Actualité du voyage en France et dans le Monde

Le Honduras crée une taxe de sécurité aérienne de 34 dollars

Par • Catégorie: Actualité

Annonce publicitaire :



Le Congrès National du Honduras a approuvé un contrat entre le Ministère de l’Intérieur et l’entreprise américaine Securiport pour installer un système biométrique pour les contrôles.

Afin de financer ce système le Gouvernement du Honduras va imposer une nouvelle taxe de sécurité aérienne de 34 dollars : 17 $ à l’entrée du pays et 17 $ à la sortie.

Cette taxe de 34 $ sera payée par tous les passagers (nationaux et étrangers) dans les aéroports internationaux du Honduras. Le Gouvernement compte récupérer près de 270 millions de dollars en prenant en compte les 800 000 passagers qui ont utilisés les quatre aéroports internationaux en 2011.

Securiport va également installer des équipements informatiques et de vidéo pour surveiller les mouvements migratoires. Selon le contrat signé avec le Ministère de l’Intérieur, la compagnie américaine investira 31,6 millions de dollars pour installer ces systèmes, une somme qui sera amortie en seulement deux ans.

Cette nouvelle taxe a été dénoncée par le Conseil Hondurien de l’Entreprise Privée (Cohep) qui pénalise les compagnies aériennes puisqu’elles devront inclure ce nouvel impôt dans le prix des billets d’avion.

Le visiteur étranger qui souhaite se rendre au Honduras devra donc payer 71,80 $ de plus que le prix de son billet d’avion puisqu’il devra payer 34 $ de taxes de sécurité en plus des 37,80 dollars de taxe de sortie qui lui sont demandé lors de son départ.

Le voyageur hondurien n’est guère mieux loti puisqu’il devra lui aussi s’acquitter de la taxe de sécurité et d’une taxe de sortie de 34,80 dollars.

Hôtels à Tegucigalpa

Voyage au Honduras





Article rédigé le 9 Jan, 2012




Liens publicitaires




Marqué comme: , , , ,

Laisser un Commentaire