Actualité du voyage en France et dans le Monde

Quelles sont les compagnies aériennes les plus sûres ?

Par • Catégorie: Informations

Annonce publicitaire :



Airbus A330 d'Air France immatriculé F-GZCP

Après chaque accident aérien comme celui qui est survenu au vol AF 447 d’Air France entre Rio de Janeiro et Paris, la plupart des voyageurs qui prévoient de se déplacer en avion se posent des questions sur la fiabilité des compagnies aériennes.

Est-il dangereux de voyager en avion ? Une question à laquelle on pourrait répondre très simplement en opposant les statistiques du trafic aérien à celles du trafic routier. Très rapidement on se rend compte que le transport aérien est bien plus sûr que tous les autres modes de transport.

Mais quand un avion s’écrase il y a peu de chances que les passagers survivent au crash. De plus, les avions modernes transportent toujours plus de monde et lors d’un accident ce sont souvent plus de cent ou deux cent personnes qui disparaissent, un chiffre qui frappent les esprits et attise la peur de l’avion.

Pour combattre cette peur irrationnelle de l’avion selon certains, justifiée quand on a déjà eu une mauvaise expérience de voyage, on cherche donc à se tranquilliser en recherchant des opinions, sur les compagnies aériennes, les meilleurs aéroports ou les meilleurs constructeurs aéronautiques.

Quelles seraient alors les compagnies aériennes les plus sûres ? Pour avoir une idée de la fiabilité d’une compagnie aérienne on pourrait tout simplement faire des statistiques en prenant en compte le nombre d’accidents et le nombre de morts par rapport au nombre de vols effectués.

Mais ces statistiques ne sont pas fiables à 100%; une compagnie aérienne réalisant de très nombreux vols aura plus de probabilités d’avoir un accident (même si cette probabilité est très faible) qu’une compagnie n’effectuant que quelques vols par semaine, et pourtant la première sera sans doute plus digne de confiance que la seconde qui opère le plus souvent avec de vieux avions et des pilotes parfois moins expérimentés.

Le nombre de vols réalisés dans l’année, l’âge moyen des avions utilisés et l’expérience des pilotes sont donc des critères à ne pas négliger pour l’évaluation d’une compagnie aérienne, critères qui ne permettent donc pas de juger négativement Air France malgré le dernier accident du 1er juin 2009.

D’autres aspects doivent être pris en compte pour évaluer une compagnie aérienne comme par exemple le type d’avion utilisé. Certains types d’appareils ont parfois montré plus de faiblesses que d’autres comme c’est le cas de nombreuses compagnies africaines ou asiatiques utilisant des anciens modèles de constructeurs russes. Certaines de ces compagnies figurent même dans la Liste Noire de l’Union Européenne.

Le sérieux de la compagnie aérienne ou du constructeur aéronautique va minimiser les risques d’accidents, mais l’avion est un appareil complexe qui dépend d’autres facteurs. L’équipement électrique ou électronique de l’avion est-il sans faille ? Les avions modernes dépendent de plus en plus de tout l’appareillage électronique embarqué pour faciliter le pilotage, faire des économies de carburant ou améliorer les confort des passagers. Mais quand un dysfonctionnement apparait tout repose alors entre les mains du pilote.

Ces différents appareils électroniques mesurant de très nombreuses données sont construites par d’autres entreprises liées au secteur aéronautique. Si un airbus s’écrase à cause d’un dysfonctionnement de ces appareils cela aurait très bien pu arriver à un boeing ou un embraer.

Pour éviter les pannes de ces appareils électroniques il est donc nécessaires que les compagnies aériennes soit très scrupuleuses à ce sujet. Il ne suffit pas qu’un avion soit récent, que le pilote soit très expérimenté et que la voilure soit inspectée scrupuleusement pour atteindre le risque zéro. La moindre faille de l’électronique embarquée peut mettre en péril un avion se trouvant emporté par de fortes turbulences.

Quand certaines personnes mettent en doute la fiabilité de compagnies low cost comme Ryanair face aux compagnies aériennes classiques, on ferait mieux de s’intéresser à la stratégie de ces compagnies à bas coût. Ryanair opère avec un seul type d’avion, 186 boeing 737-800 et a prévu d’en acquérir 168 autres totalement identiques. Un modèle identique pour tous les vols ce qui permet d’avoir une maintenance plus simple et moins coûteuse.

Les autres facteurs à prendre en compte pour juger de la fiabilité d’une compagnie aérienne ce sont les pays où ces compagnies opèrent. Un pilote opérant régulièrement en France ou en Allemagne ne rencontrera pas les mêmes conditions météorologiques qu’un pilote russe au dessus de la Sibérie ou que de nombreux pilotes africains ou asiatiques dans les régions tropicales.

Après toutes ces considérations vous pouvez toujours découvrir le classement des compagnies aériennes les plus sûres données par le site Business Travel.

Dans ce classement c’est la compagnie aérienne américaine Southwest Airlines qui arrive en tête avec aucun accident après 15,26 millions de vols, une belle performance ! En regardant en détail, Soutwest Airlines opère uniquement aux États-Unis et utilisent uniquement des Boeing 737, 539 appareils !

Au deuxième rang de ce classement vient Delta Air Lines une compagnie qui réalise de très nombreux vols dans le monde entier, comme la troisième British Airways. En général toutes les grandes compagnies aériennes ont un taux d’accidents très faible et certaines ont eu plus de chances que d’autres de ne pas avoir subi plus de crash que ses concurrentes.


Comparer les prix des billets d’avion, des hôtels et des locations de voiture





Article rédigé le 9 Juin, 2009




Liens publicitaires




Marqué comme:

2 Réponses »

  1. HOLA
    QUE ME PUEDEN DECIR DE LAN CHILE, SOLO CONSIDERAN LINEAS AMERICANAS Y EUROPEAS. SI VUELAN CON LAN CHILE SE DARAN CUENTA QUE HASTA EL SERVICIO QUE TIENE LA LINEA AEREA CHILENA ES EXCELENTE. SOLO ES MI OPINION PERSONAL. GRACIAS

  2. Hola Luis,

    Volé una sola vez con Lan, en realidad era Lan Argentina pero es la misma compañía… entre Buenos Aires y San Pablo, y es cierto que el vuelo fue muy agradable visto que los asientos en la clase éconómica eran mas confortables que en muchas otras compañías.

Laisser un Commentaire