Actualité du voyage en France et dans le Monde

Bonne nouvelle : ce n’est pas la fin du monde en 2012

Par • Catégorie: Informations

Annonce publicitaire :



La prédiction de la fin du monde le 21 décembre 2012 par les Mayas est une erreur d’interprétation selon les scientifiques.

L’archéologue de l’Institut National d’Anthropologie et d’Histoire de Mexico (INAH), Orlando Casares, explique de la mesure du temps de cette ancienne civilisation se basait sur l’observation des astres.

Ils se basaient sur les différents cycles su soleil, de la lune et de la planète Venus, et en fonction de cela ils mesuraient une ère qui avait un début et une fin.

« Pour les Mayas, il n’y avait pas de conception de fin du monde en raison de leur vision cyclique du temps », précise Orlando Casares.

L’ère Maya compte 5 215 jours et quand elle se termine, une nouvelle ère commence. Et ce passage d’une ère à l’autre n’implique pas de grandes catastrophes comme veulent le faire croire les plus alarmistes. Les faits quotidiens, bons ou mauvais, vont seulement se répéter.

Pour sortir du doute, vous pourrez toujours visiter l’exposition « La société et le temps Maya » au Musée de l’Or de Bogotá, en Colombie. On vous y expliquera comment fonctionne le système très élaboré de la mesure du temps des Mayas.

Une année Maya se divise en deux parties : un calendrier qui gère les activités quotidiennes, l’agriculture, les pratiques rituelles ou domestiques, un calendrier de 365 jours appelé « Haab », et un autre calendrier de 260 jours qui régissait la vie rituelle appelé « Tzolkin ».

C’est l’usage commun de ces deux calendriers qui permettait à la population de s’organiser. Selon le premier calendrier un paysan savait par exemple quand il devait semer, mais en se référant au second calendrier il devait aussi rendre un culte à telle ou telle divinité. En aucun cas on ne pouvait dissocier le quotidien du religieux.

Les deux calendriers formaient une Roue Calendaire dont le cycle était de 52 ans, c’est à dire le temps nécessaires pour que les deux calendriers coïncident sur le même jour.

Pour calculer des périodes de temps plus importantes les Mayas utilisaient le Compte Long, divisé en plusieurs unités de temps dont la plus importante est le « Baktun », une période de 144 000 jours.

Dans la plupart des Cités du Monde Maya 13 « Baktunes » représentent une ère et comme l’ère actuelle a commencé le 13 août de l’année 3114 avant J.C. du calendrier Grégorien ou le 6 septembre 3113 du calendrier Julien, la fin du 13ème Baktun est donc fixée le 21 décembre 2012.

Avec toutes ces histoires de calendrier Grégorie, calendrier Julien et Tzolkin, on s’y perd un peu et pour certains scientifiques la fin du 13ème baktun aurait lieu le 12/12/12… le 12 décembre 2012.

Avec ces explications on comprend donc mieux que le 21 décembre 2012 ne représente donc que la fin d’une ère et non pas la fin du monde, de la même façon qu’en l’an 1000 ou en l’an 2000 en Europe, aucun cataclysme ne s’est produit pour plonger la terre dans les ténèbres.

Malgré tout, il y aura toujours quelques personnes pour nous faire croire que la fin du monde le 21 décembre 2012 est basée sur une erreur de calcul et que celle-ci n’interviendra qu’en 2220. Mais comme vous ou moi nous ne serons plus de ce monde à cette date, peu importe !

Hôtels à Cancun

Voyage au Mexique





Article rédigé le 31 Oct, 2011




Liens publicitaires




Marqué comme: , , ,

Laisser un Commentaire