Americas > Histoire > Juan-de-la-cosa

Juan de la Cosa



Juan de la Cosa à la découverte de l'Amérique


Juan de la CosaJuan de la Cosa, navigateur espagnol né en 1460 à Santoña, Espagne, mort en 1510 à Turbaco, Colombie.

Juan de la Cosa est né à Santoña aux alentours de l’année 1460, mais on perd sa trace jusqu’en 1488, à Lisbonne, année où Bartolomé Dias revient au Portugal après avoir doublé le cap de Bonne Espérance.

Il est possible que Juan de la Cosa se trouve dans la capitale portugaise en tant qu’espion des Rois Catholiques Espagnols. Par chance, le marin parvient à s’échapper avant que les officiers portugais ne le capturent.

En 1492 Juan de la Cosa participe à l’expédition de Christophe Colomb, étant le propriétaire de la "Santa María", principal navire de l’expédition.
Les relations avec l’Amiral ne sont pas très bonnes. Celui-ci ira même jusqu’à l’accuser d’être le responsable du naufrage de la "Santa María" durant la nuit de Noël en 1492.

Cependant, Juan De la Cosa participe au second voyage de Christophe Colomb et reçoit de la part de la reine Isabel une compensation économique conséquente pour la perte de son navire (28 Février 1494).

En 1499 le marin paticipe en tant que pilote principal à l’expédition de Alonso de Ojeda. Au cours de ce voyage ils explorent les côtes entre l’embouchure de l’Orénoque et le cap de la Vela. Juan de la Cosa se voit blessé par une flèche indienne.

A son retour, il réalise son fameux "Carta-mapamundi" dans lequel il réunit et représente toutes les terres découvertes par les portugais et les espagnols, y compris les découvertes de Cabot. La carte est réalisée dans le port de Santa María en 1500 (elle se trouve actuellement au Musée Naval de Madrid). La carte aurait été commandée par les Rois Catholiques.

En Octobre 1500 Juan de la Cosa réalise son quatrième voyage, en tant que capitaine et coresponsable, avec Rodrigo Bástidas. Les côtes entre le cap de la Vela et le Darién sont parcourues pendant l’expédition, et d’importantes quantités d’or sont trouvées.
En récompense, le Roi le nomme Commissaire Principal de Urabá. Il est membre désormais de la toute récente Casa de la Contratación.

En 1503, la reine Isabel le charge d’une délicate mission d’espionnage en terres portugaises, mais de laquelle il ne s’en sortira pas très bien. Il est arrêté et la reine doit intervenir en personne pour obtenir sa liberté.

Les explorateurs souhaitent obtenir de la Couronne une Capitulation afin d’étendre les zones à découvrir. La Capitulation est signée et Juan de la Cosa réalise son cinquième voyage, cette fois comme Capitaine Général.

Les quatre navires qui composent l’expédition longent les côtes entre l’île Margarita et le Golfe de Urabá, récupérant à Cartagena de Indias (Carthagène des Indes en Colombie) les hommes de Cristóbal Guerra, puis se dirigeant vers Hispaniola (La Española).

Il revient en Espagne en 1506, et l’année suivante il est chargé par la Casa de la Contratación de diriger un petit escadron de surveillance des côtes entre Cadix et de cap Saint Vincent (San Vicente), zone fréquentée par les pirates.
En 1508 il participe, en compagnie de Vicente Yáñez Pinzón, Díaz de Solis et Amerigo Vespucci, à la commission durant laquelle on discute du projet d’une expédition vers l’Asie en suivant la route occidentale.

Son sixième et dernier voyage se réalisera en 1510, en compagnie de Alonso de Ojeda et de Nicuesa, ayant reçu du Roi Ferdinand une aide importante. Il va s’installer avec sa famille sur les nouvelles terres avec la charge de Lieutenant Gouverneur.

En dépit des souhaits de Juan de la Cosa, Ojeda décide de débarquer dans la région où sera fondée un peu plus tard Cartagena de Indias. Les explorateurs remportent la première confrontation contre les indiens, mais Juan de la Cosa est chargé de s’infiltrer à l’intérieur des terres jusque Turbaco. Il est surpris par un groupe d’indiens qui tirent des flèches empoisonnées, ce qui provoquera la mort de Juan de la Cosa et de ses hommes.


Livres d'Histoire

Vous désirez en savoir plus sur l'Histoire de Juan de la Cosa ? Découvrez ci-dessous quelques livres qui vous permettront de mieux connaître ce navigateur ayant participé à plusieurs expéditions aux côtés des plus grands navigateurs espagnols.


Annonces publicitaires

Billet d'avion, hôtel, voiture

Suggestion de voyage

D'autres articles ou annonces qui pourraient vous intéresser