrit à Samana, mais n’est pas reparti pour Punta Cana suite à un incident de frein. Après qques heures d’attente … et un trajet de 5 h 30 en car, nous sommes arrivés à l’hôtel.

    Qques désagréments, certes, mais un mois plutôt … à qques centaines de km de là, il y avait eu plus de 200 000 morts ……….

    donc ……….

    bien cordialement

    vb

  8. Bonjour à vous ;

    Je suis assez surpris de lire ce que je lis ici à propos de cet incident… J’étais un des passager de ce fameux vol au départ de Punta-Cana ; j’ai vu cet avion se poser sur l’aéroport de Punta-Cana (en provenance de Samana) et ai pu constater (comme bon nombre d’ailleurs…) que lors de son atterrissage une énorme fumée et quelques flammes s’échappait de son train gauche (flammes s’étant de suite éteinte avant même que les pompiers n’arrivent à l’avion).

    Effectivement nous avons attendu quelques heures à l’aéroport avant d’être logés dans des hôtels du coin, nous avons décollé le lendemain à 2h00 (21h00 heure locale) pour arriver à Orly avec 28 ou 29 heures de retard.

    Ce qui me chagrine dans cette affaire en dépit de cet incident technique (le pilote nous ayant expliqué dans l’avion que l’étrier de train avait dû venir de France, et qu’un pneu avait été changé) c’est le comportement assez pitoyable d’Air Méditerranée. En effet, alors que chacun avait besoin d’un justificatif de retard pour son boulot (quand on doit arriver un dimanche et qu’on ne se pose qu’un lundi encore faut-il pouvoir le justifier à son employeur), absolument personne de la compagnie ne nous attendait pour nous délivrer ledit justificatif. J’ai vu un passager appeler devant moi Air Méditerranée pour savoir ce qu’il en était et ce n’est qu’au bout de 3/4 d’heure ou d’une heure qu’un représentant est arrivé avec une dizaine ou une quinzaine de justificatifs (pour 300 ou 400 passagers) et a aussitot tourné les talons comme un voleur, bravo.

    Normalement Air Méditerranée (comme toute compagnie aérienne ) est tenue légalement d’indemniser les passagers pour le retard subit, et force est de constater que – pour ma part – rien n’est fait ; pas plus d’excuse de leur part que d’indemnisation, merci.

  9. Complément d’information :

    Je reviens vers vous suite à mon précédent message puisque j’avais un mal infini à comprendre ce qui était dit ici en regard de ce que j’avais pu vivre moi-même.

    Il semble en effet que l’incident relaté ici date de début février, alors que celui dont j’ai été victime SUR LE MEME AVION (avec curieusement le même numéro de vol) date lui du 23 janvier.

    Du coup, ce qui m’ennuie, c’est de voir qu’un avion immobilisé au sol pour un problème technique occasionnant la bagatelle de 28 heures de retard soit victime du même problème technique 15 jours après le notre et en occasionne de nouveau plus de 30 heures.

    Limite sérieux Air Méditerranée quand-même.

  10. Comment obtenir réparation pour le retard du vol, la perte de temps et les autres préjudices causés par Air Méditerranée et Karavel / Promovacances.com ?

    Même sans assurance, il est possible de demander:

    – 600 euros par passagers pour le préjudice qui résulte de la perte de temps (voir article 7 du Règlement (CE) 261/2004 et point 61 des affaires jointes C-402/07 et C-432/07, la CJCE ayant très récemment décidé qu’« il convient de constater que les passagers de vols ret…ardés peuvent invoquer le droit à indemnisation prévu à l’article 7 du règlement n°261/2004 lorsqu’ils subissent, en raison de tels vols, une perte de temps égale ou supérieure à trois heures, c’est-à-dire lorsqu’ils atteignent leur destination finale trois heures ou plus après l’heure d’arrivée initialement prévue par le transporteur aérien »
    – réparation de tous les préjudices distincts causés par le retard du vol: perte de salaire, frais de transport, frais de communication dans l’attente, etc…

    Vous pouvez dans un premier temps mettre en demeure la SA AIR MEDITERRANEE (si… See moreège social: Aéroport de Tarbes Osun Lourdes, 65290 Juillan, Président FERRETTI Antoine) et la SAS KARAVEL (17 rue de l’Echiquier, 75010 Paris, Président M. DE MENDONCA Alain), puis, à défaut de réponse de leur part dans un délai raisonnable et après 1 ou 2 relances, vous pouvez saisir le juge de proximité compétent par une déclaration au greffe du Juge de proximité (ici, situé au Tribunal d’Instance de Paris 10ème, Mairie, 52 Rue du Château d’Eau, 75010 Paris).

    Pour un modèle de Déclaration au Greffe du Juge de Proximité:
    http://www.documentissime.fr/modele-declaration-au-greffe-du-juge-de-proximite-824.html

    Lien vers le règlement (CE) 261/2004:
    http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ%3AL%3A2004%3A046%3A0001%3A0007%3AFR%3APDF

    Lien vers les affaires jointes C-402/07 et C-432/07:
    http://curia.europa.eu/jurisp/cgi-bin/gettext.pl?where&lang=fr&num=79908880C19070402&doc=T&ouvert=T&seance=ARRET

Laisser un Commentaire