Actualité du voyage en France et dans le Monde

Autoroute en faillite en Espagne

Par • Catégorie: Actualité

Annonce publicitaire :



La société concessionnaire de l’autoroute à péage Madrid-Toledo (AP-41), la CEASA, a demandé un rééchelonnement de sa dette qui a atteint 530 millions d’euros.

Il s’agit de la première des dix autoroutes en Espagne menacées de faillite en raison de la chute du trafic et du surcoût d’expropriation dix fois supérieur à ceux prévus avant leur construction.

La CEASA avait reçu la concession de l’autoroute Madrid-Toledo pour une période de 36 ans et ses droits s’étendent jusqu’au 22 février 2040 avec une extension possible jusqu’en 2044 sous certaines conditions.

Aujourd’hui, la CEASA doit 380 millions d’euros aux banques qui ont financé la construction de cette autoroute et 150 millions d’euros aux propriétaires des terres qui ont été expropriées.

Cet autoroute de 71,5 kilomètres de longueur a été inaugurée en 2006 et dispose de 9 accès et d’une aire de service entre Madrid et Tolède. Sa mise en service a permis de réduire la durée du trajet entre les deux villes de 30 minutes.

Le projet initial prévoyait une connexion avec les villes de Ciudad Real et de Cordoue, mais la conjoncture économique n’a pas permis cette extension.

Le Ministère du Développement a annoncé qu’il allait mettre en place une série de mesures pour venir en aide aux autoroutes. Un budget de 289 millions d’euros a été débloqué pour accorder des prêts participatifs à ces autoroutes en difficulté.

Le Ministère du Développement pourra compenser les pertes jusqu’à hauteur de 80% du trafic prévu et cela jusqu’en 2021. On estime que le trafic autoroutier est 40% inférieur à ce qu’il était avant la crise.

Le Gouvernement pourrait également étendre la durée de la concession et de la gestion des autoroutes, et favoriser la fusion entre les concessionnaires.

Mais le Gouvernement n’écarte pas la possibilité non plus de reprendre les autoroutes qui ne réussiraient pas à résoudre leurs problèmes en les intégrant au sein de l’organisme public Seitt (Sociedad Estatal de Infraestructuras del Transporte Terrestre).

Il y a actuellement une dizaine d’autoroutes en difficultés en Espagne, et les dettes des entreprises espagnoles qui en ont la concession (Ferrovial, Sacyr, ACS, OHL, Acciona, Abertis, Globalvía et d’autres) atteignent les 3 milliards d’euros.

Parmi les autoroutes en difficultés figurent les radiales de Madrid, celle qui relie la capitale à l’aéroport de Barajas et l’autoroute entre Cartagena et Vera.

Ana Pastor, la Ministre du Développement, n’écarte pas la mise en place de mesures supplémentaires pour trouver des fonds au financement des autoroutes comme une Eurovignette pour tous les camions qui utiliseraient ces voies de circulation, ou la création de péages supplémentaires.

Séjour en Espagne : comparez les prix

Hôtels à Madrid

Voyage en Espagne





Article rédigé le 13 Mai, 2012




Liens publicitaires




Marqué comme: , ,

Laisser un Commentaire