Actualité du voyage en France et dans le Monde

Une ancienne cité Maya découverte au Guatemala

Par • Catégorie: Actualité

Annonce publicitaire :



Les archéologues ont découvert l’ancienne cité Maya de Holtun au cœur de la Jungle du Peten grâce une technique de cartes en 3D qui leur a révélé les contours des édifices.

La pyramide de la cité de Holtun (ou Tête de Pierre) a été découverte pendant que les archéologues réalisaient des mesures électroniques, relevant une élévation sur le terrain.

Le site était connu depuis longtemps par la population locale mais personne ne savait où le situer dans la forêt tropicale du Guatemala. Grâce aux outils en leur possession, les archéologues ont localiser l’emplacement exact d’une pyramide de 7 étages, un observatoire astronomique, une aire de jeu de pelote et plusieurs demeures et autres édifices.

Ce n’est cependant pas la première fois qu’un site archéologique est découvert en utilisant des technologies modernes puisque Google Earth a permis de mettre à jour plusieurs trésors enfouis depuis des siècles en Arabie Saoudite.

Selon Brigitte Kovacevich, responsable de la mission, les archéologues ont tendance à chercher des pyramides ou des temples imposants pour trouver les tombes des rois. Mais c’est sans prendre en compte que durant la période tardive du Pré classique Moyen (entre 600 et 300 avant J.C), le roi n’était pas encore au centre de l’univers, donc il était enterré dans une chambre funéraire situé dans une simple maison en pierre.

La Cité de Holtun, nommée également « Tête de Pierre » en raison des masques géants découverts sur les lieux, pourrait mettre en évidence le mode de vie des Mayas dans les cités secondaires éloignées des grandes métropoles comme Tikal.

Selon les archéologues, Holtun aurait été habitée entre 600 avant J.C. et jusqu’en 900 après J.C. par une population atteignant les 2000 individus dans une cité mesurant 500 m sur 1000 m environ.

Les structures de la cité sont actuellement enfouies sous plusieurs mètres de terre et de végétaux qui on recouvert les lieux, invisibles aux yeux des profanes.

La pyramide découverte à Holtun ressemble à une montagne enveloppée par la forêt, a déclaré Brigitte Kovacevich. Il faut avouer que le site est bien caché et les archéologues en ont eu connaissance qu’au début des années 1990 en suivant les pilleurs de sites archéologiques.

Les pilleurs recherchaient des masques en stuc massif dont certains mesurent jusqu’à trois mètres, creusant des tunnels pour accéder à la cité enterrée. Ces masques ornaient le toit de certains des bâtiments parmi les plus importants.

Brigitte Kovacevich est tombée sous le charme du temple de Holtun avec ses masques en stuc finement décorés, situés de part et d’autres de l’escalier, représentant des figures humaines, des jaguars et autres formes.

Les couleurs prédominantes à Holtun sont le rouge sang, le blanc lumineux et le jaune moutarde. On y a découvert des peintures murales aux motifs géométriques et des scènes de la mythologie Maya.

Holtun était également un site où de grandes cérémonies rituelles rassemblaient autour du temple principal non seulement les 2000 habitants de la cité, mais aussi ceux qui vivaient dans les environs.

C’est bien sûr au cours des solstices et des équinoxes que la foule était la plus nombreuse, rassemblée autour de l’observatoire astronomique pour voir le roi communiquer avec le soleil.

Voyage au Guatemala

Hôtels à Antigua





Article rédigé le 30 Avr, 2011




Liens publicitaires




Marqué comme: ,

Laisser un Commentaire