Actualité du voyage en France et dans le Monde

La maison de Hernán Cortés à Veracruz

Par • Catégorie: Séjours

Annonce publicitaire :



Les touristes curieux pourront découvrir ce qui pourrait être la construction coloniale la plus ancienne du continent nord américain, la maison de Hernán Cortés à Veracruz.

Son architecture est semblable aux édifices de l’époque en Andalousie. Elle a été construire avec du corail, des pierres de rivière et volcaniques, des tuiles plates, et on a utilisé pour le plâtrage de la bave d’huître, des carapaces moulues de tortues Caret, des œufs de mouette, du nopal et du sable de rivière, un mélange qui a permis de créer le stuc ou le mortier du bâtiment.

A côté de la maison se trouve le canon qui a été amené sur les lieux par les espagnols. Il fut découvert par les habitants il y a plus de 40 ans et on a du utiliser de la dynamite pour pouvoir l’extraire.

En relevant le défi de sauver et de préserver la Maison de Cortés située dans le petit village de La Antigua, à 23 km au nord du port de Veracruz au Mexique, les restaurateurs de l’Institut National d’Anthropologie et d’Histoire se sont rendus compte que les visiteurs adoraient les impressionnants ceibas dont les racines ont pénétré les murs de l’édifice en ruine, créant une sorte de rideau naturel.

« Beaucoup de visiteurs viennent tous les jours, attirés par ce qui fut jadis la Maison de Cortés et pour voir comment les racines des arbres ont traversé les murs. Ceci a créé une ambiance originale qui fascine les visiteurs », a déclaré Gladys Martinez, une des architectes qui travaillent sur ce projet de restauration.

Parfois, ces rideaux de racines semblent soutenir des pans entiers de la maison construite au début des années 1520 par le conquistador Hernan Cortés, un édifice considéré comme le premier établissement de ce qui allait devenir la passerelle entre l’Amérique et l’Europe.

Mais en 2010 l’ouragan Karl a touché la côte du Golfe du Mexique, et quelques arbres se sont effondrés emportant dans leur chute une partie des murs extérieurs accrochés aux racines.

Les pièces sans toit de la maison qui entouraient une grande cour intérieure se trouvaient en danger suite au passage de l’ouragan. Comparativement, le Palais de Cortès construit en 1526 dans l’État central de Morelos est beaucoup mieux préservé.

Durant une grande partie du 20ème siècle au Mexique, on a surtout pensé à retirer la végétation qui a envahi les ruines des pyramides et des temples et à reconstruire les édifices selon la forme et la structure originales supposées.

Ces reconstructions se basaient sur une connaissance incomplète des structures originales, ce qui conduisait parfois à des reconstitutions inexactes.

« Dans le passé on tentait de donner aux sites archéologiques une touche à la Disney », déclare Ben Thomas, l’archéologue chargé du programme de préservation à l’Institut de l’Amérique dont le siège se trouve à Boston, aux États-Unis.

« Maintenant on permet au visiteur d’avoir ses propres conclusions en faisant appel à sa propre intelligence », commente l’archéologue.

Près de la Maison de Cortés les visiteurs pourront découvrir d’autres édifices de La Antigua comme la Chapelle du Rosaire construite entre 1523 et 1524, la première église de l’Amérique continentale, et le bâtiment du Conseil Municipal érigé en 1523.

On découvrira à La Antigua des édifices plus récents comme la Paroisse du Christ du Bon Voyage construite au milieu du 19ème siècle, et la caserne de Santa Ana, une forteresse militaire de la même époque utilisée aussi comme hôpital par les frères franciscains.

Pour se rendre à La Antigua depuis Veracruz il faut rejoindre au nord la route fédérale 180, appelée route Veracruz – Poza Rica, qui longe la côte en direction de Poza Rica.

Hôtels à Veracruz

Voyage au Mexique





Article rédigé le 17 Juil, 2012




Liens publicitaires




Marqué comme: , ,

Laisser un Commentaire