Amérique Latine Recherche et Réservation de Billet d'avion Voyage en Amérique Latine

Magazine du Tourisme

Actualité du voyage en France et dans le Monde

Une taxe de réciprocité pour entrer en Argentine

Par Americas • Catégorie: Informations

Suivant les mesures déjà prises par ses voisins le Brésil et le Chili, l’Argentine a décidé de faire payer une taxe de réciprocité à tous les ressortissants des pays qui demandent un visa aux argentins.

Les voyageurs venant de ces pays devront donc payer cette taxe en arrivant à l’aéroport de Buenos Aires, une taxe dont le montant variera selon la nationalité du visiteur.

Cette taxe affecte les touristes de 22 pays comme les États-Unis, le Canada ou l’Australie. Les Pays de l’Union Européenne qui n’exige pas de visas aux argentins sont par conséquent exemptés de cette taxe.

Les touristes australiens devront payer 100 dollars au moment de passer le contrôle de migration, les canadiens 70 dollars et pour les ressortissants des USA le droit d’entrée s’élèvera à 131 dollars.

Cette taxe, applicable depuis le lundi 27 décembre 2009, pourra être réglée en liquide, dollars ou pesos argentins, par carte bancaire ou chèque de voyage.

Les voyageurs qui se rendent en Argentine par avion ont été informés de cette nouvelle mesure par les compagnies aériennes. Si la taxe est actuellement perçue uniquement à l’aéroport de Ezeiza, le gouvernement argentin n’exclue pas d’étendre cette mesure aux frontières terrestres.

L’Argentine n’émettra donc pas de visas pour ces ressortissants mais leur fera payer une taxe équivalente à celle que paieraient les argentins qui se rendent vers les pays ou un visa leur est demandé.

L’Argentine espère réunir 40 millions de dollars avec cette nouvelle taxe, argent qui servira à l’informatisation et la modernisation des systèmes de contrôles migratoires aux frontières du pays afin de respecter les normes internationales par rapport à l’identification biométrique.

La Chambre Argentine du Tourisme s’était opposée en vain à l’application du décret 1654/2008 qui, selon le président de la CAT Juan Mirenna, découragerait les touristes touchés par cette mesure.





Article rédigé le 31 déc, 2009

Envoyer cet article à un ami Envoyer cet article à un ami


Liens publicitaires




Marqué comme: , ,

Laisser un Commentaire

Americas - Découvrez un nouveau monde
| © Americas-fr, 1999-2013 | Publicité | Contacts |


statistiques Hit-Parade Top Voyage