Actualité du voyage en France et dans le Monde

Les 12 grains de raisin du Nouvel An

Par • Catégorie: Informations

Annonce publicitaire :



La tradition des 12 grains de raisin à avaler pendant les 12 coups de minuit vient d’Espagne et s’est diffusée dans de nombreux pays d’Amérique Latine.

Cette coutume est apparue à la fin du 19ème siècle pour ridiculiser l’aristocratie espagnole et s’opposer aux décisions de la Ville de Madrid, selon les informations données par le Conseil de Régulation de la Dénomination d’Origine « Raisin emballé de Vinalopó », une société d’Alicante qui tous les ans fournit 120 000 tonnes de raisin pour le réveillon du Nouvel An.

Selon José Bernabéu, le président de la société, la tradition des 12 grains de raisin était à l’époque un acte satyrique et contestataire vis à vis de l’aristocratie et la Ville de Madrid.

Au cours des dernières décennies du 19ème siècle les familles aristocrates espagnoles, influencées par leurs homologues françaises, avaient l’habitude d’organiser des rencontres privées pour fêter la fin de l’année.

Durant ces festins le Champagne coulait à flot et on servait du raisin pour accompagner cette boisson pétillante et enivrante. Mais pour le peuple espagnol cette coutume n’était rien d’autre qu’un raffinement de la part de cette aristocratie arrogante.

A cela s’ajouta en 1882 un décret promulgué par la Ville de Madrid qui sanctionnerait toute activité bruyante des madrilènes pendant la période de Noël.

Remontés contre ce décret, les madrilènes décidèrent de sortir dans les rues le 31 décembre au soir pour se réunir à la Puerta del Sol afin de manger des grains de raisins, imitant les aristocrates qui eux avaient le droit de faire la fête.

L’événement fut relaté par de nombreux journaux et c’est à partir de cette date que la tradition des 12 grains de raisin s’est répandue en Espagne.

Dès le 29 décembre 1898 le journal El Imparcial publia un article sur les producteurs de raisin qui faisaient la promotion des « raisins de la chance ».

Quatre ans plus tard, ce même journal fait part de la réaction de l’aristocratie espagnole qui a également adopté la tradition populaire des raisins de la chance lors de leurs festins.

A partir de ce moment les grains de raisins ne sont plus seulement un des éléments accompagnant les fêtes, ils deviennent indispensables au réveillon du 31 décembre.

Hôtels à Madrid

Voyage en Espagne





Article rédigé le 31 Déc, 2012




Liens publicitaires




Marqué comme: , , ,

Laisser un Commentaire