Amérique Latine Recherche et Réservation de Billet d'avion Voyage en Amérique Latine

Magazine du Tourisme

Actualité du voyage en France et dans le Monde

Les plus belles citations de voyage

Par Americas • Catégorie: Informations

Si vous cherchez une raison pour partir vous trouverez ci-dessous de nombreuses citations sur le voyage faites par d’illustres personnages, des phrases pour la plupart pleines de bon sens et qui devraient être suffisantes pour vous décider à faire votre valise.

Je pourrais vous affirmer que voyager c’est découvrir d’autres mondes, des paysages extraordinaires, des populations attachantes, que partir c’est aller à la rencontre des autres, respirer un autre air, ressentir d’autres émotions, goûter de nouvelles saveurs.

Je pourrais aussi tenter de vous convaincre en vous disant que “voyager c’est sortir de sa routine pour s’étonner de celle des autres tant nos cultures sont différentes”, mais je n’ai malheureusement pas le talent de ces hommes célèbres qui savent jouer avec les mots pour donner plus de poids à leurs citations.

C’est donc à ces auteurs de talents que je confie la tâche de vous persuader de rêver plus loin en imaginant d’autres lieux, proches ou lointains, mais jamais inaccessibles pour celui qui veut vraiment voyager.

Citations sur le voyage

  • Je réponds ordinairement à ceux qui me demandent la raison de mes voyages : que je sais bien ce que je fuis, mais non pas ce que je cherche. (Montaigne)
  • Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage. (Joachim Du Bellay)
  • Il est bon de voyager quelques fois; cela étend les idées et rabat l’amour-propre.(Sainte-Beuve)
  • Le voyage est une espèce de porte par où l’on sort de la réalité comme pour pénétrer dans une réalité inexplorée qui semble un rêve. (Guy de Maupassant)
  • L’important arrive non pas au terme de la route, mais bien avant, pendant le trajet lui-même. (Pavic)
  • Un voyage se passe de motif. Il ne tarde pas à prouver qu’il se suffit à lui-même. (Nicolas Bouvier)
  • Il y a bien de la différence entre voyager pour voir du pays ou pour voir des peuples. Le premier objet est toujours celui des curieux, l’autre n’est pour eux qu’accessoire. (Jean Jacques Rousseau)
  • Un voyage de mille milles commence par le premier pas. (Lao Tseu)
  • Le plus grand voyageur est celui qui a su faire une fois le tour de lui-même. (Confucius)
  • Le vrai voyageur ne doit avoir aucun objectif. (Gao Xingjian)
  • A quoi sert de voyager si tu t’emmènes avec toi ? C’est d’âme qu’il faut changer, non de climat. (Sénèque)
  • Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n’en lisent qu’une page. (Saint Augustin)
  • On ne voyage pas pour chercher son destin mais pour fuir l’endroit d’où on est parti. (Miguel de Unamuno)
  • Pour voyager heureux, voyagez léger. (Saint Exupéry)
  • Le voyage touche à sa fin. Mais la fin est un objectif, pas une catastrophe. (George Sand)
  • La vie est un long champ à cultiver. Voyager, c’est y semer la diversité de la Terre. Voyager, c’est l’embellir des couleurs du monde. (Lesven)
  • Qui a l’habitude de voyager sait qu’il arrive toujours un moment où il faut partir. (Paolo Coelho)
  • Un des grands malheurs de la vie moderne, c’est le manque d’imprévu, l’absence d’aventures. (Théophile Gautier)
  • Rien ne développe l’intelligence comme les voyages. (Emile Zola)
  • Qu’est-ce qu’en général qu’un voyageur ? C’est un homme qui s’en va chercher un bout de conversation au bout du monde. (Barbay d’Aurevilly)
  • Mais les vrais voyageurs sont ceux-là seuls qui partent. Pour partir, cœurs légers, semblables aux ballons, de leur fatalité jamais ils ne s’écartent, et, sans savoir pourquoi, disent toujours : Allons ! (Charles Beaudelaire)
  • L’homme qui veut s’instruire doit lire d’abord, et puis voyager pour rectifier ce qu’il a appris. (Casanova)
  • Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux. (Marcel Proust)
  • Il n’y a d’homme plus complet que celui qui a beaucoup voyagé, qui a changé vingt fois la forme de sa pensée et de sa vie. (Lamartine)
  • Voyager, c’est naître et mourir à chaque instant. (Victor Hugo)
  • On a dit que les voyages font tort à l’amour, parce qu’ils donnent des distractions; on a dit aussi qu’ils le fortifient, parce qu’ils laissent le temps d’y rêver. (Alfred de Musset)
  • Les voyages sont l’éducation de la jeunesse et l’expérience de la vieillesse. (Francis Bacon)
  • Les grands voyages ont ceci de merveilleux que leur enchantement commence avant le départ même. On ouvre les atlas, on rêve sur les cartes. On répète les noms magnifiques des villes inconnues. (Joseph Kessel)
  • Le plus beau voyage, c’est celui qu’on n’a pas encore fait. (Loick Peyron)
  • On ne fait pas un voyage. Le voyage nous fait et nous défait, il nous invente. (David Le Breton)
  • Pour bien aimer un pays il faut le manger, le boire et l’entendre chanter. (Michel Déon)
  • Et il n’est rien de plus beau que l’instant qui précède le voyage, l’instant où l’horizon de demain vient nous rendre visite et nous dire ses promesses. (Milan Kundera)
  • Un bon voyageur ne doit pas se produire, s’affirmer, s’expliquer, mais se taire, écouter et comprendre. (Paul Morand)
  • Voyager ne sert pas beaucoup à comprendre mais à réactiver pendant un instant l’usage des yeux : la lecture du monde. (Italo Calvino)
  • Un voyageur est une espèce d’historien; son devoir est de raconter fidèlement ce qu’il a vu ou ce qu’il a entendu dire; il ne doit rien inventer, mais aussi il ne doit rien omettre. (Chateaubriand)
  • On voyage pour changer, non de lieu, mais d’idées. (Hippolyte Adolphe Taine)
  • Qui n’a pas quitté son pays est plein de préjugés. (Carlo Goldoni)
  • Il meurt lentement, celui qui ne voyage pas, celui qui ne lit pas, celui qui n’écoute pas de musique, celui qui ne sait pas trouver grâce à ses yeux. (Pablo Neruda)
  • Mais si vous êtes plutôt du genre à rester devant la télévision pour regarder les potins des stars ou les jeux télévisés d’Endemol, quelqu’un de blasé et que rien n’étonne quand on lui montre des images d’un autre pays, il y a de fortes chances que les voyages ne soient pas votre tasse de thé.

    Si malgré cela vous partez en voyage en râlant constamment sur le comportement des étrangers qui ne font jamais rien comme les autres, qu’ils ne sont même pas fichus de faire des croissants comme chez vous, que tout est plus beau chez vous qu’ailleurs et que vous êtes pressés de rentrer à la maison car vos programmes télévisés préférés vos manquent, il aurait sans doute été plus judicieux de ne pas partir.

    Mais rassurez-vous ! Vous n’êtes pas les seuls à ne pas aimer les voyages. D’autres personnages célèbres comme ceux présentés ci-dessous ont également exprimé leur peu de goût pour les voyages, sans doute en raison d’un ego surdimensionné qui les empêchait d’imaginer qu’il pouvait y avoir d’autres vérités ailleurs.

    Les auteurs pessimistes

    • Partir, c’est mourir un peu, c’est mourir à ce qu’on aime : on laisse un peu de soi-même en toute heure et dans tout lieu. (Edmond Haraucourt)
    • Ce serait une belle chose que de voyager, s’il ne fallait point lever si matin. (La Fontaine)
    • Le voyage n’est nécessaire qu’aux imaginations courtes. (Colette)
    • On voyage autour du monde à la recherche de quelque chose et on rentre chez soi pour le trouver. (G. Moore)
    • Lorsqu’on emploie trop de temps à voyager, on devient enfin étranger en son pays. (R. Descartes)
    • En somme, je m’aperçois que les voyages, ça sert surtout à embêter les autres une fois qu’on est revenu ! (Sacha Guitry)
    • Voyageur. Bah ! Ceux qui ont fait le tour du monde peuvent faire durer leur conversation un quart d’heure de plus. (Jules Renard)
    • Voyager, c’est bien utile, ça fait travailler l’imagination. Tout le reste n’est que déceptions et fatigues. (Céline)
    • Lorsque l’on voyage en avion on ne peut avoir que deux types d’émotions : l’ennui et la terreur. (Orson Welles)
    • Un autre personnage célèbre, l’ethnologue Claude Lévi-Strauss, a lui aussi exprimé sa haine pour les voyages et les explorateurs, mais c’était dans un autre contexte. Claude Lévi-Strauss est parti à la découverte des populations primitives de la forêt amazonienne, il a partagé leur vie et a observé comment leurs conditions de vie se dégradaient au contact de la civilisation.

      Le sentiment qu’a éprouvé Claude Lévi-Strauss, d’autres peuvent le ressentir en s’attachant aux populations qu’ils découvrent à force de de les côtoyer. On peut en venir à haïr les touristes quand ceux-ci semblent dépasser les bornes comme cela m’est arrivé en les voyant photographier à bout portant une femme Maya allaitant son bébé dans un petit village du Guatemala.

      Être un bon touriste c’est savoir se montrer discret à certains moments, observer avec humilité et un regard neuf les us et les coutumes des autres sans les perturber, et accepter leurs invitations comme un cadeau quand ils estiment que vous pouvez vous joindre à eux.

      Voyager c’est aussi savoir revenir à temps pour ne pas s’habituer au lieu que l’on visite, un peuple que l’on découvre, des paysages qui nous fascinent. En rentrant vous garderez graver à jamais dans votre mémoire et dans votre cœur des instants magiques qui vous permettront de vous évader tout le reste de l’année.

      Offres de séjours au Mexique





      Article rédigé le 25 mai, 2010

      Envoyer cet article à un ami Envoyer cet article à un ami


      Liens publicitaires




Marqué comme: ,

2 Réponses »

  1. [...] Beyond the vacations, Matador Network, Americas, lectures diverses, Web et papier) Share [...]

  2. la citation signée David Le Breton est à attribuer à Nicolas Bouvier : “On croit qu’on va faire un voyage mais bientôt c’est le voyage qui vous fait ou vous défait. “

Laisser un Commentaire

Americas - Découvrez un nouveau monde
| © Americas-fr, 1999-2013 | Publicité | Contacts |


statistiques Hit-Parade Top Voyage