Actualité du voyage en France et dans le Monde

La République Dominicaine va développer le tourisme en Haïti

Par • Catégorie: Actualité

Annonce publicitaire :



La République Dominicaine souhaite participer au développement du tourisme en Haïti dès que la situation se normalisera après le terrible tremblement de terre qui a dévasté son voisin.

C’est ce qu’à déclaré le ministre dominicain du Tourisme, Francisco Javier García, lors d’une conférence de presse à la Fitur (le salon du tourisme espagnol).

Le ministre du Tourisme a salué la générosité du peuple dominicain qui s’est montré solidaire des haïtiens. Il a été impressionné par la longueur des files d’attente pour donner son sang.

Si la frontière entre les deux pays est un point important de collecte du sang, beaucoup de dominicains se sont rendus en Haïti pour donner le leur directement.

Francisco Javier García a également parlé de la situation dans son pays en assurant que la République Dominicaine n’a souffert d’aucun dégât, ni dans les stations touristiques qui fonctionnent tout à fait normalement, ni dans le reste des provinces.

Les différents organismes dominicains du tourisme, publics et privés, se sont rendus à Port au Prince pour apporter leur aide. Ils assurent que le tourisme sera aussi, dans un futur proche, un des piliers de la reconstruction économique de Haïti.

Avant la catastrophe, le Secrétariat du Tourisme Dominicain était déjà en contact avec les autorités touristiques de Haïti pour parler du développement du tourisme dans ce pays. Ces travaux reprendront dès que la situation du pays le permettra.

Si Haïti est beaucoup moins privilégiée que son voisin au niveau des plages et des forêts tropicales, le pays possède cependant de belles curiosités touristiques comme la citadelle Laferrière juchée à 900 mètres d’altitude, la plus grande forteresse des Antilles.

Cette citadelle se trouve près de Cap-Haïtien, au pied du Morne-Rouge, une destination à ne pas négliger avec plusieurs monuments historiques dans la région comme Vertières, Fort Belly, Fort Picolet, Fort Magny, Fort-aux-Dames ou Fort Saint-Joseph.

Labadie est également un des sites les plus importants pour le tourisme en Haïti, une station balnéaire privée louée à la compagnie de croisières Royal Caribbean International.

Les bateaux de la Royal Caribbean International y accostent lors de leur escale haïtienne des croisières aux Caraïbes, et les passagers peuvent profiter des cinq plages de la station balnéaire situé au nord du pays.

L’île de la Tortue, ancien bastion des pirates au 17ème siècles, est une île située au nord de Haïti qui possède un gros potentiel touristique avec de belles plages et des vestiges historiques provenant de l’histoire des pirates, des corsaires et des flibustiers qui ont écumé la Mer des Caraïbes, à l’affut des galions espagnols chargés de trésors.

Pendant cette conférence de presse, Francisco Javier García a également souligné les bons résultats obtenus par la République Dominicaine au cours de ces derniers mois.

Les prévisions tablaient sur une chute de fréquentation touristique de 10 à 20% mais la République Dominicaine a enregistré une hausse de 1%, un des rares pays de la zone Caraïbes qui a progressé dans ce secteur d’activité.

Selon le ministre un des facteurs de réussite du tourisme dans son pays, c’est la gentillesse du peuple dominicain, un élément qui n’a rien à voir avec l’éducation mais qui se trouve dans le caractère de la population.

Les visiteurs étrangers soulignent eux mêmes cette attitude, appréciant le contact avec les dominicains qui viennent à leur rencontre.

Pour l’année 2010, les prévisions pour la République Dominicaine sont optimistes et le ministre espère que son pays fera mieux que se maintenir à la première place des destinations touristiques, qu’il deviendra dans quelques années la première destination touristique en Amérique Latine.





Article rédigé le 24 Jan, 2010




Liens publicitaires




Marqué comme: , ,

Laisser un Commentaire