Actualité du voyage en France et dans le Monde

La plus haute tour du monde en Equateur

Par • Catégorie: Actualité

Annonce publicitaire :



C’est le projet un peu fou qu’envisage l’Equateur, en construisant une tour de 1,6 km sur la ligne imaginaire de l’équateur qui passe au nord de Quito.

La tour serait construite par l’architecte Uruguayen Rafael Viñoly à « La Mitad Del Mundo », la ligne qui sépare l’hémisphère nord de l’hémisphère sud.

Appelée « La Torre del Sol » (La Tour du Soleil), l’édifice de 1609 mètres de hauteur (un mile terrestre) rendrait hommage au passé indigène de l’Équateur.

La tour aura une forme hélicoïdale avec une base de 300 mètres de diamètre, quatre plateformes d’observation et un ascenseur qui permettra d’atteindre une altitude de 4 450 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Le but est d’attirer davantage de touristes à « La Mitad del Mundo », ce lieu symbolique à 13 kilomètres de Quito où se dresse déjà un obélisque de 30 mètres de hauteur et qui reçoit 875 000 visiteurs par an.

Selon Gustavo Baroja, Gouverneur de la Province de Pichincha et principal partisan de ce projet, La Tour du Soleil pourrait tripler le nombre de touristes sur ce lieu mythique.

« Nous voulons que cette tour soit un symbole mondial qui représente ce que nous sommes », a déclaré Gustavo Baroja en précisant que pour construire un tel édifice de 1,6 km de hauteur il faudra restructurer le parc.

Actuellement, l’édifice le plus élevé du monde se trouve à Dubaï, aux Émirats Arabes Unis, une construction de 828 mètres de hauteur appelée Burj Khalifa.

Le Gouverneur de Pichincha a souhaité ajouter que le projet rendrait hommage aux Quitu-Cara, une ancienne civilisation qui fut la première a établir la latitude zéro dans la « Vallée Sacrée de l’Équinoxe ».

La tour serait construite à l’endroit précis où passe la parallèle de la latitude zéro, corrigeant une erreur de 200 mètres au nord-ouest.

Le monument actuel a été construit en 1979 pour rendre hommage à la mission française qui arriva en Équateur en 1736 dans le but d’étudier la dimension de la terre.

L’œuvre a été proposée à plusieurs architectes de renom comme Oscar Niemeyer ou Santiago Calatrava, mais c’est Rafael Viñoly qui a été retenu pour ce projet un peu fou dans un pays sous la menace des volcans et des tremblements de terre.

Selon les organisateurs de ce projet dont le coût est estimé à 200 millions de dollars, la construction de la plus haute tour du monde pourrait commencer en 2014.

Rafael Viñoly est installé à New York, aux États-Unis, et a réalisé plusieurs œuvres importantes dans ce pays. Il a également dessiné le Forum International de Tokyo, la Tour Mahler 4 d’Amsterdam, le Curve Theatre de Leicester et le nouveau terminal de l’aéroport International de Carrasco à Montevideo.

Hôtels à Quito

Voyage en Equateur





Article rédigé le 15 Nov, 2012




Liens publicitaires




Marqué comme: , , ,

Laisser un Commentaire