Actualité du voyage en France et dans le Monde

Surfer sur un volcan au Nicaragua

Par • Catégorie: Coup de Coeur

Annonce publicitaire :



Si vous aimez les sports extrêmes et les montées d’adrénaline, le volcan Cerro Negro au Nicaragua vous attend pour une séance de surf inoubliable le long de ses pentes.

Le Cerro Negro est le plus jeune volcan d’Amérique centrale et a connu 23 éruptions depuis 1850, la dernière ayant eu lieu au mois d’août 1999.

Depuis, le volcan Cerro Negro est devenu une des attractions touristiques du Nicaragua, attirant chaque année des milliers de touristes qui souhaitent vivre une expérience hors du commun.

L’ascension du Cerro Negro, culminant à 728 mètres d’altitude, est assez facile et depuis le sommet on découvrira un magnifique panorama sur la cordillère des Maribios, à 25 kilomètres de Leon.

Les plus téméraires ne manqueront pas de faire l’ascension avec leur planche pour dévaler les pentes du Cerro Negro, après s’être penché sur son cratère malgré les températures élevées.

Cette idée de faire du surf sur le Cerro Negro a germé dans la tête de l’australien Darryn Webb, propriétaire de l’hôtel Bigfoot situé dans le centre historique de Leon.

Darryn Webb cherchait un moyen de redescendre rapidement du volcan et il a eu l’idée d’utiliser une planche de surf, un matelas et même une porte de réfrigérateur pour glisser sur les pentes du Cerro Negro. Mais comme aucune de ces solutions étaient satisfaisantes, il a construit une sorte de traineau avec une planche de contreplaqué revêtu de formica pour réaliser son rêve.

Après avoir bien étudié le problème, Darryn Webb propose désormais cette activité aux touristes qui passent par son hôtel, moyennant 30 dollars pour glisser assis ou debout sur les pentes du volcan.

Avec une inclinaison de 41 degrés la descente est plutôt rapide puisque l’on atteint facilement les 80 km/h. Pour les surfeurs l’expérience est inoubliable, malgré les nuages de cendre qu’ils soulèvent lors de leur passage et le risque de tomber.

Apparemment les risques ne font pas peur aux touristes puisque l’on a comptabilisé jusqu’à maintenant plus de 17 000 casse-cou qui ont fait l’ascension du Cerro Negro avec leur planche.

Amusante pour certains, terrifiante pour d’autres, la descente a été cependant jugée inoubliable par tous ceux qui l’ont effectuée, une expérience qui valait la peine malgré quelques petites blessures pour certains d’entre eux.

Après cette descente épique, les touristes se retrouvent au BigFoot Hostel de Darryn Webb, dégustant de délicieux mojitos pour se remettre de leurs émotions dans un cadre très accueillant.

Hôtels à Leon

Voyage au Nicaragua





Article rédigé le 1 Fév, 2013




Liens publicitaires




Marqué comme: , , , ,

Une Réponse »

  1. Effectivement c’est une expérience inoubliable !!! Mais un peu dangereuse. Pour ma part je suis allée trop vite… et j’ai fini par terre à manger su sable 🙂 Enfin je recommande quand même cette descente en surf mais soyez prudent !

Laisser un Commentaire