Actualité du voyage en France et dans le Monde

Le volcan Popocatépetl inquiète le Mexique

Par • Catégorie: Actualité

Annonce publicitaire :



Les autorités mexicaines ont élevé le degré d’alerte face au risque d’éruption du Popocatépetl et l’armée se prépare à évacuer la population au cas où le volcan entrerait en éruption.

Les habitants qui vivent à proximité du volcan qu’ils appellent familièrement « Don Gregorio », font des offrandes de maïs, de bière ou de pulque (alcool de cactus) pour que le Popocatépetl se calme.

Mais les autorités de la région n’ont guère confiance aux rites ancestraux des habitants et ont élevé le niveau d’alerte depuis le dimanche 12 mai afin de se préparer à évacuer près de 70 000 personnes qui vivent sur les flancs du volcan.

Le Centre National pour la Prévention des Catastrophes (Cenapred) a décrété l’alerte jaune phase trois, le dernier stade avant l’alerte rouge.

Si l’alerte rouge est déclenchée, les habitants de plusieurs communes des États de Mexico, Puebla, Morelos et Hidalgo devraient être déplacés. En cas d’éruption du Popocatépetl, les cloches des églises se mettraient à sonner et les habitants devront alors se rassembler sur la place principale en attendant que les militaires viennent les évacuer selon 10 routes déjà tracées vers des centres d’hébergement.

Situé à 70 kilomètres de la ville de Mexico et haut de 5 452 mètres, le Popocatépetl est entré en activité il y a une semaine, émettant des fragments incandescents et laissant s’échapper de son cratère des cendres qui retombent sur les villes voisines. L’aéroport de Puebla a d’ailleurs du fermer pendant quelques heures car une couche de cendres de 2 millimètres s’était déposée sur la piste.

2 000 personnes font partie du service d’intervention et une zone de sécurité à été mise en place dans un rayon de 12 kilomètres autour du volcan.

Le volcan Popocatépetl a eu une grosse activité entre 1919 et 1924 avant d’entrer dans une longue période de calme interrompue seulement par quelques petites fumerolles. Malgré cette période de calme relatif, on a pu voir de la lave s’écoulait du cratère en 1994, en 1997 et en 2001.
Mais ces derniers jours, les fumerolles étaient accompagnées d’émissions d’eau et de gaz, puis un nuage de cendre s’est formé au-dessus des communes environnantes.

Hôtels à Mexico

Voyage au Mexique





Article rédigé le 14 Mai, 2013




Liens publicitaires




Marqué comme: , , ,

Laisser un Commentaire