Actualité du voyage en France et dans le Monde

Le marché des faux documents à Bangkok

Par • Catégorie: Séjours

Annonce publicitaire :



Khao San Road est très certainement le lieu de rendez-vous de tous les routards qui passent par Bangkok, la capitale de la Thaïlande.

A Khao San Road on y trouve de tout : hôtels et auberges à tout petit prix, restaurants pour touristes fauchés, agences de voyages pour préparer vos excursions, bars ouverts 24h/24, marchands ambulants vous proposant des CD et des DVD, des T-Shirts, des jeans ou autres vêtements de marque à des prix défiant toute concurrence.

Mais ne vous faites pas d’illusions, tout ce que vous achèterez à Khao San Road est faux, piraté, c’est le royaume de la contrefaçon.

Mais la contrefaçon ne s’arrête pas aux vêtements, CD de musique, Vidéos de films, lunettes ou autres marques de montres très connues. A Khao San Road on vous proposera même des pièces d’identité totalement fausses mais étonnamment ressemblantes aux originales.

Carte d’étudiant international pour 200 baths, Carte d’identité du pays de votre choix pour 700 baths, Permis de conduire à 700 baths, Certificat de professeur d’anglais ou carte de journaliste… le choix est très varié à Khao San Road.

Si les hologrammes et les filigranes rendent la tâche des faussaires de plus en plus difficiles, ces faux papiers peuvent facilement tromper de nombreuses personnes tellement ils sont ressemblant aux originaux.

La carte d’étudiant international (International Student Identity Card) est le document le plus demandé à Khao San Road. Cette carte offrant de belles réductions dans les cinémas, les musées et parfois certains hôtels, nombreux sont les touristes qui n’hésitent pas à s’en faire une fausse à Khao San Road.

Il faut dire que cette fausse carte d’étudiant est criante de vérité et vu la quantité de personnes qui se pressent aux entrées des cinémas, musées et sites touristiques, la personne au guichet ne va pas perdre de temps à vérifier si elle est vraie ou non.

Le seul détail qui pourrait trahir le possesseur de cette carte serait la présence de cheveux blancs plus abondants que sur celle de la plupart des étudiants.

Avec une fausse carte de journaliste certains touristes s’en servent pour impressionner la ou les personnes qu’ils ont rencontré lors de leur séjour en Thaïlande afin de conclure plus facilement.

D’autres réaliseront leurs rêves en se mettant dans la peau de personnages importants en montrant leur carte d’agent du FBI, de diplomate ou de pilote d’une compagnie aérienne connue.

Quant aux autres cartes comme celles d’identité ou les permis de conduire, si l’envie vous prend de vous prend de vous en faire une fausse, évitez tout de même de les utiliser, vous vous exposeriez à de sérieux problèmes.

La loi thaïlandaise interdit bien évidemment la production, la vente, l’achat et la possession de ces cartes. Alors attendez-vous à avoir de sérieux problèmes si la police locale vous contrôle avec ces faux documents.

Hôtels à Bangkok

Hôtels à Khaosan

Voyage en Thaïlande





Article rédigé le 30 Nov, 2011




Liens publicitaires




Marqué comme: , ,

Laisser un Commentaire