Actualité du voyage en France et dans le Monde

Les Masaïs sur le point d’être expulsés du Serengeti

Par • Catégorie: Coup de Coeur

Annonce publicitaire :



Guerriers Masaï

Dans l’esprit de tous les gens, les Parcs Nationaux ont été créé pour préserver et protéger les richesses qu’ils contiennent, comme c’est le cas du Parc National du Serengeti en Tanzanie, une des plus grandes réserves de la vie sauvage au monde.

A l’intérieur de ce parc vivent depuis des siècles des hommes, des femmes et des enfants appartenant au peuple Masaï, mais ils seraient sur le point d’être expulsés.

Le Parc du Serengeti est une vaste plaine qui abrite les plus grands animaux de la savane africaine. C’est d’ailleurs un des meilleurs endroits d’Afrique pour observer la vie sauvage.

Chaque année, plus de 2 millions de buffles, de zèbres, de gnous et autres antilopes se déplacent dans le parc du Serengeti pour ce qu’on appelle la « grande migration ».

Au début du mois de mai, les animaux se déplacent du du sud vers l’ouest du Serengeti. Un peu plus tard une nouvelle migration les conduira jusqu’à la réserve nationale du Masai Mara, au Kenya.

Ces mouvements migratoires naturels ont amené les pays à réguler le transit, les visites, le développement des parcs et les aires habitées par les populations locales.

Il faut savoir que le Parc National du Serengeti n’est pas seulement une réserve animale, il y a aussi des gens qui y vivent, des milliers de Masaïs installés sur ces plaines depuis la nuit des temps.

Sur ces plaines, les Masaïs élèvent leur bétail et ont toujours respecté le rythme de la nature, sans jamais interférer dans les grandes migrations.

Mais le Gouvernement de Tanzanie vient de faire savoir qu’il interdira toute activité humaine dans un « couloir » du parc du Serengeti afin de faciliter et sécuriser la migration des animaux, et par conséquent les Masaïs qui vivent sur ces terres seront expulsés.

Mais les choses ne sont pas aussi claires et on soupçonne déjà le Gouvernement Tanzanien de préparer le passage pour octroyer par la suite un permis d’exploitation à une société qui propose des safaris.

La ONG AVAAZ, a décidé de défendre le peuple Masaï en adressant une pétition au président Jakaya Kikwete pour qu’il s’oppose « à toute tentative d’expulsion des Masaïs de leurs terres ancestrales ou de déplacement au profit de concessions étrangères ».

Au moment de la publication de cet article, la pétition avait déjà reçu plus de 1,7 millions de signatures. Pour la signer il vous suffit de vous rendre sur cette page : Mobilisez-vous aux côtés des Masaï.

Hôtels en Tanzanie

Voyage en Tanzanie





Article rédigé le 11 Avr, 2013




Liens publicitaires




Marqué comme: , , ,

Laisser un Commentaire