Actualité du voyage en France et dans le Monde

São Luís do Maranhão, une des portes du Nordeste

Par • Catégorie: Séjours

Annonce publicitaire :



Proche de la ligne équatoriale, São Luís do Maranhão est une destination peu connue des touristes au Brésil malgré sa diversité culturelle et naturelle.

Dans la région du Nordeste, São Luis, Alcântara et Barreirinhas sont pourtant trois villes de l’État de Maranhão qui ont beaucoup à offrir à leurs visiteurs : un patrimoine architectural relativement bien conservé, une gastronomie locale exquise, l’exubérance et la sympathie de sa population, de nombreuses manifestations folkloriques, des paysages et des plages magnifiques, tous les ingrédients sont réunis pour attirer des voyageurs en quête de nouveautés.

Pour la plupart des touristes le Brésil rimait avec Rio de Janeiro la voluptueuse, São Paulo la ville d’affaires, Buzios la Saint-Tropez brésilienne et les belles plages très fréquentées de Florianopolis.

Puis peu à peu les touristes sont partis à la conquête du nord du pays découvrant d’immenses plages près de Recife, Natal, Fortaleza ou Salvador de Bahia, cette dernière possédant en plus une Centre Historique de toute beauté.

Les aventuriers sont partis à la découverte de Belém, point de départ des croisières menant à Manaus, en plein cœur de la forêt amazonienne. D’autres ont voulu découvrir l’île de Maranhão et sont tombés sous le charme de São Luís, une ville fondée en 1612 par les Français sous le nom de Saint-Louis de Maragnan pour rendre hommage au roi Louis XIII.

Mais la présence française à São Luís fut de courte durée. Prise par les Portugais trois ans après sa fondation et occupée brièvement par les Hollandais entre 1641 et 1644, São Luís allait s’enrichir grâce à l’exploitation de la canne à sucre, du tabac, du cacao et du coton dans l’île de Maranhão.

Le centre historique de São Luís a conservé les vestiges de ce riche passé colonial avec des palais et des demeures aux façades recouvertes d’azulejos et qui nous rappellent les quartiers populaires de Lisbonne.
Inscrit au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO, le centre historique de São Luís compte plus de 3000 édifices sur une superficie de 280 hectares et parmi les plus beaux et les plus intéressants on citera le Palais La Ravardiére datant de 1689 et qui abrite la Préfecture Municipale, la Cafuá das Mercês (le Musée du Noir), le Musée d’Art Sacré, le Solar São Luís, la Cathédrale et le Palais épiscopal, le Théâtre Arthur Azevedo, le Couvent de las Mercedes, et le Palais des Lions où siège le Gouvernement de l’État de Maranhão.

São Luís do Maranhão est aussi le berceau du Bumba-Meu-Boi, une danse d’origine afro-brésilienne que vous découvrirez surtout lors des fêtes qui se déroulent au mois de juin. Mélange des traditions africaines, indigènes et portugaises, elle symbolise le syncrétisme religieux qui s’est opéré dans cette région du Brésil.

São Luís possède également plusieurs plages faciles d’accès comme celles de la zone hôtelière située la péninsule de Ponta D’Areia, ou celles d’Olho d’agua, Praia do meio ou Araçagi.
A 25 kilomètres de São Luís on pourra visiter Praia da Raposa réputée pour son port de pêche et son artisanat local, tandis que São José de Ribamar à 30 kilomètres vous enchantera avec sa belle église et ses fêtes religieuses.

A 255 kilomètres à l’est de São Luís, Barreirinhas est la porte d’entrée du Parc national du Lençóis Maranhenses, une véritable merveille de la nature avec ses immenses dunes de sable blanc et ses lagunes, un spectacle magnifique qui attire les touristes du monde entier.
Sur une superficie de 1550 km² le Lençois Maranhenses vous offrira un paysage minéral unique au monde avec ses lagunes d’eau douce au milieu des dunes blanches, le lieu idéal pour se baigner tout en profitant du paysage.

En face de São Luís, de l’autre côté de la Baie de São Marcos, la commune d’Alcântara fut elle aussi fondée par les Français au début du 17ème siècle. Petite ville agréable connue pour sa « Festa do Divino » (la Fête du Saint esprit) qui dure une quinzaine de jours, et le site archéologique d’Ilha do Cajual situé sur une petite île de la Baie de São Marcos, Alcântara est surtout réputée au Brésil pour sa base de lancement des fusées de l’Agence Spatiale Brésilienne, la seule base de lancement en Amérique du Sud avec le Centre Spatial Guyanais à Kourou, en Guyane Française.

Pour rejoindre Alcântara depuis le Terminal Hidroviário Praia Grande de São Luís, c’est en bateau que l’on fera le voyage, une traversée durant un peu plus d’une heure qui vous permettra d’apprécier le paysage en navigant dans la Baie de São Marcos.

Article rédigé le 26 Oct, 2015




Liens publicitaires




Marqué comme: , , , ,

Laisser un Commentaire