Actualité du voyage en France et dans le Monde

Ouverture du nouvel aéroport de Quito

Par • Catégorie: Actualité

Annonce publicitaire :



Le nouvel aéroport international de Quito, situé sur le territoire de Tababela à 2400 mètres d’altitude, sera mis en service à partir du 12 octobre 2012.

Ce nouvel aéroport situé à 18 kilomètres du centre de Quito, en Équateur, remplacera l’aéroport International Mariscal Sucre qui se trouve à 5 kilomètres seulement du centre ville et qui n’offrait plus de possibilités d’extension.

Afin d’éviter les problèmes avec un aéroport aussi proche de la ville, les autorités équatoriennes ont donc préféré construire un nouvel aéroport plus éloigné mais offrant une plus grande capacité d’accueil.

Le nouvel aéroport fait partie d’un vaste projet visant à créer la première aérotropolis d’Amérique Latine qui comprendra une zone franche, un parc technologique et un parc logistique.

D’autre part, le nouvel aéroport de Quito disposera d’une piste de 4100 mètres de longueur, ce qui lui permettra de recevoir tous les types d’avions existant.

Le projet a commencé en juillet 2006 et il a été confié en concession pour 35 ans à Canadian Commercial Corporation, l’entreprise chargée de sa conception et de sa construction.

Avec sa technologie de pointe, l’aéroport international de Quito a été reconnu par l’ONU pour sa construction qui respecte l’environnement.

Sa piste de 4100 mètres de longueur dispose d’une zone de sécurité de 300 mètres de chaque côté. L’aéroport possède un terminal pour les passagers de 38 000 m² et un terminal pour le fret de 42 000 m².

avec une hauteur de 41 mètres, il possède la tour de contrôle la plus haute d’Amérique Latine. Les parkings de l’aéroport peuvent accueillir jusqu’à 1000 véhicules.

Avec une superficie totale de 1500 hectares, le nouvel aéroport de Quito pourra recevoir 5 millions de passagers par an. La structure a été conçue pour pouvoir résister à des séismes de 9 sur l’échelle de Richter, et les installations disposent d’un système contre les incendies pouvant résister à des températures atteignant les 700 degrés.

Pour réaliser la piste d’atterrissage et les couloirs de roulage il a fallu 450 000 m² de bitume. L’épaisseur de la couche de bitume est de 70 centimètres.

L’aéroport dispose de 45 postes de stationnement pour les avions et sa capacité de fret est de 250 000 tonnes, le double de ce que permet l’aéroport Mariscal Sucre.

L’aéroport est équipé des appareils les plus avancés pour recevoir les signaux des satellites météorologiques.

Pour le Gouvernement Équatorien le nouvel aéroport permettra de répondre à la demande de plus en plus importante de visiteurs étrangers qui souhaitent visiter ce pays andin.

Cet aéroport qui offrira de nombreux vols vers le Canada, les États-Unis et l’Europe favorisera les échanges commerciaux et on prévoit la création de 6000 emplois à son ouverture.

Le 2 juillet 2012, un Boeing 757 de la compagnie aérienne American Airlines atterrira sur la piste du nouvel aéroport de Quito afin de tester les installations du « Quiport » ou de ce qui sera vraisemblablement appelé « aéroport de Tababela ».

Séjour en Équateur : comparez les prix

Hôtels à Quito

Voyage en Equateur





Article rédigé le 25 Juin, 2012




Liens publicitaires




Marqué comme: , , ,

Laisser un Commentaire