Actualité du voyage en France et dans le Monde

Tremblement de terre au Chili

Par • Catégorie: Actu en Bref

Annonce publicitaire :



Un puissant séisme d’une magnitude de 7,1 a secoué le Chili ce dimanche 2 janvier 2011, à 20h20 (heure GMT) selon l’U.S. Geological Survey.

D’une profondeur de 16,9 km, l’épicentre de ce séisme se situe à seulement 70 km au nord-ouest de la ville de Temuco dans la région de la Araucania, à 90 km de Bio Bio et à 595 km au sud de Santiago du Chili, la capitale. Le séisme s’est produit sous l’Océan Pacifique, au large des côtes chiliennes.

L’année commence donc plutôt mal pour le Chili qui a été déjà victime d’un tremblement de terre très destructeur le 27 février 2010, un séisme d’une magnitude de 8,8 qui avait causé la mort de 521 personnes et fait 30 milliards de dollars de dégâts.

Dans la matinée une légère secousse de 3,7 degrés avait été ressentie dans le port chilien de Valparaiso sans causer de dégâts. trois autres secousses légères furent enregistrées dans le centre et le nord du Chili, et vers midi une autre secousse de 4,7 a été ressentie dans les régions de OHiggins et Maule.

La secousse la plus puissante s’est produite à 17h20 (heure locale, 21h20 heure française), un séisme de 7,1 sur l’échelle de Richter qui a secoué les régions du Bío Bío, La Araucanía et Los Ríos.

Une alerte au tsunami a été déclenchée par les autorités chiliennes ainsi que sur la plupart des îles du Pacifique mais selon les données enregistrées le risque reste très faible.

Les concurrents du Dakar 2011 qui viennent de s’élancer de Buenos Aires en Argentine ne devraient pas être affectés par ce tremblement de terre puisque le parcours en terre Chilienne se fera dans le nord du pays.

Séisme du 2 janvier au Chili

Article rédigé le 2 Jan, 2011



Liens publicitaires

week-end pas cher



Marqué comme: , ,

Une Réponse »

  1. Selon les déclarations de Sebastian Piñera, Président du Chili, il n’y a eu aucun blessé à la suite de ce tremblement de terre mais 3 000 personnes dont de nombreux touristes furent évacués, notamment dans les communes de Tirúa, Puerto Saavedra, Caleta Queule, Teodoro Schmidt et La Barra.

    Quelques dégâts matériels ont été reportés dans des villages côtiers mais l’alerte au tsunami a été rapidement levée.

Laisser un Commentaire